Brinzolamide

Mise à jour : 03 Novembre 2015

Mécanisme d'action

La brinzolamide est un inhibiteur de l'anhydrase carbonique II (AC-II), l'isoenzyme prédominante de l'oeil. L'anhydrase carbonique (AC) est une enzyme retrouvée dans de nombreux tissus de l'organisme, y compris dans l'oeil.

L'anhydrase carbonique catalyse la réaction réversible d'hydratation du dioxyde de carbone et de déshydratation de l'acide carbonique. L'inhibition de l'anhydrase carbonique dans les procès ciliaires de l'œil diminue la sécrétion d'humeur aqueuse, probablement en ralentissant la formation des ions bicarbonates, ce qui conduit à une réduction du transport de sodium et d'eau. Le résultat est une diminution de la pression intraoculaire (PIO) qui est un facteur de risque majeur dans la pathogénie des altérations du nerf optique et de la perte du champ visuel d'origine glaucomateuse. 

En association au timolol, la brinzolamide réduit la PIO élevée principalement en diminuant la sécrétion d'humeur aqueuse, ceci par différents mécanismes d'action. L'effet combiné de ces deux principes actifs permet d'obtenir une réduction supplémentaire de la pression intraoculaire par rapport à chaque composant pris isolément.

 En association, brinzolamide et  brimonidine réduisent la pression intraoculaire (PlO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert (GAO) et d'hypertension oculaire (HTO) en diminuant la formation d'humeur aqueuse par les procès ciliaires de l'œil.


Cas d'usage

La brinzolamide, seule ou en association au timolol ou à la brimonidine, est utilisée dans la prise en charge de :

  • glaucomes,
  • hypertonies oculaires.