Substance active tramadol

À propos de la substance
Mise à jour : 02 février 2015

Tramadol : Mécanisme d'action

Le tramadol est un analgésique central dont l'efficacité est due à la synergie, aux doses thérapeutiques, d'un effet opioïde dû à la fixation sur les récepteurs opioïdes de type µ, et d'un effet monoaminergique central dû à une inhibition du recaptage de la noradrénaline et de la sérotonine, mécanisme impliqué dans le contrôle de la transmission nociceptive centrale.

Comme les autres produits de cette classe, le tramadol possède des propriétés antitussives. Les effets sur le tractus gastro-intestinal sont faibles aux doses thérapeutiques. Les effets dépresseurs respiratoires du tramadol sont moindres que ceux de la morphine. Les études réalisées chez l'animal ont montré un potentiel de dépendance réduit par rapport à celui de la morphine et un potentiel de tolérance très faible.

Tramadol : Cas d'usage

Seul ou en association au paracétamol, le tramadol est utilisé dans la prise en charge de douleurs modérées à intenses.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Tramadol chlorhydrate 100 mg comprimé à libération prolongée 12 H

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
N SYSTEME NERVEUX
N02 ANALGESIQUES
N02A OPIOIDES
N02AX AUTRES OPIOIDES
N02AX02 TRAMADOL
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Soyez très prudent
Soyez très prudent

Indications et modalités d'administration

TRAMADOL CHLORHYDRATE 100 mg cp LP 12H

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Douleur d'intensité modérée à intense

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • tramadol chlorhydrate : 100 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • Respecter un intervalle de 12 heures entre 2 prises
  • Traitement à réévaluer régulièrement
Posologie
Patient à partir de 12 an(s)
Patient quel que soit le poids
Douleur d'intensité modérée à intense
Posologie standard
  • 1 comprimé 2 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 1 comprimé
Dans le cas de : Réponse insuffisante au traitement
  • 2 comprimés 2 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 comprimés
Posologies maximales
  • Posologie maximale: 400 mg par jour
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer indépendamment de la prise des repas

Mises en garde

  • Administrer entier
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement
  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
  • N'est pas indiqué dans le traitement du sevrage aux opioïdes
  • Respecter un intervalle de 12 heures entre 2 prises
  • Traitement à arrêter progressivement
  • Traitement à réévaluer régulièrement

Informations relatives à la sécurité du patient

TRAMADOL CHLORHYDRATE 100 mg cp LP 12H
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Morphiniques + Oxybate de sodium
Risques et mécanismesRisque majoré de dépression respiratoire, pouvant être fatale en cas de surdosage.
Conduite à tenir
Tramadol + IMAO irréversibles
Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, sueurs, tremblements, confusion, voire coma.
Conduite à tenir
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Analgésiques morphiniques de palier II + Morphiniques agonistes-antagonistes
Risques et mécanismesDiminution de l'effet antalgique par blocage compétitif des récepteurs, avec risque d'apparition d'un syndrome de sevrage.
Conduite à tenir
Analgésiques morphiniques de palier II + Morphiniques antagonistes partiels
Risques et mécanismesRisque de diminution de l'effet antalgique.
Conduite à tenir
Médicaments sédatifs + Alcool éthylique (boisson ou excipient)
Risques et mécanismesMajoration par l'alcool de l'effet sédatif de ces substances. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenirEviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.
Médicaments sédatifs + Oxybate de sodium
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
Tramadol + Bupropion
Risques et mécanismesRisque d'inefficacité de l'opiacé par inhibition de son métabolisme par l'inhibiteur.
Conduite à tenir
Tramadol + Cinacalcet
Risques et mécanismesRisque d'inefficacité de l'opiacé par inhibition de son métabolisme par l'inhibiteur.
Conduite à tenir
Tramadol + Duloxétine
Risques et mécanismesRisque d'inefficacité de l'opiacé par inhibition de son métabolisme par l'inhibiteur.
Conduite à tenir
Tramadol + Fluoxétine
Risques et mécanismesDiminution de l'efficacité de l'opiacé par inhibition de son métabolisme par l'inhibiteur.
Conduite à tenir
Tramadol + IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène
Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueur, tremblements, confusion voire coma.
Conduite à tenir
Tramadol + Paroxétine
Risques et mécanismesDiminution de l'efficacité de l'opiacé par inhibition de son métabolisme par l'inhibiteur.
Conduite à tenir
Tramadol + Quinidine
Risques et mécanismesDiminution de l'efficacité de l'opiacé par inhibition de son métabolisme par l'inhibiteur.
Conduite à tenir
Tramadol + Terbinafine
Risques et mécanismesRisque d'inefficacité de l'opiacé par inhibition de son métabolisme par l'inhibiteur.
Conduite à tenir
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Analgésiques morphiniques agonistes + Analgésiques morphiniques agonistes
Risques et mécanismesRisque majoré de dépression respiratoire, pouvant être fatale en cas de surdosage.
Conduite à tenir
Analgésiques morphiniques agonistes + Antitussifs morphine-like
Risques et mécanismesRisque majoré de dépression respiratoire, pouvant être fatale en cas de surdosage.
Conduite à tenir
Analgésiques morphiniques agonistes + Antitussifs morphiniques vrais
Risques et mécanismesRisque majoré de dépression respiratoire, pouvant être fatale en cas de surdosage.
Conduite à tenir
Analgésiques morphiniques agonistes + Dextropropoxyphène
Risques et mécanismesRisque majoré de dépression respiratoire, pouvant être fatale en cas de surdosage.
Conduite à tenir
Médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique + Médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique
Risques et mécanismesRisque d'apparition ou de majoration d'un syndrome sérotoninergique en cas d'association de ces médicaments.
Conduite à tenir
Médicaments abaissant le seuil épileptogène + Médicaments abaissant le seuil épileptogène
Risques et mécanismesRisque accru de convulsions.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.
Médicaments sédatifs + Dextropropoxyphène
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
Médicaments sédatifs + Loféxidine
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
Médicaments sédatifs + Médicaments sédatifs
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
Morphiniques + Barbituriques
Risques et mécanismesRisque majoré de sédation et de dépression respiratoire pouvant entraîner coma et décès, notamment chez le sujet âgé. Il convient de limiter autant que possible les doses et la durée de l'association.
Conduite à tenir
Morphiniques + Benzodiazépines et apparentés
Risques et mécanismesRisque majoré de sédation et de dépression respiratoire pouvant entraîner coma et décès, notamment chez le sujet âgé. Il convient de limiter autant que possible les doses et la durée de l'association.
Conduite à tenir
Morphiniques + Médicaments atropiniques
Risques et mécanismesRisque important d'akinésie colique, avec constipation sévère.
Conduite à tenir
Tramadol + Anticoagulants oraux
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Tramadol + Desvenlafaxine
Risques et mécanismesRisque d'apparition de convulsions et/ou d'un syndrome sérotoninergique.
Conduite à tenir
Tramadol + IMAO-B
Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique.
Conduite à tenir
Tramadol + Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine
Risques et mécanismesRisque d'apparition de convulsions et/ou d'un syndrome sérotoninergique.
Conduite à tenir
Tramadol + Ondansétron
Risques et mécanismesDiminution de l'intensité et de la durée de l'effet analgésique du tramadol et risque de diminution de l'effet antiémétique de l'ondansétron.
Conduite à tenir
Tramadol + Venlafaxine
Risques et mécanismesRisque d'apparition de convulsions et/ou d'un syndrome sérotoninergique.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Epilepsie non contrôlée
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux opiacés
  • Insuffisance respiratoire sévère
  • Intoxication alcoolique aiguë

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Affection des voies biliaires
  • Altération de l'état de conscience
  • Analgésie post-opératoire
  • Antécédent de toxicomanie
  • Etat de choc
  • Hypertension intracrânienne
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Insuffisance respiratoire
  • Métaboliseur ultra-rapide du CYP2D6
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Patient présentant un déficit fonctionnel du CYP2D6
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sujet à risque de crise convulsive
  • Sujet de plus de 75 ans
  • Syndrome d'apnée du sommeil
  • Tendance aux abus médicamenteux
  • Traitement prolongé
  • Traitement répété
  • Traumatisme crânien
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'abus
  • Risque d'apnée du sommeil
  • Risque de convulsions
  • Risque de dépendance
  • Risque de dépression respiratoire
  • Risque de développement d'une tolérance en cas de traitement prolongé ou répété
  • Risque de sédation
  • Risque de syndrome de sevrage
  • Risque de syndrome sérotoninergique
  • Risque d'insuffisance surrénale

Interactions alimentaires

  • Alcool

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Enzymes hépatiques (augmentation)
Hypoglycémie
DERMATOLOGIEHyperhidrose (Fréquent)
Réaction cutanée (Peu fréquent)
Eruption cutanée
Prurit
Urticaire
DIVERSAsthénie (Fréquent)
Fatigue (Fréquent)
HÉPATOLOGIE Cholestase
Hépatite cytolytique
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Hypersensibilité (Rare)
Réaction anaphylactique (Rare)
Angioedème
Choc anaphylactique
Oedème de Quincke
NUTRITION, MÉTABOLISME Trouble de l'appétit (Rare)
OPHTALMOLOGIE Mydriase (Rare)
Myosis (Rare)
Vision floue (Rare)
ORL, STOMATOLOGIESécheresse buccale (Fréquent)
Sensation de vertige (Très fréquent)
Acouphène
PSYCHIATRIEEuphorie (Fréquent) Abus de substance
Agitation
Anxiété
Attaque de panique
Capacité décisionnelle (modification)
Cauchemar
Confusion mentale
Délire
Dépersonnalisation
Déréalisation
Diminution de l'activité
Dysphorie
Exaltation de l'humeur
Hallucination
Insomnie
Nervosité
Paranoïa
Pharmacodépendance
Trouble cognitif
Trouble de l'humeur
Trouble du sommeil
Trouble psychique
Troubles de la perception
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREAtteinte cardiovasculaire (Peu fréquent)
Hypotension artérielle (Fréquent)
Malaise (Très fréquent)
Bouffée congestive (Très rare)
Bradycardie (Rare)
Pression artérielle (augmentation) (Rare)
Syncope (Rare)
Collapsus cardiovasculaire
Hypotension orthostatique
Palpitation
Tachycardie
SYSTÈME DIGESTIFConstipation (Fréquent)
Diarrhée (Peu fréquent)
Douleur abdominale (Fréquent)
Gastrite (Peu fréquent)
Gastroduodénite (Peu fréquent)
Gêne gastro-intestinale (Peu fréquent)
Haut-le-coeur (Peu fréquent)
Irritation digestive (Peu fréquent)
Nausée (Très fréquent)
Régurgitation (Peu fréquent)
Ballonnement
Flatulence
Hoquet
Pesanteur épigastrique
Trouble digestif
Vomissement
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Faiblesse motrice (Rare)
Faiblesse musculaire (Rare)
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Fréquent)
Somnolence (Fréquent)
Ataxie (Rare)
Contractions musculaires involontaires (Rare)
Convulsions (Rare)
Mouvement de type épileptique (Rare)
Trouble de l'élocution (Rare)
Activité (modification)
Hyperactivité
Hyperkinésie
Paresthésie
Perception sensorielle (modification)
Perte de conscience
Tremblement
Trouble du système nerveux central
Trouble neuropsychique
Trouble neurosensoriel
SYSTÈME RESPIRATOIRE Trouble respiratoire (Très rare) Asthme (aggravation)
Bronchospasme
Dépression respiratoire
Dyspnée
Sifflement respiratoire
TOXICOLOGIE Syndrome de sevrage
Syndrome sérotoninergique
UROLOGIE, NÉPHROLOGIE Dysurie (Rare) Rétention urinaire

Voir aussi les substances

Tramadol chlorhydrate

Détails sur les substances
Chimie
IUPACtrans-(+/-)-2-[(diméthylamino)méthyl]-1-(méthoxyphényl)cyclohexanol
Synonymestramadol hydrochloride
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:0.3 g
Parenteral:0.3 g
Rectal:0.3 g
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster