Substance active pyrazinamide

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Pyrazinamide : Mécanisme d'action

Le pyrazinamide est, comme l'isoniazide, un dérivé de la nicotinamide. C'est un antituberculeux permettant d'obtenir in vivo, aux posologies indiquées, une action bactéricide sur les bacilles tuberculeux intracellulaires (se trouvant donc dans un milieu acide, condition nécessaire à l'action du pyrazinamide).

L'espèce Mycobacterium bovis et les mycobactéries atypiques lui sont naturellement résistantes.

Mycobacterium tuberculosis et une espèce très proche, le Mycobacterium africanum, lui sont régulièrement sensibles. Le taux de résistance primaire des souches sauvages peut être considéré actuellement comme nul. Le risque de développement d'une résistance secondaire serait grand si le produit était utilisé seul (taux de mutant résistant : 1 x 10-3). Il est donc tout particulièrement important de toujours l'associer à au moins un autre antituberculeux actif. Il n'y a pas de résistance croisée avec les autres antituberculeux sauf bien entendu avec le morphazinamide (DCI : morinamide) puisqu'il s'agit d'un dérivé du pyrazinamide. 

Pyrazinamide : Cas d'usage

Le pyrazinamide, en association à l’isoniazide et à la rifampicine, est utilisé dans la prise en charge de tuberculoses.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Pyrazinamide 500 mg comprimé

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
J ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J04 ANTIMYCOBACTERIENS
J04A ANTITUBERCULEUX
J04AK AUTRES ANTITUBERCULEUX
J04AK01 PYRAZINAMIDE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

XContre-indication absolue

Indications et modalités d'administration

PYRAZINAMIDE 500 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Tuberculose multirésistante, traitement associé (de la)
  • Tuberculose pulmonaire, traitement associé (de la)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • pyrazinamide : 500 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Posologie à adapter à l'état du patient
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
Posologie
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Tuberculose multirésistante, traitement associé (de la) - Tuberculose pulmonaire, traitement associé (de la)
  • Posologie standard
  • 30 à 40 mg/kg 1 fois par jour
  • Pendant 2 mois
Patient à partir de 15 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Tuberculose multirésistante, traitement associé (de la) - Tuberculose pulmonaire, traitement associé (de la)
  • Posologie standard
  • 1 500 à 2 000 mg 1 fois par jour
  • Pendant 2 mois

Mises en garde

  • Administrer en une prise quotidienne
  • Info patient : signaler toute apparition de réaction d'hypersensibilité
  • Info prof de santé : informer la patiente des risques du trt pour le foetus en cas de grossesse
  • Information du patient : consulter son médecin en cas d'aggravation des symptômes
  • Médicament génotoxique
  • Posologie à adapter à l'état du patient
  • Traitement à arrêter en cas d'arthralgie persistante ou goutteuse
  • Traitement à arrêter en cas d'ASAT ou d'ALAT >= 3 fois à la limite supérieure normale
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 6 mois après arrêt du trt
  • Utiliser chez l'homme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 3 mois après l'arrêt du trt

Surveillances du traitement

  • Surveillance biologique adaptée pendant le traitement
  • Surveillance clinique pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction hépatique avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale avant et pendant le traitement
  • Surveillance de l'uricémie avant et pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

PYRAZINAMIDE 500 mg cp
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Pyrazinamide + Ethionamide
Risques et mécanismesRisque d'apparition d'une l'hépatotoxicité.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique. En cas d'hépatite, arrêter l'éthionamide.
Pyrazinamide + Isoniazide (voie systémique)
Risques et mécanismesAddition des effets hépatotoxiques.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
IIIHaut
Niveau de gravité: Contre-indication relative
  • Insuffisance rénale

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Alcoolisme
  • Antécédent d'hépatite
  • Diabète
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Goutte
  • Goutte, antécédent
  • Hépatopathie
  • Homme en âge de procréer
  • Insuffisance rénale chronique
  • Sujet âgé

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

XContre-indication absolue

Risques spécifiques

  • Risque de réaction paradoxale
  • Risque de réaction sévère d'hypersensibilité
  • Risque de syndrome DRESS
  • Risque d'hépatotoxicité
  • Risque d'hyperuricémie
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIREHyperuricémie (Fréquent)
DERMATOLOGIEEruption cutanée (Peu fréquent)
Prurit (Peu fréquent)
Photosensibilisation (Rare) Erythème cutané
Urticaire
DIVERS Asthénie
Fièvre
HÉMATOLOGIE Purpura thrombopénique
Thrombopénie
HÉPATOLOGIEHépatite (Fréquent)
Hépatite cytolytique (Fréquent)
Hépatite aiguë
Ictère
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Angioedème
Syndrome DRESS
NUTRITION, MÉTABOLISMEAnorexie (Fréquent) Goutte
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Malaise
SYSTÈME DIGESTIFNausée (Fréquent) Douleur abdominale
Vomissement
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEDouleur articulaire (Fréquent)
SYSTÈME NERVEUXRéaction paradoxale (Fréquent)

Voir aussi les substances

Pyrazinamide

Détails sur les substances
Chimie
IUPACpyrazine-2-carboxamide
Synonymespyrazinamide
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:1.5 g
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster