À propos de Isoniazide
Mise à jour : 16 janvier 2013
Isoniazide : Mécanisme d'action

L’isoniazide est un antibiotique bactéricide, agissant électivement sur les bacilles de Koch.

Espèces sensibles : Mycobacterium africanum, Mycobacterium bovis, Mycobacterium bovis BCG, Mycobacterium tuberculosis.

Espèce modérément sensible:  Mycobacterium kansasii.

Espèces résistantes : mycobactéries atypiques, sauf Mycobacterium kansasii.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Isoniazide 150 mg comprimé

Dernière modification : 24/09/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
J - ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J04 - ANTIMYCOBACTERIENS
J04A - ANTITUBERCULEUX
J04AC - HYDRAZIDES
J04AC01 - ISONIAZIDE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

ISONIAZIDE 150 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Infection à mycobactérie atypique
  • Tuberculose
  • Tuberculose, traitement préventif (de la)
  • Tuberculose symptomatique, traitement de la primo-infection (de la)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • isoniazide : 150 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer au moins 30 minutes avant le repas
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer le matin à jeun
Posologie
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Infection à mycobactérie atypique - Tuberculose - Tuberculose symptomatique, traitement de la primo-infection (de la) - Tuberculose, traitement préventif (de la)
  • Posologie standard
  • 10 à 15 mg/kg 1 fois par jour
Patient à partir de 15 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Infection à mycobactérie atypique - Tuberculose - Tuberculose symptomatique, traitement de la primo-infection (de la) - Tuberculose, traitement préventif (de la)
  • Posologie standard
  • 4 à 5 mg/kg 1 fois par jour
Posologies maximales
  • Posologie maximale: 300 mg par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer au moins 30 minutes avant le repas
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer en une prise quotidienne
  • Administrer le matin à jeun
  • Respecter la posologie maximale recommandée

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

ISONIAZIDE 150 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Insuffisance hépatique sévère

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Alcoolisme
  • Allaitement
  • Association à la rifampicine
  • Carence en vitamine B6
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Grossesse
  • Hépatopathie chronique
  • Insuffisance hépatique légère à modérée
  • Insuffisance rénale
  • Métaboliseur lent
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Patient dialysé
  • Sujet à risque de crise convulsive
  • Sujet à risque de neuropathie périphérique

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Isoniazide (voie systémique) + Carbamazépine

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de carbamazépine avec signes de surdosage par inhibition de son métabolisme hépatique.
Conduite à tenir

Isoniazide (voie systémique) + Disulfirame

Risques et mécanismesTroubles du comportement et de la coordination.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Isoniazide (voie systémique) + Anesthésiques volatils halogénés

Risques et mécanismesPotentialisation de l'effet hépatotoxique de l'isonazide, avec formation accrue de métabolites toxiques de l'isoniazide.
Conduite à tenirEn cas d'intervention programmée, arrêter, par prudence, le traitement par l'isoniazide une semaine avant l'intervention et ne le reprendre que 15 jours après.

Isoniazide (voie systémique) + Chlorzoxazone

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations de chlorzoxazone par l'isoniazide.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie de chlorzoxazone pendant le traitement.

Isoniazide (voie systémique) + Ethionamide

Risques et mécanismesRisque d'apparition de troubles psychotiques et augmentation de l'hépatotoxicité de l'isoniazide.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique.

Isoniazide (voie systémique) + Glucocorticoïdes (sauf hydrocortisone) (voie systémique)

Risques et mécanismesDécrit pour la prednisolone. Diminution des concentrations plasmatiques de l'isoniazide. Mécanisme invoqué : augmentation du métabolisme hépatique de l'isoniazide et diminution de celui des glucocorticoïdes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique.

Isoniazide (voie systémique) + Kétoconazole (voie systémique)

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de kétoconazole.
Conduite à tenirEspacer les prises des deux anti-infectieux d'au moins 12 heures. Surveiller les concentrations plasmatiques du kétoconazole et adapter éventuellement sa posologie.

Isoniazide (voie systémique) + Phénytoïne (et par extrapolation, fosphénytoïne) (voie systémique)

Risques et mécanismesSurdosage en phénytoïne (diminution de son métabolisme).
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite, dosage des concentrations plasmatiques de phénytoïne et adaptation éventuelle de sa posologie pendant le traitement par l'isoniazide et après son arrêt.

Isoniazide (voie systémique) + Pyrazinamide

Risques et mécanismesAddition des effets hépatotoxiques.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique.

Isoniazide (voie systémique) + Rifampicine

Risques et mécanismesAugmentation de l'hépatotoxicité de l'isoniazide (augmentation de la formation de métabolites toxiques de l'isoniazide).
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique de cette association classique. En cas d'hépatite, arrêter l'isoniazide.

Isoniazide (voie systémique) + Stavudine

Risques et mécanismesRisque majoré de survenue de neuropathies périphériques par addition d'effets indésirables.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction alimentaire : alcool

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'augmentation des transaminases
  • Risque d'hépatotoxicité
  • Risque de névrite optique

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction hépatique avant et pendant le traitement
  • Surveillance neurologique pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de toxicité hépatique
  • Traitement à arrêter en cas de transaminases sériques > 3 fois la LSN

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : ne pas interrompre le traitement sans avis médical
  • Info prof de santé : informer les patients sur les symptômes d'une atteinte hépatique

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Hyperbilirubinémie (Fréquent)
  • Eosinophilie
  • Transaminases (augmentation)
  • DERMATOLOGIE
  • Syndrome de Stevens-Johnson (Rare)
  • Syndrome de Lyell (Rare)
  • Eruption cutanée
  • Prurit
  • Erythème cutané
  • Urticaire
  • Acné
  • DIVERS
  • Fièvre
  • ENDOCRINOLOGIE
  • Gynécomastie
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie sidéroblastique
  • Lymphadénite
  • Aplasie médullaire
  • Anémie hémolytique
  • Thrombopénie
  • Dyscrasie sanguine
  • Agranulocytose
  • HÉPATOLOGIE
  • Hépatite (Rare)
  • Ictère
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Syndrome DRESS (Rare)
  • Hypersensibilité
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie
  • OPHTALMOLOGIE
  • Névrite optique
  • Atrophie du nerf optique
  • PSYCHIATRIE
  • Trouble psychique
  • Dépression
  • Agitation
  • Délire aigu
  • Accès maniaque
  • Insomnie
  • Euphorie
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Vascularite
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Vomissement
  • Nausée
  • Douleur épigastrique
  • Pancréatite
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire
  • Algodystrophie
  • Syndrome rhumatoïde
  • Douleur musculaire
  • Syndrome épaule-main
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Neuropathie périphérique
  • Encéphalopathie
  • Paresthésie des extrémités
  • Hyperactivité
  • Convulsions
  • Voir aussi les substances

    Isoniazide

    Chimie
    IUPACisonycotinoyl hydrazide
    Synonymesisoniazid
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.3 g
    Parenteral:0.3 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster