Substance active prilocaïne

À propos de la substance
Mise à jour : 07 Octobre 2019

Prilocaïne : Mécanisme d'action

La prilocaïne est un anesthésique local du groupe des amino-amides. Le mécanisme d'action est basé sur l'inhibition de l'influx nerveux par fixation de la molécule activée sur un récepteur spécifique du canal sodique dans la membrane qui entoure la fibre nerveuse. 

Dans la dysfonction éréctile, en association à la lidocaïne, la prilocaïne produit une anesthésie topique du gland du pénis. Les principes actifs lidocaïne et prilocaïne bloquent la transmission des influx nerveux dans le gland du pénis, réduisant ainsi sa sensibilité. Cela se traduit par une prolongation du temps de latence de l'éjaculation sans affecter la sensation de l'éjaculation.

Prilocaïne : Cas d'usage

Seule ou en association à la lidocaïne, la prilocaïne est utilisée dans la prise en charge d'anesthésies locales de surface et en odontostomatologie.
 
En association à la lidocaïne, elle est également utilisée dans la prise en charge d'éjaculations précoces.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Prilocaïne chlorhydrate 2 % (20 mg/ml) solution injectable intrathécale

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
N SYSTEME NERVEUX
N01 ANESTHESIQUES
N01B ANESTHESIQUES LOCAUX
N01BB AMIDES
N01BB04 PRILOCAÏNE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

PRILOCAINE CHLORHYDRATE 2 % sol inj intrathéc

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Rachianesthésie

Posologie

Unité de prise
ml
  • prilocaïne chlorhydrate : 20 mg
Modalités d'administration
  • Voie intrathécale
  • Conserver une voie d'abord veineuse pendant le traitement
  • Rechercher la posologie minimale efficace
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Rachianesthésie
  • Posologie standard
  • 2 à 3 ml 1 fois par jour
Posologies maximales
  • Posologie maximale: 4 ml par jour
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Mises en garde

  • Administrer par voie intrarachidienne stricte
  • Conserver une voie d'abord veineuse pendant le traitement
  • Ne pas administrer par voie intravasculaire
  • Ne pas administrer par voie péridurale
  • Rechercher la posologie minimale efficace
  • Traitement à administrer en milieu hospitalier
  • Traitement à arrêter en cas de bloc spinal complet
  • Traitement à arrêter en cas de toxicité systémique aiguë

Surveillances du traitement

  • Surveillance clinique pendant le traitement
  • Surveillance par un médecin spécialisé pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

PRILOCAINE CHLORHYDRATE 2 % sol inj intrathéc
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments méthémoglobinisants + Médicaments méthémoglobinisants
Risques et mécanismesRisque d'addition des effets méthémoglobinisants.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Anémie sévère
  • Choc cardiogénique
  • Choc hypovolémique
  • Contre-indication liée à l'anesthésie par voie intrathécale
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux anesthésiques locaux
  • Hypersensibilité aux anesthésiques locaux à liaison amide
  • Infection au site d'injection
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Méthémoglobinémie
  • Méthémoglobinémie congénitale
  • Nourrisson de moins de 6 mois
  • Patient sous anticoagulant
  • Trouble sévère de la conduction cardiaque
  • Voie intravasculaire
IIIHaut
Niveau de gravité: Contre-indication relative
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Altération de l'état général
  • Athérosclérose
  • Bloc de branche
  • Enfant entre 6 mois et 18 ans
  • Hémiplégie
  • Hépatopathie sévère
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Maladie thromboembolique
  • Néphropathie sévère
  • Neuropathie
  • Neuropathie diabétique
  • Paraplégie
  • Porphyrie aiguë
  • Sclérose en plaques
  • Sujet âgé
  • Traitement par anti-arythmique
  • Trouble neuromusculaire
  • Allaitement
  • Grossesse
  • Grossesse, 3 derniers mois (de la)

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque de bradycardie
  • Risque de dépression cardiovasculaire
  • Risque de dépression respiratoire
  • Risque de trouble neurologique
  • Risque d'hypotension artérielle

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DERMATOLOGIE Prurit (Rare)
HÉMATOLOGIE Méthémoglobinémie
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Réaction anaphylactique (Rare) Choc anaphylactique
Hypersensibilité
OPHTALMOLOGIEVision floue (Peu fréquent) Diplopie (Rare) Mydriase
ORL, STOMATOLOGIETrouble auditif (Peu fréquent) Engourdissement de la langue
Vertige
PSYCHIATRIE Agitation
Désorientation temporospatiale
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREHypertension artérielle (Peu fréquent) Arythmie (Rare) Arrêt cardiaque
Asystolie
Bradycardie
Hypotension artérielle
SYSTÈME DIGESTIFNausée (Très fréquent)
Vomissement (Fréquent)
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEDorsalgie (Peu fréquent)
Faiblesse musculaire (Peu fréquent)
Crampe
Myotonie
SYSTÈME NERVEUXAltération de la conscience (Peu fréquent)
Trouble de l'élocution (Peu fréquent)
Arachnoidite (Rare)
Lésion du nerf périphérique (Rare)
Neuropathie (Rare)
Convulsions
Hématome spinal
Méningite
Paresthésie
Tremblement
SYSTÈME RESPIRATOIRE Dépression respiratoire (Rare) Apnée
Cyanose

Voir aussi les substances

Prilocaïne chlorhydrate

Détails sur les substances
Chimie
IUPACchlorhydrate de N-( 2-méthylphényl)-2-propylamino)propanamide
Actualités liées1
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster