Substance active phosphate dipotassique

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Phosphate dipotassique : Mécanisme d'action

L'ion phosphate constitue l'anion principal du fluide intracellulaire. Il existe principalement sous forme d'ions phosphates divalents (HPO4 2 - environ 80 %) et monovalents (H2PO4 - environ 20 %).

Le phosphate est impliqué dans plusieurs processus physiologiques de l'organisme incluant le métabolisme des glucides et des lipides et le maintien des concentrations intracellulaires de calcium. Il s'avère un constituant dynamique du métabolisme intermédiaire et énergétique de la cellule, joue un rôle de tampon vis-à-vis du fluide intracellulaire et dans l'élimination rénale des ions H+.

Environ 80 % des phosphates du corps humain se trouvent dans le tissu osseux.

La concentration plasmatique normale en phosphate est de 0,8 à 1,5 mmol/litre. 

Phosphate dipotassique : Cas d'usage

Le phosphate dipotassique est utilisé dans la prise en charge de :
  • apports de phosphore en nutrition parentérale,
  • hypophosphatémies.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Phosphate dipotassique 174,2 mg/ml solution pour perfusion

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
B SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES
B05 SUBSTITUTS DU SANG ET SOLUTIONS DE PERFUSION
B05X ADDITIFS POUR SOLUTIONS INTRAVEINEUSES
B05XA SOLUTIONS D'ELECTROLYTES
B05XA06 POTASSIUM PHOSPHATE, ASSOCIATIONS AVEC D'AUTRES SELS DE POTASSIUM INCLUSES
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

PHOSPHATE DIPOTASSIQUE 174,2 mg/ml sol p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Apport de phosphore en nutrition parentérale
  • Hypophosphatémie

Mises en garde

  • Administrer par perfusion IV lente
  • Tenir compte de la teneur en potassium
  • Traitement à administrer en milieu hospitalier
  • Traitement à arrêter en cas de réaction liée à la perfusion

Incompatibilités physicochimiques

  • Compatibilité du médicament en mélange à vérifier
  • Incompatibilité avec certains médicaments
  • Incompatibilité avec certains produits chimiques ou biologiques

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la calcémie pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la kaliémie avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la magnésémie pendant le traitement
  • Surveillance de la phosphatémie pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

PHOSPHATE DIPOTASSIQUE 174,2 mg/ml sol p perf
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Potassium + Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II
Risques et mécanismesPour une quantité de potassium > à 1 mmol/prise, hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénal (addition des effets hyperkaliémiants).
Conduite à tenirSauf en cas d'hypokaliémie.
Potassium + Ciclosporine (voie systémique)
Risques et mécanismesPour une quantité de potassium > à 1 mmol/prise, hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénale (addition des effets hyperkaliémiants).
Conduite à tenirSauf en cas d'hypokaliémie.
Potassium + Diurétiques épargneurs de potassium (seuls ou associés) sauf spironolactone et éplérénone
Risques et mécanismesPour une quantité de potassium > à 1 mmol/prise, hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénale (addition des effets hyperkaliémiants).
Conduite à tenirSauf en cas d'hypokaliémie.
Potassium + Eplérénone
Risques et mécanismesPour une quantité de potassium > à 1 mmol/prise, hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénale (addition des effets hyperkaliémiants).
Conduite à tenirSauf en cas d'hypokaliémie.
Potassium + Inhibiteurs de l'enzyme de conversion
Risques et mécanismesPour une quantité de potassium > à 1 mmol/prise, hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénal (addition des effets hyperkaliémiants).
Conduite à tenirSauf s'il existe une hypokaliémie.
Potassium + Spironolactone
Risques et mécanismesPour une quantité de potassium > à 1 mmol/prise, hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénale (addition des effets hyperkaliémiants).
Conduite à tenirSauf en cas d'hypokaliémie.
Potassium + Tacrolimus (voie systémique)
Risques et mécanismesPour une quantité de potassium > à 1 mmol/prise, hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénale (addition des effets hyperkaliémiants).
Conduite à tenirSauf en cas d'hypokaliémie.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Hyperkaliémiants + Hyperkaliémiants
Risques et mécanismesRisque de majoration de l'hyperkaliémie, potentiellement létale.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypercalcémie
  • Hyperkaliémie
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Insuffisance rénale chronique sévère

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Hypercalcémie (Rare)
Hyperphosphatémie (Rare)
Hyperkaliémie
DIVERS Calcification ectopique

Voir aussi les substances

Phosphate dipotassique

Détails sur les substances
Chimie
Synonymesdipotassium phosphate
Actualités liées1
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster