À propos de Nadroparine calcique
Mise à jour : 16 janvier 2013
Nadroparine calcique : Mécanisme d'action

La nadroparine est une héparine de bas poids moléculaire dans laquelle les activités antithrombotiques et anticoagulantes de l'héparine standard ont été dissociées.

Elle est caractérisée par une activité anti-Xa plus élevée que l'activité anti-IIa ou antithrombinique.

Pour la nadroparine, le rapport entre ces deux activités est compris entre 2,5 et 4.

Aux doses prophylactiques, la nadroparine n'entraîne pas de modification notable du TCA.

Aux doses curatives, au pic maximal d'activité, le TCA peut être allongé de 1,4 fois le temps du témoin. Cet allongement est le reflet de l'activité antithrombinique résiduelle de la nadroparine.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

NADROPARINE CALCIQUE 11 400 UI AXa/0,6 ml sol inj ser préremplie

Dernière modification : 09/01/2023 - Révision : 11/04/2024

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
B - SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES
B01 - ANTITHROMBOTIQUES
B01A - ANTITHROMBOTIQUES
B01AB - GROUPE DE L'HEPARINE
B01AB06 - NADROPARINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
Risques

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

NADROPARINE CALCIQUE 11?400 UI AXa/0,6 ml sol inj ser préremplie

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Thrombophlébite profonde

Posologie

Unité de prise
seringue
  • nadroparine calcique : 11400 UI AXa/0.6 ml
Modalités d'administration
  • Voie sous-cutanée
  • Instituer un traitement de relais par voie orale dès que possible
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Thrombophlébite profonde
  • Posologie standard
  • 171 UI AXa/kg 1 fois par jour
Durées absolues de traitement

Ne pas dépasser 10 jours de traitement.

Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer dans la paroi abdominale
  • Instituer un traitement de relais par voie orale dès que possible
  • Médicament non interchangeable
  • Ne pas administrer par voie intramusculaire
  • Respecter le schéma posologique

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

NADROPARINE CALCIQUE 11?400 UI AXa/0,6 ml sol inj ser préremplie
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Accident vasculaire cérébral hémorragique
  • Anesthésie péridurale
  • Endocardite infectieuse aiguë
  • Hémorragique sauf CIVD, risque
  • Hypersensibilité à l'héparine
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Insuffisance rénale sévère : clairance de la créatinine
  • Lésion susceptible de saigner
  • Rachianesthésie
  • Thrombopénie induite par l'héparine, antécédent
  • Thrombopénie induite par l'héparine de type II, antécédent (de)
  • Ulcère gastroduodénal évolutif
X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication relative
  • Accident vasculaire cérébral ischémique à la phase aiguë
  • Insuffisance rénale modérée

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Acidose métabolique
  • Cachexie
  • Choriorétinite vasculaire
  • Coagulation intravasculaire disséminée
  • Diabète
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Hémorragie
  • Hyperkaliémie
  • Hypertension artérielle sévère
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale chronique
  • Intervention chirurgicale
  • Lésion organique susceptible de saigner, antécédent
  • Obésité
  • Pathologie sévère associée
  • Période post-opératoire après chirurgie cérébrale
  • Période post-opératoire après chirurgie de la moelle épinière
  • Période post-opératoire après chirurgie oculaire
  • Ponction lombaire
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque d'hyperkaliémie
  • Sujet de moins de 40 kg
  • Sujet de plus de 75 ans
  • Traitement par héparine, antécédent récent (de)
  • Traitement par un médicament hyperkaliémiant
  • Traitement prolongé au-delà de 10 jours
  • Traumatisme
  • Ulcère digestif, antécédent

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Héparines + Anticoagulants oraux

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenirLes anticoagulants oraux d'action directe ne doivent pas être administrés conjointement à l'héparine. Lors du relais de l'un par l'autre, respecter l'intervalle entre les prises. Lors du relais héparine/antivitamine K (nécessitant plusieurs jours), renforcer la surveillance clinique et biologique.
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Héparines + Défibrotide

Risques et mécanismesRisque hémorragique accru.
Conduite à tenir

Héparines (doses curatives et/ou sujet âgé) + Acide acétylsalicylique (voie systémique)

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique (inhibition de la fonction plaquettaire et agression de la muqueuse gastroduodénale par l'acide acétylsalicylique).
Conduite à tenirAssociation déconseillée avec : - des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour) - des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou

Héparines (doses curatives et/ou sujet âgé) + Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Héparines (doses curatives et/ou sujet âgé) + Métamizole

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique (agression de la muqueuse gastroduodénale par les anti-inflammatoires non stéroïdiens).
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveillance clinique étroite.

Héparines (doses curatives et/ou sujet âgé) + Dextran

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique (inhibition de la fonction plaquettaire par le dextran 40).
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Héparines + Cobimétinib

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenirSurveillance clinique.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Héparines + Antiagrégants plaquettaires

Héparines + Glucocorticoïdes (sauf hydrocortisone) (voie systémique)

Héparines (doses curatives et/ou sujet âgé) + Thrombolytiques

Héparines (doses préventives) + Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Héparines (doses préventives) + Métamizole

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir

Héparines + Argatroban

Héparines + Bivalirudine

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
Conduite à tenir

Héparines (doses préventives) + Acide acétylsalicylique (voie systémique)

Risques et mécanismesL'utilisation conjointe de médicaments agissant à divers niveaux de l'hémostase majore le risque de saignement. Ainsi, chez le sujet de moins de 65 ans, l'association de l'héparine à doses préventives, ou de substances apparentées, à l'acide acétylsalicylique, quelle que soit la dose, doit être prise en compte en maintenant une surveillance clinique et éventuellement biologique.
Conduite à tenir

Hyperkaliémiants + Hyperkaliémiants

Risques et mécanismesRisque de majoration de l'hyperkaliémie, potentiellement létale.
Conduite à tenir

Risques liés au traitement

  • Risque d'hémorragie
  • Risque d'hyperkaliémie
  • Risque d'hypersensibilité croisée
  • Risque de nécrose cutanée
  • Risque de présence de latex dans le contenant
  • Risque de thrombopénie induite par l'héparine

Surveillances du patient

  • Surveillance de l'activité anti-Xa pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale avant la mise en route du traitement
  • Surveillance des plaquettes avant et pendant le traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas de nécrose cutanée
  • Traitement à arrêter en cas de thrombopénie induite par l'héparine

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : signaler toute apparition de symptômes de thrombopénie

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Transaminases (augmentation) (Fréquent)
  • Eosinophilie (Très rare)
  • Hyperkaliémie (Très rare)
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Rare)
  • Prurit (Rare)
  • Eruption cutanée (Rare)
  • Nécrose cutanée (Très rare)
  • Erythème cutané (Rare)
  • Eczéma de contact
  • DIVERS
  • Calcinose
  • HÉMATOLOGIE
  • Hémorragie (Très fréquent)
  • Thrombocytose (Rare)
  • Thrombopénie (Rare)
  • Thrombopénie auto-immune
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité immédiate (Très rare)
  • Hypersensibilité retardée
  • Choc anaphylactique
  • Angioedème
  • INSTRUMENTATION
  • Hématome au site d'injection (Très fréquent)
  • Réaction au point d'injection (Fréquent)
  • Calcinose au point d'injection (Rare)
  • Nécrose au point d'injection (Très rare)
  • Nodule au site d'injection
  • Purpura au point d'injection
  • Inflammation au site d'injection
  • Erythème au point d'injection
  • Prurit au point d'injection
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Thrombose artérielle
  • Thrombophlébite
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Ostéoporose
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Hématome épidural (Rare)
  • Migraine
  • Céphalée
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Bronchospasme
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Priapisme (Très rare)
  • Voir aussi les substances

    Nadroparine calcique

    Chimie
    IUPACsel calcique d'une héparine de basse masse moléculaire obtenue par dépolymérisation, au moyen d'acide nitreux, d'héparine de muqueuse intestinale de porc; la majorité des composants de la nadroparine calcique possèdent une structure acide 2-O-sulfo-alfa-L-idopyranosuronique à l'extrémité non réductrice de leur chaîne et une structure 6-O-sulfo-2,5-anhydro-D-mannitol à l'extrémité réductrice de leur chaîne; la masse moléculaire relative moyenne est de 3600 à 5000, avec une valeur caractéristique de 4300 environ; le degré de sulfatation est de 2.1 environ par unité disaccharidique.
    Synonymesnadroparin calcium
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Parenteral:2.85 TU
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster