Substance active métopimazine

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Métopimazine : Mécanisme d'action

La métopimazine est un antiémétique appartenant à la classe des phénothiazines. Elle se caractérise par une activité antidopaminergique élective (activité anti-apomorphine) en raison de son passage très limité de la barrière hématoencéphalique. 

Métopimazine : Cas d'usage

Par voies orale et rectale, la métopimazine est utilisée dans la prise en charge de nausées et vomissements.

Par voie injectable, la métopimazine est utilisée dans la prise en charge de nausées et vomissements induits par la chimiothérapie.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Métopimazine 7,5 mg lyophilisat oral

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
A VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A04 ANTIEMETIQUES ET ANTINAUSEEUX
A04A ANTIEMETIQUES ET ANTINAUSEEUX
A04AD AUTRES ANTIEMETIQUES
A04AD05 METOPIMAZINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Soyez très prudent
Soyez très prudent

Indications et modalités d'administration

METOPIMAZINE 7,5 mg lyoph oral

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Nausées et vomissements

Posologie

Unité de prise
lyoc
  • métopimazine : 7.5 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer de préférence 15 minutes avant le repas
  • Laisser fondre le lyophilisat sur la langue jusqu'à dissolution
  • Possibilité d'administrer après dissolution dans l'eau
  • Respecter un intervalle de 4 à 6 heures entre 2 administrations
Posologie
Patient de 6 an(s) à 12 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Nausées et vomissements
  • Posologie standard
  • 1 lyoc 1 à 2 fois par jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 2 lyocs par jour
Patient à partir de 12 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Nausées et vomissements
  • Posologie standard
  • 1 lyoc 1 à 4 fois par jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 4 lyocs par jour
Durées absolues de traitement

Ne pas dépasser 5 jours de traitement.

Posologies maximales
  • Dose maximale par prise: 1 lyoc

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer de préférence 15 minutes avant le repas

Mises en garde

  • A dissoudre dans un peu d'eau ou à laisser fondre sous la langue
  • Durée du traitement limitée à 5 jours
  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
  • Ne pas associer à un traitement contenant la même substance
  • Ne pas croquer
  • Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 6 ans
  • Respecter un intervalle de 4 à 6 heures entre 2 administrations
  • Traitement à arrêter dès disparition des symptômes

Informations relatives à la sécurité du patient

METOPIMAZINE 7,5 mg lyoph oral
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Médicaments sédatifs + Alcool éthylique (boisson ou excipient)
Risques et mécanismesMajoration par l'alcool de l'effet sédatif de ces substances. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenirEviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.
Médicaments sédatifs + Oxybate de sodium
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments à l'origine d'une hypotension orthostatique + Dapoxétine
Risques et mécanismesRisque de majoration des effets indésirables, notamment à type de vertiges ou de syncopes.
Conduite à tenir
Médicaments à l'origine d'une hypotension orthostatique + Médicaments abaissant la pression artérielle
Risques et mécanismesRisque de majoration d'une hypotension, notamment orthostatique.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.
Médicaments atropiniques + Anticholinestérasiques
Risques et mécanismesRisque de moindre efficacité de l'anticholinestérasique par antagonisme des récepteurs de l'acétylcholine par l'atropinique.
Conduite à tenir
Médicaments atropiniques + Médicaments atropiniques
Risques et mécanismesAddition des effets indésirables atropiniques à type de rétention urinaire, constipation, sécheresse de la bouche...
Conduite à tenir
Médicaments atropiniques + Morphiniques
Risques et mécanismesRisque important d'akinésie colique, avec constipation sévère.
Conduite à tenir
Médicaments sédatifs + Dextropropoxyphène
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
Médicaments sédatifs + Loféxidine
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
Médicaments sédatifs + Médicaments sédatifs
Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Glaucome à angle fermé
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux phénothiazines
  • Rétention urinaire liée à des troubles urétroprostatiques, risque (de)

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Interactions alimentaires

  • Alcool

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Hyperprolactinémie (Rare)
DERMATOLOGIE Eruption cutanée (Rare)
Urticaire (Rare)
ENDOCRINOLOGIE Galactorrhée (Rare)
Gynécomastie (Rare)
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE Aménorrhée (Rare)
Frigidité (Rare)
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Hypersensibilité (Rare)
Oedème de Quincke (Rare)
OPHTALMOLOGIE Trouble de l'accommodation (Très rare)
ORL, STOMATOLOGIE Gêne laryngée (Rare)
Sécheresse buccale (Rare)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Hypotension orthostatique (Rare)
SYSTÈME DIGESTIF Constipation (Très rare)
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Torticolis spasmodique (Très rare)
Trismus (Très rare)
SYSTÈME NERVEUX Crise oculogyre (Très rare)
Dyskinésie précoce (Très rare)
Dyskinésie tardive (Très rare)
Sédation (Rare)
Somnolence (Rare)
Syndrome extrapyramidal (Très rare)
SYSTÈME RESPIRATOIRE Gêne respiratoire (Rare)
UROLOGIE, NÉPHROLOGIE Impuissance (Rare)
Rétention urinaire (Très rare)

Voir aussi les substances

Métopimazine

Détails sur les substances
Chimie
IUPAC1-[3-[2-(méthylsulfonyl)-10 H-phénothiazin-10-yl]propyl]-4-pipéridinecarboxamide
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:15 mg
Parenteral:15 mg
Actualités liées11
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster