À propos de Méthylphénidate
Mise à jour : 16 janvier 2013
Méthylphénidate : Mécanisme d'action

Le chlorhydrate de méthylphénidate est un stimulant modéré du système nerveux central (SNC).

Le méthylphénidate est un mélange racémique des isomères-d et -l. L'isomère-d est pharmacologiquement plus actif que l'isomère-l.

La relation entre le mode d'action et l'effet thérapeutique dans les troubles du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) n'est pas connue. Le méthylphénidate bloquerait la recapture de la noradrénaline et de la dopamine au niveau des neurones présynaptiques et augmenterait la libération de ces monoamines dans l'espace extraneuronal.

Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Méthylphénidate chlorhydrate 54 mg comprimé à libération prolongée

Dernière modification : 24/11/2023 - Révision : 24/11/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
N - SYSTEME NERVEUX
N06 - PSYCHOANALEPTIQUES
N06B - PSYCHOSTIMULANTS, AGENTS UTILISES DANS LA TDAH (HYPERACTIVITE) ET NOOTROPIQUES
N06BA - SYMPATHOMIMETIQUES D'ACTION CENTRALE
N06BA04 - METHYLPHENIDATE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

picto
vigilance picto

Soyez très prudent

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

METHYLPHENIDATE CHLORHYDRATE cinquante-quatre milligrammes cp LP

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • méthylphénidate chlorhydrate : 54 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une boisson
  • Administrer de préférence le matin
  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
Posologie
Patient de 6 an(s) à 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
Traitement initial
  • Dans le cas de : Patient naïf au méthylphénidate
  • 18 mg 1 fois par jour
  • Pendant 1 semaine
Traitement ultérieur
  • Dans le cas de : Patient naïf au méthylphénidate
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Posologie à augmenter par palier de 18 mg par semaine selon réponse clinique
  • 18 à 54 mg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 54 mg par jour
Posologie standard
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Posologie à augmenter par palier de 18 mg par semaine selon réponse clinique
  • 18 à 54 mg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 54 mg par jour
Patient de 18 an(s) à 61 an(s)
Patient quel que soit le poids
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
Traitement initial
  • Dans le cas de : Patient naïf au méthylphénidate
  • 18 mg 1 fois par jour
  • Pendant 1 semaine
Traitement ultérieur
  • Dans le cas de : Patient naïf au méthylphénidate
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Posologie à augmenter par palier de 18 mg par semaine selon réponse clinique
  • 18 à 72 mg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 72 mg par jour
Posologie standard
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Posologie à augmenter par palier de 18 mg par semaine selon réponse clinique
  • 18 à 72 mg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 72 mg par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer avec une boisson
  • Administrer de préférence le matin
  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 6 ans
  • Traitement prolongé à éviter

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

METHYLPHENIDATE CHLORHYDRATE cinquante-quatre milligrammes cp LP
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Accès maniaque
  • Accès maniaque, antécédent (d')
  • Accident vasculaire cérébral
  • Allaitement
  • Anévrisme vasculaire cérébral
  • Angor
  • Anorexie mentale
  • Anorexie mentale, antécédent (d')
  • Antécédent de psychose
  • Artériopathie sténosante
  • Arythmie
  • Canalopathie cardiaque
  • Cardiomyopathie
  • Cardiopathie congénitale
  • Dépression sévère
  • Dépression sévère, antécédent (de)
  • Glaucome
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypertension artérielle sévère
  • Hyperthyroïdie
  • Idée suicidaire
  • Idée suicidaire, antécédent (d')
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque
  • Pathologie cérébrovasculaire
  • Phéochromocytome
  • Psychose
  • Schizophrénie
  • Trouble bipolaire
  • Trouble bipolaire, antécédent (de)
  • Trouble de l'humeur
  • Trouble de l'humeur, antécédent (de)
  • Trouble de la personnalité
  • Trouble de la personnalité, antécédent (du)
  • Vascularite

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Alcoolisme chronique
  • Anomalie cardiaque structurelle
  • Antécédent de convulsions
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Epilepsie
  • Etat de dépendance, antécédent
  • Grossesse
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Maladie psychiatrique
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Patient à tendance suicidaire
  • Patient naïf de traitement
  • Patient traité en relais d'une forme à libération immédiate
  • Sportif
  • Sujet de plus de 60 ans
  • Syndrome de Gilles de la Tourette
  • Tendance aux abus médicamenteux
  • Tic moteur ou verbal, antécédent familial
  • Traitement prolongé
  • Trouble bipolaire
  • Trouble vasculaire cérébral

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Sympathomimétiques indirects + IMAO irréversibles

Risques et mécanismesHypertension paroxystique, hyperthermie pouvant être fatale. Du fait de la durée d'action de l'IMAO, cette interaction est encore possible 15 jours après l'arrêt de l'IMAO.
Conduite à tenir

Sympathomimétiques indirects + Sympathomimétiques alpha (voie orale et nasale)

Sympathomimétiques indirects + Tétryzoline (voie ophtalmique)

Risques et mécanismesRisque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives.
Conduite à tenir

Sympathomimétiques indirects + Sympathomimétiques indirects

Risques et mécanismesRisque de vasoconstriction et/ou de crises hypertensives.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

Sympathomimétiques indirects + Alcaloïdes de l'ergot de seigle dopaminergiques

Sympathomimétiques indirects + Alcaloïdes de l'ergot de seigle vasoconstricteurs

Sympathomimétiques indirects + IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène

Risques et mécanismesRisque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.

Sympathomimétiques indirects + Anesthésiques volatils halogénés

Risques et mécanismesPoussée hypertensive peropératoire.
Conduite à tenirEn cas d'intervention programmée, il est préférable d'interrompre le traitement quelques jours avant l'intervention.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction alimentaire : alcool

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'abus
  • Risque de convulsions
  • Risque de dépendance
  • Risque de perte de poids
  • Risque de priapisme
  • Risque de syndrome de sevrage
  • Risque de trouble cardiovasculaire
  • Risque de trouble cérébrovasculaire
  • Risque de trouble hématologique
  • Risque de trouble neuropsychique
  • Risque lié au mésusage du médicament

Surveillances du patient

  • Surveillance clinique après l'arrêt du traitement
  • Surveillance clinique après toute augmentation posologique
  • Surveillance de la croissance au moins tous les 6 mois pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction cardiaque avant et pendant le traitement
  • Surveillance du poids pendant le traitement
  • Surveillance neuropsychiatrique avant et pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
  • Tenir compte de la biodisponibilité en cas de changement de galénique

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'aggravation de trouble psychiatrique
  • Traitement à arrêter en cas d'atteinte hématologique
  • Traitement à arrêter en cas d'insuffisance hépatique sévère
  • Traitement à arrêter en cas d'insuffisance rénale sévère
  • Traitement à arrêter en cas de crise convulsive
  • Traitement à arrêter en cas de symptôme de comportement suicidaire

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Info du patient : consulter son médecin en cas de priapisme
  • Information du patient : élimination fécale de résidu de la forme galénique
  • Information du patient : signaler toute apparition d'effets indésirables cardiovasculaires
  • Information du patient : signaler toute apparition d'idées suicidaires

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Enzymes hépatiques (augmentation) (Peu fréquent)
  • ALAT (augmentation) (Fréquent)
  • Leucopénie (Très rare)
  • Bilirubinémie (augmentation) (Très rare)
  • Numération plaquettaire diminuée (Très rare)
  • Hyperbilirubinémie (Très rare)
  • Numération des globules blancs anormale (Très rare)
  • Phosphatases alcalines (augmentation) (Très rare)
  • DERMATOLOGIE
  • Alopécie (Fréquent)
  • Prurit (Fréquent)
  • Dermatose bulleuse (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Urticaire (Fréquent)
  • Dermatite exfoliative (Peu fréquent)
  • Hyperhidrose (Fréquent)
  • Erythème pigmenté fixe (Très rare)
  • Eruption maculeuse (Rare)
  • Erythème cutané (Rare)
  • Erythème polymorphe (Très rare)
  • Rash avec exfoliation
  • Sécheresse cutanée
  • DIVERS
  • Douleur thoracique (Peu fréquent)
  • Fièvre (Fréquent)
  • Asthénie (Fréquent)
  • Fatigue (Fréquent)
  • Gêne thoracique
  • ENDOCRINOLOGIE
  • Gynécomastie (Rare)
  • GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE
  • Trouble menstruel (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Purpura thrombopénique (Très rare)
  • Purpura thrombopénique thrombotique (Très rare)
  • Thrombopénie (Très rare)
  • Anémie (Très rare)
  • Hémorragie
  • Pancytopénie
  • HÉPATOLOGIE
  • Insuffisance hépatique aiguë
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Angioedème (Peu fréquent)
  • Hypersensibilité (Peu fréquent)
  • Oedème de Quincke (Peu fréquent)
  • Réaction anaphylactique
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Poids (variation) (Fréquent)
  • Anorexie (Fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Vision floue (Peu fréquent)
  • Trouble de l'accommodation (Fréquent)
  • Hyposécrétion lacrymale (Peu fréquent)
  • Diplopie (Peu fréquent)
  • Mydriase (Rare)
  • Défauts visuels (Rare)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Sécheresse buccale (Très fréquent)
  • Sensation de vertige (Fréquent)
  • Rhinopharyngite (Fréquent)
  • Vertige (Fréquent)
  • Douleur oropharyngée (Fréquent)
  • Sinusite (Fréquent)
  • Bruxisme (Fréquent)
  • Douleur dentaire (Fréquent)
  • Douleur pharyngo-laryngée (Fréquent)
  • Oedème auriculaire
  • Epistaxis
  • PSYCHIATRIE
  • Hallucination visuelle (Peu fréquent)
  • Idée suicidaire (Peu fréquent)
  • Irritabilité (Fréquent)
  • Insomnie (Très fréquent)
  • Hallucination auditive (Peu fréquent)
  • Altération de l'humeur (Peu fréquent)
  • Attaque de panique (Fréquent)
  • Instabilité psychomotrice (Peu fréquent)
  • Sensation de nervosité (Fréquent)
  • Hypervigilance (Peu fréquent)
  • Logorrhée (Peu fréquent)
  • Stress (Fréquent)
  • Colère (Peu fréquent)
  • Libido (diminution) (Fréquent)
  • Léthargie (Peu fréquent)
  • Labilité affective (Fréquent)
  • Anomalie du comportement (Fréquent)
  • Tics (aggravation) (Peu fréquent)
  • Hallucination tactile (Peu fréquent)
  • Psychose (Peu fréquent)
  • Nervosité (Très fréquent)
  • Trouble de l'humeur (Peu fréquent)
  • Dépression (Fréquent)
  • Anxiété (Fréquent)
  • Pleurs (Peu fréquent)
  • Agressivité (Fréquent)
  • Syndrome de Gilles de la Tourette (Peu fréquent)
  • Agitation (Fréquent)
  • Confusion mentale (Rare)
  • Trouble psychique (Très rare)
  • Pensées obsessionnelles (Très rare)
  • Trouble de la libido (Rare)
  • Indifférence (Très rare)
  • Désorientation temporospatiale (Rare)
  • Pensée anormale (Très rare)
  • Tentative de suicide (Très rare)
  • Manie (Rare)
  • Accès maniaque (Rare)
  • Comportement suicidaire (Très rare)
  • Comportement répétitif (Très rare)
  • Pharmacodépendance
  • Suicide
  • Dysphémie
  • Abus de substance
  • Délire
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Tachycardie (Fréquent)
  • Hypertension artérielle (Fréquent)
  • Fréquence cardiaque (modification) (Fréquent)
  • Palpitation (Fréquent)
  • Souffle cardiaque (Peu fréquent)
  • Bouffée de chaleur (Peu fréquent)
  • Instabilité tensionnelle (Fréquent)
  • Arythmie (Fréquent)
  • Mort cardiaque subite (Très rare)
  • Syndrome de Raynaud (Très rare)
  • Angor (Rare)
  • Infarctus du myocarde (Très rare)
  • Refroidissement des extrémités (Très rare)
  • Arrêt cardiaque (Très rare)
  • Artérite (Très rare)
  • Vascularite
  • Bradycardie
  • Pression artérielle (augmentation)
  • Tachycardie supraventriculaire
  • Extrasystole
  • Extrasystole ventriculaire
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Gêne épigastrique (Fréquent)
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Gêne abdominale (Fréquent)
  • Constipation (Peu fréquent)
  • Dyspepsie (Fréquent)
  • Soif (Fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Gastroentérite (Peu fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Fonction hépatique anormale (Très rare)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Contractions musculaires (Peu fréquent)
  • Contractures musculaires (Fréquent)
  • Tension musculaire (Fréquent)
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • Contractions fasciculaires (Peu fréquent)
  • Retard de croissance (Fréquent)
  • Raideur musculo-squelettique (Peu fréquent)
  • Douleur musculaire (Peu fréquent)
  • Crampe (Très rare)
  • Trismus
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Akathisie (Peu fréquent)
  • Sédation (Peu fréquent)
  • Paresthésie (Fréquent)
  • Somnolence (Fréquent)
  • Céphalée (Très fréquent)
  • Céphalée de tension (Fréquent)
  • Tics (Fréquent)
  • Dyskinésie (Fréquent)
  • Hyperactivité psychomotrice (Fréquent)
  • Tremblement (Peu fréquent)
  • Convulsions (Très rare)
  • Mouvement choréoathétosique (Très rare)
  • Occlusion vasculaire cérébrale (Très rare)
  • Déficit neurologique ischémique réversible (Très rare)
  • Syndrome de Reye (Très rare)
  • Crise tonicoclonique généralisée
  • Coma hépatique
  • Trouble circulatoire cérébral
  • Artérite cérébrale
  • Migraine
  • Accident vasculaire cérébral
  • Hémorragie cérébrale
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Infection des voies respiratoires supérieures (Fréquent)
  • Toux (Fréquent)
  • Dyspnée
  • TOXICOLOGIE
  • Syndrome malin des neuroleptiques (Très rare)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hématurie (Peu fréquent)
  • Trouble de l'érection (Fréquent)
  • Pollakiurie (Peu fréquent)
  • Priapisme
  • Incontinence urinaire
  • Voir aussi les substances

    Méthylphénidate chlorhydrate

    Chimie
    IUPACchlorhydrate de méthyl alpha-phényl-alpha-(2-piperidyl) acétate
    Synonymesmethylphenidate hydrochloride
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:30 mg
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster