À propos de Imipénem
Mise à jour : 28 mai 2014
Imipénem : Mécanisme d'action

L'imipénem est un antibiotique de la famille des bêtalactamines, de la classe des carbapénèmes. Il n'est disponible qu'en association avec la cilastatine.

L'imipénem (N-formimidoyl-thiénamycine) est un dérivé semi-synthétique de la thiénamycine, le composé mère produit par une bactérie filamenteuse Streptomyces cattleya.
Il exerce une activité bactéricide en inhibant la synthèse de la paroi cellulaire bactérienne des bactéries à Gram positif et négatif par fixation aux protéines de liaison aux pénicillines (PLP).

Espèces habituellement sensibles :

  • aérobies à Gram + : Enterococcus faecalis, Staphylococcus aureus (sensible à la méticilline ; tous les staphylocoques résistants à la méticilline sont résistants à l'imipénem/cilastatine ), Staphylococcus coagulase négative (sensible à la méticilline), Streptococcus agalactiae, Streptococcus pneumoniae, Streptococcus pyogenes, streptocoques du groupe viridans
  • aérobies à Gram - : Citrobacter freundii, Enterobacter aerogenes, Enterobacter cloacae, Escherichia coli, Haemophilus influenzae, Klebsiella oxytoca, Klebsiella pneumoniae, Moraxella catarrhalis, Serratia marcescens
  • anaérobies à Gram + : Clostridium perfringens, Peptostreptococcus sp
  • anaérobies à Gram - : Bacteroides fragilis, bacteroides du groupe fragilis, fusobacterium sp, Porphyromonas asaccharolytica, prevotella sp, veillonella sp

Espèces inconstamment sensibles (résistance acquise >= 10 %) :

  • aérobies à Gram - : Acinetobacter baumannii, Pseudomonas aeruginosa

Espèces naturellement résistantes :

  • aérobies à Gram + : Enterococcus faecium
  • aérobies à Gram - : certaines souches de Burkholderia cepacia, legionella sp, Stenotrophomonas maltophilia
  • autres : Chlamydia sp, chlamydophila sp, mycoplasma sp, Ureoplasma urealyticum

Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Cilastatine (sodique) 250 mg + imipénem 250 mg poudre pour solution pour perfusion

Dernière modification : 22/03/2023 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
J - ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J01 - ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE
J01D - AUTRES BETALACTAMINES
J01DH - CARBAPENEMS
J01DH51 - IMIPENEM ET CILASTATINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

CILASTATINE (sodique) 250 mg + IMIPENEM 250 mg pdre p sol p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Bactériémie
  • Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l')
  • Infection intra-abdominale compliquée
  • Infection intra et post-partum
  • Infection sévère de la peau et des tissus mous
  • Infection urinaire compliquée
  • Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique
  • Pneumopathie aiguë sévère
  • Pneumopathie nosocomiale

Posologie

Unité de prise
flacon
  • cilastatine (sodique)* : 250 mg
  • imipénem : 250 mg
* Posologie exprimée en cilastatine (sodique)
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A reconstituer et à diluer avant administration
  • Bien agiter le flacon avant emploi
  • Posologie à établir en fonction de l'état clinique du patient
Posologie

Posologie exprimée en cilastatine (sodique)

Patient de 1 an à 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Bactériémie - Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l') - Infection intra-abdominale compliquée - Infection sévère de la peau et des tissus mous - Infection urinaire compliquée - Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique - Pneumopathie aiguë sévère - Pneumopathie nosocomiale
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 20 à 30 minutes
  • 15 à 25 mg/kg toutes les 6 heures
Patient à partir de 15 an(s)
Poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Bactériémie - Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l') - Infection intra-abdominale compliquée - Infection sévère de la peau et des tissus mous - Infection urinaire compliquée - Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique - Pneumopathie aiguë sévère - Pneumopathie nosocomiale
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 20 à 30 minutes
  • Il est nécessaire de réduire la dose lorsque le poids corporel est
Patient de sexe féminin
Infection intra et post-partum
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 20 à 30 minutes
  • Il est nécessaire de réduire la dose lorsque le poids corporel est
Poids >= 70 kg
Patient de sexe masculin ou féminin
Bactériémie - Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l') - Infection intra-abdominale compliquée - Infection sévère de la peau et des tissus mous - Infection urinaire compliquée - Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique - Pneumopathie aiguë sévère - Pneumopathie nosocomiale
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 20 à 30 minutes
  • 500 mg toutes les 6 heures
  • Posologie maximale: 4 000 mg par jour
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 40 à 60 minutes
  • 1 000 mg toutes les 6 à 8 heures
  • Posologie maximale: 4 000 mg par jour
Patient de sexe féminin
Infection intra et post-partum
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 20 à 30 minutes
  • 500 mg toutes les 6 heures
  • Posologie maximale: 4 000 mg par jour
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 40 à 60 minutes
  • 1 000 mg toutes les 6 à 8 heures
  • Posologie maximale: 4 000 mg par jour
Patient de 12 an(s) à 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe féminin
Infection intra et post-partum
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 20 à 30 minutes
  • 15 à 25 mg/kg toutes les 6 heures
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • A reconstituer et à diluer avant administration
  • Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 1 an

Incompatibilités physico-chimiques

  • Incompatibilité avec certains médicaments
  • Incompatibilité avec certains solvants

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

CILASTATINE (sodique) 250 mg + IMIPENEM 250 mg pdre p sol p perf
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux bêtalactamines
  • Hypersensibilité aux carbapénèmes

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Antécédent de convulsions
  • Fonctions du système nerveux central, trouble (des)
  • Grossesse
  • Hépatopathie
  • Infection de la peau et des tissus mous
  • Insuffisance rénale
  • Lésion cérébrale
  • Méningite
  • Nourrisson de moins de 1 an
  • Patient en dialyse péritonéale
  • Patient en hémodialyse
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sujet à risque de crise convulsive
  • Terrain allergique

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Pénems + Acide valproïque (et par extrapolation, valpromide)

Risques et mécanismesRisque de survenue de crises convulsives, par diminution rapide des concentrations plasmatiques de l'acide valproïque, pouvant devenir indétectables.
Conduite à tenir

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'hépatotoxicité
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
  • Risque de colite
  • Risque de colite pseudomembraneuse
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de sélection de souches résistantes
  • Risque de trouble neurologique

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction hépatique pendant le traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Neutropénie (Peu fréquent)
  • Hémoglobinémie (diminution) (Peu fréquent)
  • Phosphatases alcalines (augmentation) (Fréquent)
  • Urémie (augmentation) (Peu fréquent)
  • Transaminases (augmentation) (Fréquent)
  • Test de coombs positif (Peu fréquent)
  • Hyperbilirubinémie (Peu fréquent)
  • Créatininémie (augmentation) (Peu fréquent)
  • Leucopénie (Peu fréquent)
  • Eosinophilie (Fréquent)
  • Temps de prothrombine augmenté (Peu fréquent)
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Erythème polymorphe (Rare)
  • Hyperhidrose (Très rare)
  • Syndrome de Stevens-Johnson (Rare)
  • Nécrolyse épidermique toxique (Rare)
  • Dermatite exfoliative (Rare)
  • Texture de la peau (modification) (Très rare)
  • DIVERS
  • Fièvre (Peu fréquent)
  • Asthénie (Très rare)
  • Faiblesse (Très rare)
  • Gêne thoracique (Très rare)
  • GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE
  • Prurit vulvaire (Très rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombocytose (Peu fréquent)
  • Pancytopénie (Peu fréquent)
  • Thrombopénie (Peu fréquent)
  • Aplasie médullaire (Très rare)
  • Agranulocytose (Rare)
  • Anémie hémolytique (Très rare)
  • HÉPATOLOGIE
  • Insuffisance hépatique (Rare)
  • Hépatite fulminante (Très rare)
  • Hépatite (Rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Angioedème (Rare)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUE
  • Candidose (Rare)
  • INSTRUMENTATION
  • Induration au site d'injection (Peu fréquent)
  • Douleur au point d'injection (Peu fréquent)
  • Erythème au point d'injection (Peu fréquent)
  • Phlébite au point d'injection
  • Thrombophlébite au point d'injection
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Sensation de vertige (Peu fréquent)
  • Glossite (Très rare)
  • Hypertrophie des papilles de la langue (Très rare)
  • Altération de la couleur dentaire (Rare)
  • Sialorrhée (Très rare)
  • Coloration de la langue (Rare)
  • Vertige (Très rare)
  • Surdité (Rare)
  • Douleur pharyngée (Très rare)
  • Dysgueusie (Rare)
  • Acouphène (Très rare)
  • PSYCHIATRIE
  • Trouble psychique (Peu fréquent)
  • Hallucination
  • Agitation
  • Confusion mentale
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Hypotension artérielle (Peu fréquent)
  • Thrombophlébite (Fréquent)
  • Tachycardie (Très rare)
  • Bouffée congestive (Très rare)
  • Palpitation (Très rare)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Gastroentérite (Très rare)
  • Pyrosis (Très rare)
  • Colite hémorragique (Très rare)
  • Douleur abdominale (Très rare)
  • Colite pseudomembraneuse (Rare)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Dorsalgie (Très rare)
  • Polyarthralgie (Très rare)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Myoclonie (Peu fréquent)
  • Somnolence (Peu fréquent)
  • Convulsions (Peu fréquent)
  • Encéphalopathie (Rare)
  • Céphalée (Très rare)
  • Paresthésie (Rare)
  • Myasthénie (aggravation) (Très rare)
  • Tremblement focal (Rare)
  • Dyskinésie
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Cyanose (Très rare)
  • Dyspnée (Très rare)
  • Hyperventilation (Très rare)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Insuffisance rénale aiguë (Rare)
  • Couleur de l'urine (modification) (Rare)
  • Oligurie (Rare)
  • Polyurie (Rare)
  • Anurie (Rare)
  • INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

    CILASTATINE (sodique) 250 mg + IMIPENEM 250 mg pdre p sol p perf
    Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

    Contre-indications

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication absolue
    • Hypersensibilité à l'un des composants
    • Hypersensibilité aux bêtalactamines
    • Hypersensibilité aux carbapénèmes

    Précautions

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précautions
    • Allaitement
    • Antécédent de convulsions
    • Fonctions du système nerveux central, trouble (des)
    • Grossesse
    • Hépatopathie
    • Infection de la peau et des tissus mous
    • Insuffisance rénale
    • Lésion cérébrale
    • Méningite
    • Nourrisson de moins de 1 an
    • Patient en dialyse péritonéale
    • Patient en hémodialyse
    • Patient traité à posologie élevée
    • Sujet à risque de crise convulsive
    • Terrain allergique

    Interactions médicamenteuses

    III Haut
    Niveau de gravité : Association déconseillée

    Pénems + Acide valproïque (et par extrapolation, valpromide)

    Risques et mécanismesRisque de survenue de crises convulsives, par diminution rapide des concentrations plasmatiques de l'acide valproïque, pouvant devenir indétectables.
    Conduite à tenir

    Grossesse et allaitement

    Contre-indications et précautions d'emploi
    Grossesse (mois)Allaitement
    123456789
    RisquesIIII

    II Précaution

    Risques liés au traitement

    • Risque d'hépatotoxicité
    • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
    • Risque de colite
    • Risque de colite pseudomembraneuse
    • Risque de réaction d'hypersensibilité
    • Risque de sélection de souches résistantes
    • Risque de trouble neurologique

    Surveillances du patient

    • Surveillance de la fonction hépatique pendant le traitement

    Traitement à arrêter définitivement en cas de...

    • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité

    Effets indésirables

    SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
    ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Neutropénie (Peu fréquent)
  • Hémoglobinémie (diminution) (Peu fréquent)
  • Phosphatases alcalines (augmentation) (Fréquent)
  • Urémie (augmentation) (Peu fréquent)
  • Transaminases (augmentation) (Fréquent)
  • Test de coombs positif (Peu fréquent)
  • Hyperbilirubinémie (Peu fréquent)
  • Créatininémie (augmentation) (Peu fréquent)
  • Leucopénie (Peu fréquent)
  • Eosinophilie (Fréquent)
  • Temps de prothrombine augmenté (Peu fréquent)
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Erythème polymorphe (Rare)
  • Hyperhidrose (Très rare)
  • Syndrome de Stevens-Johnson (Rare)
  • Nécrolyse épidermique toxique (Rare)
  • Dermatite exfoliative (Rare)
  • Texture de la peau (modification) (Très rare)
  • DIVERS
  • Fièvre (Peu fréquent)
  • Asthénie (Très rare)
  • Faiblesse (Très rare)
  • Gêne thoracique (Très rare)
  • GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE
  • Prurit vulvaire (Très rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombocytose (Peu fréquent)
  • Pancytopénie (Peu fréquent)
  • Thrombopénie (Peu fréquent)
  • Aplasie médullaire (Très rare)
  • Agranulocytose (Rare)
  • Anémie hémolytique (Très rare)
  • HÉPATOLOGIE
  • Insuffisance hépatique (Rare)
  • Hépatite fulminante (Très rare)
  • Hépatite (Rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Angioedème (Rare)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUE
  • Candidose (Rare)
  • INSTRUMENTATION
  • Induration au site d'injection (Peu fréquent)
  • Douleur au point d'injection (Peu fréquent)
  • Erythème au point d'injection (Peu fréquent)
  • Phlébite au point d'injection
  • Thrombophlébite au point d'injection
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Sensation de vertige (Peu fréquent)
  • Glossite (Très rare)
  • Hypertrophie des papilles de la langue (Très rare)
  • Altération de la couleur dentaire (Rare)
  • Sialorrhée (Très rare)
  • Coloration de la langue (Rare)
  • Vertige (Très rare)
  • Surdité (Rare)
  • Douleur pharyngée (Très rare)
  • Dysgueusie (Rare)
  • Acouphène (Très rare)
  • PSYCHIATRIE
  • Trouble psychique (Peu fréquent)
  • Hallucination
  • Agitation
  • Confusion mentale
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Hypotension artérielle (Peu fréquent)
  • Thrombophlébite (Fréquent)
  • Tachycardie (Très rare)
  • Bouffée congestive (Très rare)
  • Palpitation (Très rare)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Gastroentérite (Très rare)
  • Pyrosis (Très rare)
  • Colite hémorragique (Très rare)
  • Douleur abdominale (Très rare)
  • Colite pseudomembraneuse (Rare)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Dorsalgie (Très rare)
  • Polyarthralgie (Très rare)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Myoclonie (Peu fréquent)
  • Somnolence (Peu fréquent)
  • Convulsions (Peu fréquent)
  • Encéphalopathie (Rare)
  • Céphalée (Très rare)
  • Paresthésie (Rare)
  • Myasthénie (aggravation) (Très rare)
  • Tremblement focal (Rare)
  • Dyskinésie
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Cyanose (Très rare)
  • Dyspnée (Très rare)
  • Hyperventilation (Très rare)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Insuffisance rénale aiguë (Rare)
  • Couleur de l'urine (modification) (Rare)
  • Oligurie (Rare)
  • Polyurie (Rare)
  • Anurie (Rare)
  • Voir aussi les substances

    Cilastatine sodique

    Chimie
    IUPACACIDE [(AMINO-2 CARBOXY-2 ETHYL-(R))THIO]-7 (DIMETHYL-2,2 CYCLOPROPANECARBOXAMIDO-(S)-2 HEPTENE-2 OIQUE-(Z)
    Synonymescilastatin sodium
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Parenteral:2 g

    Imipénem

    Chimie
    IUPACacide [5R-[5 alpha,6 alpha (R*)]]-6-(1-hydroxyéthyl)-3-[[2-[(iminométhyl)amino]éthyl]thio-7-oxo-1-azabicyclo[3.2.0.]hept-2-ène carboxylique
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Parenteral:2 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster