Substance active calcium bromogalactogluconate

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Calcium bromogalactogluconate : Mécanisme d'action

Le calcium bromogalactogluconate est une association réunissant l'action sédative du brome et l'action périphérique du calcium sur l'excitabilité neuromusculaire.

Calcium bromogalactogluconate : Cas d'usage

Le calcium bromogalactogluconate est utilisé dans la prise en charge de :
  • irritabilités,
  • troubles du sommeil.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Calcium bromogalactogluconate 2 g comprimé effervescent

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
N SYSTEME NERVEUX
N05 PSYCHOLEPTIQUES
N05C HYPNOTIQUES ET SEDATIFS
N05CM AUTRES HYPNOTIQUES ET SEDATIFS
N05CM11 BROMURES
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIIIII

IIIContre-indication relative

Indications et modalités d'administration

CALCIUM BROMOGALACTOGLUCONATE 2 g cp efferv

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Irritabilité
  • Sommeil, troubles légers (du)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • calcium bromogalactogluconate : 2 g
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • A dissoudre avant administration
  • Respecter un intervalle d'au moins 3 semaines entre 2 traitements
Posologie
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
  • Poids ≥ 30 kg
  • Irritabilité - Sommeil, troubles légers (du)
  • Posologie standard
  • 1 comprimé 1 fois par jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 1 comprimé par jour
Patient à partir de 15 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Irritabilité - Sommeil, troubles légers (du)
  • Posologie standard
  • 1 comprimé 1 à 2 fois par jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 2 comprimés par jour
Durées absolues de traitement

Ne pas dépasser 3 semaines de traitement.

Mises en garde

  • Durée du traitement limitée à 3 semaines
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
  • Respecter la posologie maximale recommandée
  • Respecter un intervalle d'au moins 3 semaines entre 2 traitements

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la calciurie pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

CALCIUM BROMOGALACTOGLUCONATE 2 g cp efferv
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Calcium (voie orale) + Bisphosphonates (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des bisphosphonates.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance des bisphosphonates (de 30 minutes au minimum à plus de 2 heures, si possible, selon le bisphosphonate).
Calcium (voie orale) + Ciprofloxacine (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive de la ciprofloxacine.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance de la ciprofloxacine (plus de 2 heures, si possible).
Calcium (voie orale) + Cyclines (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des cyclines.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance des cyclines (plus de 2 heures, si possible).
Calcium (voie orale) + Digoxine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de troubles du rythme graves.
Conduite à tenirSurveillance clinique et, s'il y a lieu, contrôle de l'ECG et de la calcémie.
Calcium (voie orale) + Estramustine (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive de l'estramustine.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance de l'estramustine (plus de 2 heures, si possible).
Calcium (voie orale) + Fer (sels de) (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des sels de fer.
Conduite à tenirPrendre le fer à distance des repas et en l'absence de calcium.
Calcium (voie orale) + Hormones thyroïdiennes (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des hormones thyroïdiennes.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance des hormones thyroïdiennes (plus de 2 heures, si possible).
Calcium (voie orale) + Inhibiteurs d'intégrase
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des inhibiteurs d'intégrase.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance de l'antirétroviral (plus de 2 heures, si possible).
Calcium (voie orale) + Norfloxacine
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive de la norfloxacine.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance de la norfloxacine (plus de 2 heures, si possible).
Calcium (voie orale) + Strontium (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive du strontium.
Conduite à tenirPrendre le strontium à distance des sels de calcium (plus de 2 heures, si possible).
Calcium (voie orale) + Zinc (sels de) (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive du zinc par le calcium.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance du zinc (plus de 2 heures si possible).
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Calcium (voie orale) + Diurétiques thiazidiques et apparentés
Risques et mécanismesRisque d'hypercalcémie par diminution de l'élimination urinaire du calcium.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Acné juvénile
  • Calcifications tissulaires
  • Hypercalcémie
  • Hypercalciurie
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Lithiase calcique
  • Néphropathie glomérulaire chronique
  • Nourrisson de moins de 30 mois
  • Sujet âgé dénutri
  • Sujet âgé déshydraté
IIIHaut
Niveau de gravité: Contre-indication relative

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Enfant de moins de 30 kg
  • Sujet âgé

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIIIII

IIIContre-indication relative

Risques spécifiques

  • Risque de réaction cutanée
  • Risque de trouble neuropsychique

Interactions alimentaires

  • Alcool

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DERMATOLOGIE Bromide (Très rare)
NUTRITION, MÉTABOLISME Anorexie
PSYCHIATRIE Confusion mentale
Désorientation temporospatiale
Hallucination
Irritabilité
SYSTÈME DIGESTIF Constipation
SYSTÈME NERVEUX Somnolence

Voir aussi les substances

Calcium bromogalactogluconate

Détails sur les substances
Chimie
Synonymescalcium bromolactobionate
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster