À propos de Aminophylline
Mise à jour :
Aminophylline : Mécanisme d'action

L'aminophylline est une combinaison de théophylline anhydre et d'éthylène diamine. Après injection intraveineuse, la théophylline est immédiatement libérée dans l'organisme par hydrolyse.

Les propriétés pharmacologiques de l'aminophylline sont celles de la théophylline.

Celle-ci exerce essentiellement un effet bronchodilatateur par relaxation des muscles lisses bronchiques.

Par ailleurs, elle exerce d'autres actions :
  • relaxation des muscles lisses des voies urinaires et biliaires et du sphincter inférieur de l'œsophage ;
  • stimulation centrale, analeptique respiratoire, psychostimulant, agent convulsivant à hautes doses ;
  • vasodilatation coronarienne, stimulation cardiaque avec augmentation des besoins en oxygène du cœur (coronarodilatateur dit "malin") ;
  • action diurétique.
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Aminophylline 250 mg/10 ml (25 mg/ml) solution pour perfusion

Dernière modification : 27/03/2024 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
R - SYSTEME RESPIRATOIRE
R03 - MEDICAMENTS POUR LES SYNDROMES OBSTRUCTIFS DES VOIES AERIENNES
R03D - AUTRES MEDICAMENTS SYSTEMIQUES POUR LES SYNDROMES OBSTRUCTIFS DES VOIES AERIENNES
R03DA - XANTHINES
R03DA05 - AMINOPHYLLINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

AMINOPHYLLINE 250 mg/10 ml sol p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Asthme aigu sévère, traitement de 2e intention (de l')

Posologie

Unité de prise
ml
  • aminophylline : 25 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
Posologie
Patient de 30 mois à 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Asthme aigu sévère, traitement de 2e intention (de l')
Dose de charge
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 20 à 30 minutes
  • 7 mg/kg 1 fois ce jour
Traitement ultérieur
  • Administrer en perfusion continue
  • Surveillance de la théophyllinémie pendant le traitement
  • 0,7 à 1,2 mg/kg 1 fois par heure
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Asthme aigu sévère, traitement de 2e intention (de l')
Dose de charge
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 30 minutes
  • 5 mg/kg 1 fois ce jour
Traitement ultérieur
  • Administrer en perfusion continue
  • Surveillance de la théophyllinémie pendant le traitement
  • 0,6 mg/kg 1 fois par heure
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer par perfusion IV lente
  • Posologie à adapter en fonction de la réponse clinique
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Respecter le débit de perfusion recommandé

Incompatibilités physico-chimiques

  • Incompatibilité avec tous les médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

AMINOPHYLLINE 250 mg/10 ml sol p perf
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité à la théophylline ou à ses dérivés
  • Infarctus du myocarde en phase aiguë
  • Porphyrie aiguë intermittente

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Antécédent d'épilepsie
  • Grossesse
  • Hyperthyroïdie
  • Insuffisance cardiaque aiguë
  • Insuffisance coronarienne
  • Insuffisance hépatique
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Obésité
  • Sujet âgé

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Enoxacine

Risques et mécanismesSurdosage en théophylline par diminution importante de son métabolisme.
Conduite à tenir

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Millepertuis (voie orale)

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la théophylline, en raison de l'effet inducteur enzymatique du millepertuis, avec risque de baisse d'efficacité voire d'annulation de l'effet dont les conséquences peuvent être éventuellement graves (survenue d'un trouble ventilatoire obstructif).
Conduite à tenirEn cas d'association fortuite, ne pas interrompre brutalement la prise de millepertuis mais contrôler les concentrations plasmatiques (ou l'efficacité) du médicament associé avant puis après l'arrêt du millepertuis.
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Erythromycine (voie systémique)

Risques et mécanismesSurdosage en théophylline par diminution de son élimination hépatique, plus particulièrement à risque chez l'enfant.
Conduite à tenir

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Halothane

Risques et mécanismesTroubles du rythme ventriculaire graves par augmentation de l'excitabilité cardiaque.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Cimétidine

Risques et mécanismesAvec la cimétidine utilisée à des doses supérieures ou égales à 800 mg/j : augmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage (diminution du métabolisme de la théophylline).
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie. S'il y a lieu, adaptation de la théophylline pendant le traitement par la cimétidine et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Ciprofloxacine (voie systémique)

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par la ciprofloxacine.
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Dipyridamole (voie injectable)

Risques et mécanismesRéduction de l'effet vasodilatateur du dipyridamole par la théophylline.
Conduite à tenirInterrompre un traitement par théophylline au moins 5 jours avant une imagerie myocardique avec le dipyridamole.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Fluconazole

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage (diminution de la clairance de la théophylline).
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie de la théophylline pendant le traitement par le fluconazole et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Fluvoxamine

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec signes de surdosage (diminution du métabolisme hépatique de la théophylline).
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie ; si besoin, adaptation de la posologie de la théophylline pendant le traitement par la fluvoxamine et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Inducteurs enzymatiques puissants

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de la théophylline par augmentation de son métabolisme hépatique par l'inducteur.
Conduite à tenirSurveillance clinique et, si besoin, de la théophyllinémie. Adaptation éventuelle de la posologie de la théophylline pendant le traitement par l'inducteur et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Inhibiteurs de la xanthine oxydase

Risques et mécanismesEn cas de posologies élevées de l'inhibiteur, augmentation des concentrations plasmatiques de théophylline par inhibition de son métabolisme.
Conduite à tenirSurveillance clinique et contrôle de la théophyllinémie jusqu'à deux à trois semaines après la mise en route du traitement par l'inhibiteur ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie pendant le traitement par l'association.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Inhibiteurs de protéases boostés par ritonavir

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la théophylline, par augmentation de son métabolisme hépatique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie de la théophylline pendant le traitement par l'inhibiteur de protéases et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Mexilétine

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage (diminution du métabolisme hépatique de la théophylline).
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie de la théophylline pendant le traitement par la mexilétine et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Norfloxacine

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Péfloxacine

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage (diminution du métabolisme de la théophylline).
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Pentoxifylline

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage (compétition au niveau du métabolisme hépatique de la théophylline).
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie de la théophylline pendant le traitement par la pentoxifylline et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Rifampicine

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de la théophylline (augmentation de son métabolisme par induction enzymatique).
Conduite à tenirSurveillance clinique et, si besoin, de la théophyllinémie. Adapter, s'il y a lieu, la posologie de la théophylline pendant le traitement par la rifampicine et après son arrêt.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Stiripentol

Risques et mécanismesAugmentation possible de la théophyllinémie, avec risque de surdosage, par inhibition de son métabolisme hépatique.
Conduite à tenirSurveillance clinique, dosage plasmatique et adaptation éventuelle de la posologie de théophylline.

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Tiabendazole

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage, par diminution du métabolisme hépatique de la théophylline.
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie de la théophylline pendant le traitement (et après son arrêt, dans le cas où l'anthelminthique est prescrit pour une durée excédant 48 heures).

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Ticlopidine

Risques et mécanismesAugmentation de la théophyllinémie avec risque de surdosage (diminution de la clairance plasmatique de la théophylline).
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie de la théophylline pendant le traitement par la ticlopidine et après son arrêt.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Clarithromycine

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Josamycine

Théophylline (et par extrapolation, aminophylline) + Roxithromycine

Risques et mécanismesRisque d'augmentation de la théophyllinémie, particulièrement chez l'enfant.
Conduite à tenir

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction phytothérapique : millepertuis

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Surveillances du patient

  • Surveillance de la théophyllinémie pendant le traitement

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité (Exceptionnel)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige
  • PSYCHIATRIE
  • Insomnie
  • Agitation
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Hypotension artérielle
  • Malaise
  • Tachycardie
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Ulcère digestif (Rare)
  • Hémorragie digestive (Rare)
  • Occlusion intestinale (Rare)
  • Vomissement
  • Nausée
  • Douleur épigastrique
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée
  • Convulsions
  • Voir aussi les substances

    Aminophylline

    Chimie
    IUPACmélange (2:1) de 3-7-dihydro-1,3-diméthyl-1H-purine-2,6-dione et d'éthylènediamine
    Synonymesaminophylline
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.6 g
    Parenteral:0.6 g
    Rectal:0.6 g
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster