Substance active alfacalcidol

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Alfacalcidol : Mécanisme d'action

L'alfacalcidol est le premier précurseur de synthèse du métabolite actif de la vitamine D3.

L'alfacalcidol normalise l'absorption intestinale du calcium et du phosphore. Il élève à la fois la calcémie et la phosphorémie. Il n'abaisse les taux élevés de l'hormone parathyroïdienne que si l'hyperphosphorémie est prévenue par l'augmentation des doses d'hydroxyde d'aluminium. Son action continue de s'exercer même lorsque la 1-alpha-hydroxylation rénale est perturbée.

L'action pharmacologique se manifeste rapidement et proportionnellement à la dose. 

Alfacalcidol : Cas d'usage

L’alfacalcidol est utilisé dans la prise en charge de :
  • hypocalcémies dues à une parathyroïdectomie,
  • hypoparathyroïdies,
  • ostéodystrophies rénales,
  • ostéomalacies hypophosphatémiques vitamino-résistantes,
  • pseudo-hypoparathyroïdies,
  • rachitismes.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Alfacalcidol 0,25 µg capsule molle

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
A VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A11 VITAMINES
A11C VITAMINES A ET D, ASSOCIATIONS DES DEUX INCLUSES
A11CC VITAMINE D ET ANALOGUES
A11CC03 ALFACALCIDOL
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

ALFACALCIDOL 0,25 µg caps molle

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Hypocalcémie post-parathyroïdectomie en cas d'hyperparathyroïdisme primaire ou tertiaire, trt prév
  • Hypoparathyroïdie
  • Ostéodystrophie rénale chez l'adulte en cas d'hyperparathyroïdisme, traitement préventif (de l')
  • Ostéodystrophie rénale chez l'enfant, traitement préventif (de l')
  • Ostéodystrophie rénale chez l'insuffisant rénal sévère
  • Ostéomalacie hypophosphatémique vitamino-résistante, traitement associé (de l')
  • Pseudo-hypoparathyroïdie
  • Rachitisme hypophosphatémique vitamino-résistant, traitement associé (du)
  • Rachitisme pseudo-carentiel

Posologie

Unité de prise
capsule
  • alfacalcidol : 0.25 µg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec un peu d'eau
  • Administrer entier
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
Posologie
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
Poids < 20 kg
Rachitisme pseudo-carentiel
Traitement d'attaque
  • 2 à 4 µg 1 fois par jour
Traitement d'entretien
  • 0,75 à 2 µg 1 fois par jour
Dans le cas de : Association à un supplément de phosphates dans la forme avec alopécie
  • 5 à 8 µg 1 fois par jour
Ostéodystrophie rénale chez l'insuffisant rénal sévère
Traitement initial
  • 0,05 µg/kg 1 fois par jour
Traitement ultérieur
  • 1 µg 1 fois par jour
Ostéodystrophie rénale chez l'enfant, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • 0,05 µg/kg 1 fois par jour
Poids ≥ 20 kg
Rachitisme pseudo-carentiel
Traitement d'attaque
  • 2 à 4 µg 1 fois par jour
Traitement d'entretien
  • 0,75 à 2 µg 1 fois par jour
Dans le cas de : Association à un supplément de phosphates dans la forme avec alopécie
  • 5 à 8 µg 1 fois par jour
Ostéodystrophie rénale chez l'insuffisant rénal sévère
Traitement initial
  • 0,5 à 1 µg 1 fois par jour
Traitement ultérieur
  • 1 à 2 µg 1 fois par jour
Ostéodystrophie rénale chez l'enfant, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • 0,5 à 1 µg 1 fois par jour
Patient quel que soit le poids
Rachitisme hypophosphatémique vitamino-résistant, traitement associé (du)
Posologie standard
  • 1 à 6 µg 1 fois par jour
Hypocalcémie post-parathyroïdectomie en cas d'hyperparathyroïdisme primaire ou tertiaire, trt prév - Hypoparathyroïdie - Pseudo-hypoparathyroïdie
Posologie standard
  • 1 à 3 µg 1 fois par jour
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Ostéodystrophie rénale chez l'insuffisant rénal sévère
Traitement initial
  • 0,5 à 1 µg 1 fois par jour
Traitement ultérieur
  • 1 à 2 µg 1 fois par jour
Ostéodystrophie rénale chez l'adulte en cas d'hyperparathyroïdisme, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • 0,5 à 1 µg 1 fois par jour
Ostéomalacie hypophosphatémique vitamino-résistante, traitement associé (de l')
Posologie standard
  • 1 à 6 µg 1 fois par jour
Hypocalcémie post-parathyroïdectomie en cas d'hyperparathyroïdisme primaire ou tertiaire, trt prév - Hypoparathyroïdie - Pseudo-hypoparathyroïdie
Posologie standard
  • 1 à 3 µg 1 fois par jour

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer avec un peu d'eau

Mises en garde

  • Administrer entier
  • Info prof de santé : informer le patient sur les symptômes d'une hypercalcémie

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la calcémie 1 fois par semaine en début de trt puis régulièrement pdt le trt
  • Surveillance de la calciurie au moins 1/mois pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale au moins 1/mois pendant le traitement
  • Surveillance de la magnésémie au moins 1/mois pendant le traitement
  • Surveillance de la phosphatémie 1 fois par semaine en début de trt puis régulièrement pdt le trt
  • Surveillance des phosphatases alcalines au moins 1/mois pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

ALFACALCIDOL 0,25 µg caps molle
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Vitamine D (voie orale) + Anticonvulsivants inducteurs enzymatiques
Risques et mécanismesDiminution des concentrations de vitamine D plus marquée qu'en l'absence d'inducteur.
Conduite à tenirDosage des concentrations de vitamine D et supplémentation si nécessaire.
Vitamine D (voie orale) + Rifampicine
Risques et mécanismesDiminution des concentrations de vitamine D plus marquée qu'en l'absence de traitement par la rifampicine.
Conduite à tenirDosage des concentrations de vitamine D et supplémentation si nécessaire.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.
Vitamine D (voie orale) + Orlistat
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de la vitamine D.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypercalcémie
  • Hypermagnésémie
  • Hyperphosphatémie
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypervitaminose D

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Athérosclérose
  • Calcification pulmonaire
  • Hyperparathyroïdie
  • Insuffisance rénale sévère
  • Intoxication par l'aluminium
  • Lithiase urinaire
  • Ostéodystrophie rénale
  • Sarcoïdose
  • Valvulopathie cardiaque
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'hypercalcémie
  • Risque d'insuffisance rénale

Interactions alimentaires

  • Aliments enrichis en vitamine d
  • Aliments et boissons contenant du calcium

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIREHypercalcémie (Fréquent)
Hypercalciurie (Fréquent)
Hyperphosphatémie (Fréquent)
DERMATOLOGIEEruption cutanée (Fréquent)
Prurit (Fréquent)
Calcinose cutanée
Eruption maculopapuleuse
Eruption pustuleuse
Erythème cutané
DIVERSAsthénie (Peu fréquent)
Calcinose (Peu fréquent)
Fatigue (Peu fréquent)
OPHTALMOLOGIE Calcification conjonctivale
Calcification cornéenne
ORL, STOMATOLOGIE Vertige (Rare)
PSYCHIATRIEConfusion mentale (Peu fréquent)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREMalaise (Peu fréquent) Calcification vasculaire
SYSTÈME DIGESTIFConstipation (Peu fréquent)
Diarrhée (Peu fréquent)
Douleur abdominale (Fréquent)
Gêne abdominale (Fréquent)
Nausée (Peu fréquent)
Vomissement (Peu fréquent)
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEDouleur musculaire (Peu fréquent) Calcification des tissus mous
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Peu fréquent)
UROLOGIE, NÉPHROLOGIEInsuffisance rénale (Peu fréquent)
Lithiase urinaire (Peu fréquent)
Néphrocalcinose (Peu fréquent)
Insuffisance rénale aiguë

Voir aussi les substances

Alfacalcidol

Détails sur les substances
Chimie
IUPAC(5Z,7E)-9,10-sécocholesta-5,7,10(19)-triène-1 alpha,3 bêta-diol
Synonymesalfacalcidol
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster