Information patient
  • PERGOVERIS
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Hormone de la reproduction

Dans quel cas le médicament PERGOVERIS est-il prescrit ?

Ce médicament associe deux hormones (FSH et LH) de la famille des gonadotrophines, obtenues par biotechnologie. Naturellement présentes dans l'organisme, ces hormones participent au contrôle des organes de la reproduction. Elles agissent en synergie pour stimuler l'ovulation.

Il est utilisé chez la femme pour provoquer le développement de follicules contenant les ovules.

Présentations du médicament PERGOVERIS

PERGOVERIS : solution injectable SC ; 1 cartouche de 0,48 ml en stylo prérempli
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 144,40 €.
PERGOVERIS : solution injectable SC ; 1 cartouche de 0,72 ml en stylo prérempli
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 216,21 €.
PERGOVERIS : solution injectable SC ; 1 cartouche de 1,44 ml en stylo prérempli
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 431,25 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PERGOVERIS

p stylop stylop stylo
Follitropine alfa ou hormone folliculostimulante humaine (FSH) recombinante300 UI450 UI900 UI
Lutropine alfa ou hormone lutéinisante humaine (LH) recombinante150 UI225 UI450 UI
Excipients : Acide phosphorique concentré, Arginine chlorhydrate, Eau ppi, Méthionine, Phénol, Phosphate disodique dihydrate, Phosphate monosodique monohydrate, Poloxamère 188, Saccharose, Sodium hydroxyde

Contre-indications du médicament PERGOVERIS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminé par des examens appropriés avant la mise en route du traitement ) ;

  • tumeur de l'hypophyse ou de l'hypothalamus ;

  • cancer de l'ovaire, de l'utérus ou du sein ;

  • hypertrophie ou kystes des ovaires (sauf la dystrophie ovarienne polykystique qui est une indication à ce médicament) ;

  • maladie des ovaires ne leur permettant pas de réagir à une stimulation ;

  • malformation des organes génitaux ou fibrome utérin incompatible avec une grossesse.

Attention

Ce médicament ne doit être employé que sous surveillance médicale et biologique stricte. En effet, un suivi régulier comportant des échographies et des analyses de sang est nécessaire pour permettre de suivre les effets du médicament sur les ovaires et d'adapter éventuellement la posologie.

Des douleurs abdominales, des nausées, une prise de poids ou des douleurs mammaires peuvent traduire une stimulation excessive des ovaires. Si de tels symptômes apparaissent, prenez l'avis de votre médecin avant de faire pratiquer l'injection suivante.

Des précautions sont recommandées en cas d'accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire...) ancien ou récent.

Le traitement est susceptible de déclencher une crise de prophyrie ; si vous (ou une personne de votre famille) est atteint de porphyrie, informez-en votre médecin.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance interdite chez les sportifs de sexe masculin par l'Agence mondiale antidopage.

Interactions du médicament PERGOVERIS avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres substances médicamenteuses dans la même seringue.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas lieu d'être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement. La grossesse éventuelle qui survient après le traitement n'est pas affectée par celui-ci. Mais, chez les patientes non réglées, il est recommandé de s'assurer de l'absence de grossesse avant de démarrer la cure suivante.

Mode d'emploi et posologie du médicament PERGOVERIS

Ce médicament doit être injecté par voie sous-cutanée.

Le médecin peut vous proposer de pratiquer vous-même les injections. Dans ce cas, des explications précises et une première auto-injection, réalisée en présence du médecin ou de l'infirmière, sont nécessaires.

Posologie usuelle :

La dose est strictement individuelle. Elle est adaptée par le médecin en fonction de la réponse au traitement. La dose initiale est habituellement de 150 UI de FSH /75 UI de LH par jour. Le traitement peut être commencé à tout moment du cycle.

Conseils

Le suivi des effets sur les ovaires permet au médecin de déterminer quand déclencher l'ovulation par un traitement hormonal complémentaire.

Veillez à ne pas manquer de ce médicament, notamment les week-ends ou lors de vos déplacements. Il s'agit d'un produit particulier qui n'est pas en stock dans toutes les pharmacies.

Conditions particulières de prescription :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit par un médecin spécialiste en gynécologie ou en endocrinologie.

Effets indésirables possibles du médicament PERGOVERIS

Très fréquents (plus de 10 % des patientes) : réaction au point d'injection (douleur, rougeur, bleus), maux de tête, kyste des ovaires.

Fréquents (1 à 10 % des patientes) : gêne abdominale, nausées, vomissements, diarrhée, douleur des seins, stimulation ovarienne excessive pouvant se traduire par des troubles digestifs et une prise de poids (voir Attention).

Très rares : accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire), aggravation d'un asthme, réaction allergique.

Comme tous les traitements qui stimulent l'ovulation, ce médicament augmente la fréquence des grossesses multiples (il s'agit alors de jumeaux dans la majorité des cas).

Le risque de grossesse extra-utérine est légèrement augmenté.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster