Mise à jour : 03 juillet 2024
Publicité
Information patient
  • DYMISTA
Famille du médicament : Corticoïde avec antihistaminique par voie nasale

Dans quel cas le médicament DYMISTA est-il prescrit ?

Ce médicament d'usage local associe un antihistaminique antiallergique et un corticoïde qui possède une activité anti-inflammatoire marquée sur les muqueuses, notamment celles du nez. Il permet de soulager les symptômes de la rhinite allergique tels que écoulement nasal, démangeaisons, nez bouché.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique des rhinites allergiques saisonnières ou chroniques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DYMISTA

DYMISTA 137 μg/50 μg : suspension nasale ; flacon avec pompe doseuse (120 doses)
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 13,32 €.

Composition du médicament DYMISTA

p dose
Azélastine chlorhydrate137 μg
Fluticasone propionate50 μg
Benzalkonium chlorure+
Excipients : 2-phényléthanol, Acide édétique sel disodique, Benzalkonium chlorure, Carmellose sodique, Cellulose microcristalline, Eau purifiée, Glycérol, Polysorbate 80

Attention

Ce médicament contient un corticoïde qui peut, en cas de traitement prolongé, conduire à une fragilisation de la muqueuse nasale. Lors du renouvellement du traitement, le médecin peut vérifier l'état de la muqueuse nasale, notamment en cas d'irritation ou de sentiment de sécheresse anormale.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique grave, de glaucome, de cataracte, de tuberculose pulmonaire en évolution, de mycose pulmonaire, d'opération ou de traumatisme récents du nez.

L'utilisation de corticoïdes par voie nasale à doses élevées sur de longues périodes peut provoquer des effets généraux, tels qu'un retard de croissance chez l'enfant et l'adolescent. Un suivi régulier, notamment de la croissance, est recommandé chez les adolescents recevant un traitement prolongé.

En cas de signes d'infection nasale (fièvre, coloration des sécrétions nasales), consultez votre médecin.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament DYMISTA avec d'autres substances

Dans les conditions normales d'utilisation, le fluticasone contenu dans la solution nasale passe faiblement dans le sang. Néanmoins, il peut donner lieu à des interactions avec les médicaments contenant du ritonavir.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament DYMISTA

Les pulvérisations sont faites après un mouchage soigneux, en tenant la tête penchée vers l'avant.

La flacon doit être agité doucement avant chaque utilisation en le retournant à plusieurs reprises.

De plus, avant la première utilisation, la pompe doit être actionnée 6 fois.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent de plus de 12 ans : 1 pulvérisation dans chaque narine, 2 fois par jour.

La posologie et la durée du traitement sont adaptées par votre médecin en fonction de l'exposition à l'allergène.

Conseils

Ce médicament d'action lente n'est pas adapté au traitement des rhinites aiguës. Un délai de quelques jours peut être nécessaire pour observer ses effets.

Seules les prises régulières et prolongées permettent d'obtenir l'amélioration recherchée.

Le flacon ne doit pas être conservé plus de 6 mois après la première utilisation. Pensez à noter la date de première utilisation sur l'emballage.

Effets indésirables possibles du médicament DYMISTA

Très fréquents (plus de 10 % des personnes) : saignement de nez.

Fréquents (1 à 10 % des personnes) : odeur et goût désagréable dans le bouche après la pulvérisation, maux de tête.

Peu fréquents (moins de 1 % des personnes) : gêne nasale (picotement, démangeaisons), éternuement, irritation et assèchement du nez et de la gorge, toux.

Rares (moins de 0,1 % des personnes) : bouche sèche.

Très rares (moins de 0,01 % des personnes) : nausées, vertiges, somnolence, fatigue, augmentation de la tension intraoculaire, glaucome, cataracte, urticaire, éruption cutanée, réaction allergique.

Exceptionnellement : des perforations de la cloison nasale ont été rapportées avec les corticoïdes utilisés par voie nasale.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Kays23 Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour,

Je suis une femme de 32 ans et je  souffre d'une polypose nasale stade 2 depuis un an et demi et je sous traitement cortoide Dymista depuis.
Je veux une grossesse et mon ORL m'a conseillé de continuer à prendre Dymista en étant enceinte et qu'il n'y a pas de risques pour le bébé.
Pour info, j'ai tenté d'arrêter le traitement, mais ce n'était pas possible les symptômes sont réapparus et c'est juste invivables. des conseils SVP?
Cordialement,

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Les corticoïdes inhalés ne posent pas de problème pendant la grossesse.

L'azelastine, autre composant de DYMISTA ne doit en revanche pas être utilisé pendant les 10 premières semaines de grossesse https://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=481

Je vous suggère de discuter avec lui ou avec votre généraliste d'une modification de traitement (utiliser un antihistaminique connu pour être sans danger pour l'embryon)

David75 Il y a 2 ans 1 commentaire associé

Bonjour

Mon orl m a prescrit ce médicament en traitement de fond car j'ai beaucoup de mucus dans le nez et la gorge toute l'année  . Ça finit souvent par un cathare tubaire, problèmes de pression dans l oreille ect . J'en fait plusieurs l hiver et ensuite c'est solupred et antibiotiques.

Sur mon ordonnance c'est marqué 2 pulvérisations matin et soir dans chaque narine.

je le comprends donc comme 2 gouttes dans chaque narine matin soir ,soit 8 gouttes par jour? 
La pharmacienne m a donnée 1 goutte par narine matin et soir ( soit 4 gouttes par jour)

Quelle est la bonne posologie par rapport à ce que mon médecin a marqué ?

Cdt

david

Modérateur Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Je vous confirme que "2 pulvérisations matin et soir dans chaque narine." signifie 8 pulvérisation par jour (sauf s'il y a une virgule entre "soir" et "dans"). Si votre pharmacien à quand même un doute, il devrait appeler votre médecin.

KagamiAomine Il y a 4 ans 0 commentaire associé
Moi je les et quand j'en ai mis j'ai commencer a avoir des maux de tête et pas encore de saignement
Junk Il y a 5 ans 1 commentaire associé
pourquoi dymista est-il arrêté en france. Mon Pharmacie en Frontignan 34110 il m'a dis et j'ai un ordannance c'est n'est pas possible plus longtemps. Quelle est la raison.
Modérateur Médecine générale Il y a 5 ans 0 commentaire associé
Bonjour, seul le laboratoire peut vous répondre.
Publicité
Voir les actualités liées
Publicité
Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster