Les causes et la prévention de l’incontinence urinaire

Mis à jour : Lundi 30 mars 2020

SOMMAIRE Patient

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

L’incontinence d'effort est due à un relâchement du muscle qui ferme la vessie et des muscles du périnée. Les changements hormonaux de la ménopause contribuent à ce relâchement et expliquent la fréquence de cette forme d'incontinence chez les femmes de plus de 50 ans. Les accouchements répétés contribuent à l'apparition de ce désagrément. Pour éviter cette complication, une dizaine de séances de rééducation du périnée est systématiquement prescrite après chaque accouchement.

L'incontinence par impériosité est le résultat d'une trop grande sensibilité de la vessie qui se contracte alors qu'elle n'est pas pleine. Cette contraction déclenche l'envie d'uriner. Elle peut être liée à une autre maladie (infection urinaire ou vaginale, calcul urinaire ou polype dans la vessie, etc.). Certaines femmes sont, de par la morphologie de leur appareil urinaire, plus sujettes à l'incontinence.

Comment prévenir l’incontinence urinaire ?

  • Musclez votre périnée. Faire travailler les muscles du périnée permet de renforcer leur tonus et donc de mieux contrôler l'émission d'urine. Les exercices dits de Kegel sont faciles à réaliser (voir encadré). Ils sont très efficaces contre l'incontinence d'effort.
  • Réduisez votre consommation d'alcool, de thé, de café et les colas. Ces boissons stimulent l’envie d’uriner. Evitez d’en boire plus d’une ou deux fois par jour ou supprimez-les.
  • Ne buvez pas trop le soir. Cela évite à la vessie d’être trop tendue pendant la nuit. Boire suffisamment étant primordial pour la santé, mieux vaut vous désaltérer le matin et pendant l'après-midi.
  • Evitez les sports qui forcent sur le périnée, tels que la course à pied, les sauts, l’aérobic, le volley-ball ou la musculation intensive.
Les exercices de Kegel
Contractez fortement les muscles de votre périnée comme si vous désiriez arrêter brusquement d’uriner. Gardez la position deux ou trois secondes avant de les relâcher. Il est recommandé de faire trois séries de quinze contractions réparties sur la journée et ce, trois fois par semaine. Réalisé régulièrement, il semble que cet exercice permette de prévenir l'incontinence d’effort.

Que fait le médecin en cas d’incontinence urinaire ?

Il recherche la cause de l’incontinence et prescrit un traitement adapté. Dans les cas difficiles, il conseille de consulter un médecin urologue qui fera peut-être pratiquer un examen urodynamique (qui mesure les flux d’urine).

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster