Mise à jour : 30 mars 2020

L'incontinence urinaire est la perte involontaire d’urine. Elle touche les femmes plus que les hommes et se produit plus fréquemment après 50 ans. Il s’agit d’une affection handicapante qui est trop souvent passée sous silence. Pourtant, l’incontinence n'est pas un problème inéluctable et des solutions existent.

Qu'est-ce que l'incontinence urinaire ?

femme âgée

L'incontinence urinaire est la perte involontaire d’urine. L’incontinence d’effort, la plus fréquente, est due à un relâchement du muscle qui ferme la vessie et des muscles du périnée. Les changements hormonaux de la ménopause contribuent à ce relâchement, surtout chez les femmes qui ont connu des accouchements répétés. L'incontinence par impériosité est le résultat d'une trop grande sensibilité de la vessie qui se contracte alors qu'elle n'est pas pleine. Cette contraction déclenche l'envie d'uriner.

Quels sont les symptômes de l'incontinence urinaire ?

Les fuites urinaires dues à l'incontinence d’effort surviennent en toussant, en éternuant, en riant, en faisant du sport, etc. L'incontinence par impériosité se caractérise par des envies pressantes et incontrôlables et s'observe plutôt chez les femmes de plus de 65 ans. Elle peut être liée à une autre maladie comme une infection urinaire ou vaginale, un calcul urinaire ou un polype dans la vessie. Chez les hommes, l’incontinence par regorgement est souvent la conséquence de difficultés à uriner, par exemple, lorsque la prostate est trop grosse.

Quelles sont les complications éventuelles de l’incontinence urinaire ?

Parce qu’elle peut limiter les activités de la vie quotidienne, l’incontinence entraîne des complications d’ordre psychologique. Pour les éviter, il est préférable de consulter un médecin dès les premiers symptômes.

L’incontinence urinaire est-elle fréquente ?

La fréquence des fuites urinaires est difficile à estimer car un faible pourcentage de patients consulte pour ce symptôme. On estime que 20 à 30 % des femmes souffrent d’incontinence urinaire en France et environ 8 % des hommes de 65 ans.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Mikilou Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Vous oubliez dans les cause la radiothérapie pelvienne, ainsi, que pour les femmes l'ablation du rectum. 

Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster