Les symptômes et complications des escarres et ulcères chroniques de la peau

Mis à jour : Mercredi 10 Novembre 2021

Quels sont les symptômes des escarres ?

Les escarres apparaissent d’abord sous la forme de taches rouges sur les zones d’appui (en regard des saillies osseuses) qui ne perdent pas leur couleur lorsqu’on appuie dessus. Ensuite, la peau prend une teinte bleuâtre et un aspect écorché. Enfin, l’escarre apparaît sous la forme d’une plaie plus ou moins profonde, plus ou moins suintante. Lorsqu’elle évolue sans soins, elle peut prendre une teinte noirâtre et dégager une odeur désagréable.

Elles se situent principalement sur les fesses (au niveau du sacrum) et les talons.

Quels sont les symptômes des ulcères de la peau ?

Les symptômes des ulcères de la peau varient selon leur origine. Ils forment des plaies moins profondes que les escarres.

Les ulcères dits « veineux » (qui représentent environ 70 % des cas) apparaissent le plus souvent autour des malléoles (la saillie osseuse de chaque côté de la cheville). Autour de la plaie, la peau est parfois de couleur ocre et présente des lésions d’eczéma ou des varices. Ces ulcères sont peu douloureux. Les ulcères dits « artériels » (20 % des cas environ) touchent le plus souvent les jambes et le dos des pieds. Très douloureux, ils s’accompagnent d’une baisse de la température du pied touché et d’une atténuation du pouls au niveau de la cheville correspondante.

Chez les personnes diabétiques, les ulcères touchent le plus souvent la plante des pieds et peuvent être relativement profonds, d’où leur appellation de « mal perforant plantaire ».

Quelles sont les complications des escarres et des ulcères de la peau ?

Les escarres et les ulcères sont à l’origine de nombreuses complications :

  • des complications localisées avec de la douleur et un risque d’infection de la plaie ;
  • des complications plus étendues (autour de la plaie) comme l’eczéma ou l’érysipèle, une infection de la peau due à un streptocoque. À long terme, ces plaies chroniques peuvent se transformer en lésion cancéreuse ;
  • des complications générales : infection généralisée (septicémie), anémie ou dénutrition. Les escarres et les ulcères exposent également à un risque de tétanos si la personne n’est pas à jour de cette vaccination ;
  • des complications psychologiques dues à la limitation de l’autonomie, l’impact négatif sur la qualité de vie et l’image de soi, ou la perception de l’escarre comme symbolisant la fin de vie.
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster