Anesthésiques locaux et traitements spécifiques

Mis à jour : Vendredi 02 avril 2021

Les anesthésiques locaux

Les anesthésiques locaux sont parfois utilisés dans la prévention des douleurs aiguës et dans le traitement de douleurs chroniques après un zona.

Les anesthésiques locaux peuvent être prescrits pour prévenir les douleurs liées aux soins ou aux actes médicaux douloureux (soins d’ulcère de jambe, prélèvement pour biopsie…). Ils permettent d’insensibiliser la peau ou les muqueuses en bloquant les influx nerveux. Ils existent sous forme de crème ou de patch. Faites-vous bien expliquer par le médecin les modalités d’utilisation et le délai nécessaire pour le médicament agisse.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 22 Juin 2021
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique

Les traitements spécifiques des douleurs neuropathiques

    Le traitement des douleurs neuropathiques repose sur l'utilisation des antalgiques de palier 3. Néanmoins, ils ne sont pas toujours efficaces. Le traitement pour combattre la douleur peut alors comporter d'autres substances :
  • des antiépileptiques (gabapentine, prégabaline, carbamazépine, phénytoïne). Ils sont utilisés dans le traitement des douleurs neuropathiques ou des névralgies de la face. La carbamazépine est particulièrement efficace pour traiter les névralgies de la face, mais elle possède des effets indésirables plus ou moins graves qui peuvent limiter son emploi.
  • des antidépresseurs imipraminiques (clomipramine, imipramine, amitryptiline) ou inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (duloxétine). Ils ont un effet antalgique qui se manifeste le plus souvent à des doses inférieures à celles nécessaires pour une action antidépressive. Néanmoins, certains de leurs effets indésirables limitent leur utilisation chez les personnes âgées.
  • un anesthésique local (lidocaïne) sous forme d'emplâtre. Ce traitement local est indiqué pour soulager les douleurs neuropathiques qui font suite à un zona.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi 22 Juin 2021
Antiépileptiques : phénytoïne
Traitement local anesthésique
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster