#Médicaments #Nouvelle spécialité #Prescription - Délivrance

AYVAKYT : nouvel anticancéreux oral disponible en ville et à l'hôpital

AYVAKYT comprimé pelliculé est un nouvel anticancéreux oral disponible en pharmacie de ville et à l'hôpital. Il est indiqué dans le traitement de certaines formes de tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) et de mastocytose systémique. 

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Publicité
Les GIST sont rares et touchent principalement l’estomac (50-60 %) et l’intestin grêle (30-35 %).

Les GIST sont rares et touchent principalement l’estomac (50-60 %) et l’intestin grêle (30-35 %).magicmine / iStock / Getty Images Plus / via Getty Images

Résumé

AYVAKYT comprimé pelliculé est un nouvel anticancéreux oral indiqué chez l'adulte dans le traitement de certaines formes de tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST), de la mastocytose systémique avancée et de la mastocytose systémique indolente. 

AYVAKYT est formulé à base d'avapritinib, un nouvel inhibiteur de protéine kinase. 

Cinq dosages d'AYVAKYT sont disponibles (25 mg, 50 mg, 100 mg, 200 mg et 300 mg), présentés en flacon de 30 comprimés.

Les comprimés doivent être pris à jeun, 1 fois par jour. La dose est définie en fonction de l'indication. Elle peut être réduite en cas de survenue d'événements indésirables ou en cas d'administration avec certains médicaments. 

Les patients doivent faire l'objet d'une surveillance particulière et être informés du risque de phototoxicité. 

À la date du 10 mai 2024, AYVAKYT est remboursable à 100 % et agréé aux collectivités dans le traitement du GIST et/ou de la mastocytose systémique avancée, selon les dosages. La prescription est restreinte. 

En oncologie, AYVAKYT comprimé pelliculé (avapritinib) est une nouvelle spécialité orale disponible en ville et à l'hôpital. 

AYVAKYT est indiqué dans le traitement des patients adultes atteints de : 

  • tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) :
    • non résécables ou métastatiques porteuses de la mutation D842V du récepteur alpha du facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGFRA),
    • en monothérapie ;
  • mastocytose systémique avancée (AdvSM) après au moins un traitement systémique :
    • mastocytose systémique agressive (ASM),
    • mastocytose systémique associée à un néoplasme hématologique (SM-AHN),
    • leucémie à mastocytes (MCL) ;
  • mastocytose systémique indolente (ISM) :
    • accompagnée de symptômes modérés à sévères,
    • et qui ne sont pas contrôlés de façon adéquate par un traitement symptomatique.

Cinq dosages d'AYVAKYT sont disponibles : 

Avant d'être commercialisé et pris en charge dans le droit commun, AYVAKYT a bénéficié d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU) dès 2019 (traitement du GIST), et d'une prise en charge au titre de l'accès précoce (mastocytose systémique agressive).

AYVAKYT fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté.

Un nouveau principe actif pour des formes rares et résistantes

AYVAKYT est le premier médicament indiqué dans le traitement des GIST non résécables ou métastatiques avec une mutation D842V du gène PDGFRA ; ces tumeurs très rares sont résistantes aux autres inhibiteurs de tyrosine kinase disponibles pour les autres formes de GIST.

Son principe actif, l'avapritinib, est un inhibiteur de kinase de type 1 qui a démontré une activité biochimique in vitro sur les mutants PDGFRA D842V et KIT D816V associés à une résistance à l'imatinib, au sunitinib et au régorafénib.

La Commission de la transparence (CT) a émis deux avis favorables à la prise en charge d'AYVAKYT : 

  • un avis relatif à AYVAKYT 100 mg, 200 mg et 300 mg dans le traitement du GIST [1] : AYVAKYT est un traitement de 1re intention dans l'indication de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) avec :   
    • un SMR important,
    • pas d'ASMR : la CT considère qu’en l’état actuel des connaissances, AYVAKYT n'apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge des patients adultes atteints de tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) non résécables ou métastatiques porteuses de la mutation D842V du récepteur alpha du facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGFRA) ;
  • un avis relatif à AYVAKYT 25, 50, 100 et 200 mg dans le traitement de la mastocytose systémique avancée [2] : AYVAKYT est un traitement de seconde ligne et plus de la mastocytose systémique avancée (mastocytose systémique agressive, mastocytose systémique associée à un néoplasme hématologique ou leucémie à mastocytes) avec :
    • un SMR faible, 
    • une ASMR mineure.

AYVAKYT en pratique : comprimé à prendre à jeun

Les comprimés d'AYVAKYT doivent être pris à jeun, au moins 1 heure avant ou au moins 2 heures après un repas.

Dose à définir en fonction de l'indication et de la tolérance individuelle 

Les recommandations posologiques varient en fonction de la pathologie traitée :

  • GIST non résécable ou métastatique : 300 mg d'avapritinib par voie orale 1 fois par jour, à jeun. Le traitement doit être poursuivi jusqu'à la progression de la maladie ou l'apparition d'une toxicité inacceptable.
    La sélection des patients pour le traitement des GIST non résécables ou métastatiques et porteuses de la mutation D842V du PDGFRA doit être basée sur une méthode de test validée ;
  • mastocytose systémique avancée : 200 mg d'avapritinib par voie orale 1 fois par jour, à jeun. 200 mg par voie orale 1 fois par jour est aussi la dose maximale recommandée qui ne doit pas être dépassée chez ces patients. Le traitement doit être poursuivi jusqu'à la progression de la maladie ou l'apparition d'une toxicité inacceptable. Il n'est pas recommandé chez les patients dont la numération plaquettaire est < 50 x 109/L ; 
  • mastocytose systémique indolente : 25 mg 1 fois par jour (dose maximale recommandée dans cette indication).

La posologie est réduite en cas de survenue d'effets indésirables. Les recommandations de réduction de dose selon le profil de toxicité sont décrites dans les monographies d'AYVAKYT. 

L'utilisation concomitante d'avapritinib avec des inhibiteurs puissants ou modérés du CYP3A doit être évitée.

Si l'association avec un inhibiteur modéré du CYP3A ne peut pas être évitée, la dose initiale d'avapritinib doit être réduite : 

  • de 300 mg à 100 mg par voie orale 1 fois par jour dans le traitement du GIST ;
  • de 200 mg à 50 mg par voie orale 1 fois par jour dans le traitement de l'AdvSM.

Quelle surveillance des patients ?

Les patients sous avapritinib doivent faire l'objet d'une surveillance renforcée : 

  • surveillance de routine des effets indésirables hémorragiques ; 
  • contrôle de l'hémogramme complet incluant les plaquettes et les paramètres de la coagulation, en particulier chez les patients présentant des affections prédisposant aux saignements et chez ceux qui sont traités par anticoagulant (par exemple, la warfarine et le phenprocoumone) ou d'autres médicaments concomitants qui augmentent le risque de saignement ; 
  • surveillance régulière de la fonction hépatique (transaminases et bilirubine).

Consignes relatives au risque de phototoxicité

L'avapritinib expose à un risque de phototoxicité. L'exposition à la lumière directe du soleil doit être évitée ou minimisée. 

Les consignes suivantes doivent être données aux patients : 

  • port de vêtements de protection ;
  • application d'un écran solaire avec un indice de protection élevé.

Identité administrative

Liste I 
Médicament soumis à prescription hospitalière réservée : 

  • aux spécialistes en oncologie, en médecine interne, ou aux médecins compétents en cancérologie pour AYVAKYT 50 mg, 100 mg, 200 mg et 300 mg ;
  • aux spécialistes en oncologie, en hématologie, en médecine interne, en dermatologie, en rhumatologie, en allergologie, ou aux médecins compétents en cancérologie ou en maladies du sang pour AYVAKYT 25 mg.

Surveillance particulière pendant le traitement
AYVAKYT 25 mg, flacon de 30, CIP 3400930248935
AYVAKYT 50 mg, flacon de 30, CIP 3400930248942
AYVAKYT 100 mg, flacon de 30, CIP 3400930214756
AYVAKYT 200 mg, flacon de 30, CIP 3400930214763
AYVAKYT 300 mg, flacon de 30, CIP 3400930214770
Remboursable à 100 % (cf. Encadré) [3]
Prix public TTC = 17 172,35 euros [4
Agrément aux collectivités [5]
Laboratoire Pharmablue

Encadré - Indications prises en charge en fonction des dosages d'AYVAKYT (10 mai 2024)
Indications Dosages concernés
  • en monothérapie pour le traitement de patients adultes atteints de mastocytose systémique agressive (ASM), de mastocytose systémique associée à un néoplasme hématologique (SM-AHN) ou de leucémie à mastocytes (MCL), après au moins un traitement systémique
AYVAKYT 25 mg, 50 mg, 100 mg et 200 mg
  • en monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints de tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) non résécables ou métastatiques porteuses de la mutation D842V du récepteur alpha du facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGFRA)

En outre, la prise en charge dans cette indication est subordonnée à une décision de prescription effectuée après proposition documentée issue d'une réunion de concertation thérapeutique avec un centre de référence et de compétences dans la prise en charge des sarcomes et tumeurs conjonctives. Le traitement devra être mis en place et suivi par le centre de référence.

AYVAKYT 100 mg, 200 mg et 300 mg
  • mastocytose systémique indolente (ISM) accompagnée de symptômes modérés à sévères qui ne sont pas contrôlés de façon adéquate par un traitement symptomatique
pas de prise en charge à la date du 10 mai 2024

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster