#Santé publique

L'épidémie de grippe s'étend à l'Hexagone

D’après le dernier bulletin de Santé publique France diffusé le 3 janvier 2023 [1], l’activité en médecine de ville et à l’hôpital concernant les infections respiratoires aiguës est en augmentation, en particulier pour les cas de grippe.

Laurence Houdouin 04 janvier 2024 Image d'une montre4 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
La campagne vaccinale 2023-2024 contre la grippe saisonnière se poursuit jusqu'au 31 janvier 2024.

La campagne vaccinale 2023-2024 contre la grippe saisonnière se poursuit jusqu'au 31 janvier 2024.

Les indicateurs des infections respiratoires aiguës relevés par Santé publique France (SPF)* dans la semaine entre Noël et le jour de l’an (du 25 au 31 décembre 2023 [semaine 52]) sont en hausse en médecine de ville et à l’hôpital tous âges confondus [1].

*Indicateurs syndromiques : actes médicaux SOS médecins, passages aux urgences (réseau OSCOUR : Organisation de la surveillance coordonnée des urgences), hospitalisations après passage aux urgences (OSCOUR). 

Forte augmentation de la grippe

L’épidémie de grippe touche désormais 10 régions de la métropole sur 13. Les 3 régions restantes (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire) sont en phase préépidémique. Les indicateurs de la grippe/syndrome grippal sont en forte augmentation dans l’Hexagone. Cette intensification, qui concerne toutes les classes d’âge, « est particulièrement marquée à l’hôpital notamment chez les 0-14 ans et les 65 ans et plus ».

La part de la grippe, parmi les actes de SOS médecin, est de 8,7 % (+0,4 versus la semaine du 17 au 24 décembre 2023 [semaine 51]), de 1,7 % (+ 0,6) parmi les passages aux urgences et de 1,5 % (+0,7) parmi les hospitalisations (après passage aux urgences).

Dans les DROM (départements et régions d'outre-mer), la Guyane, Mayotte et la Guadeloupe sont désormais en phase épidémique.

Bronchiolite : poursuite de l’épidémie

L’épidémie de bronchiolite se poursuit (sauf en Bretagne qui est en stade postépidémique). Les passages aux urgences et les hospitalisations (après passage aux urgences) pour bronchiolite sont en diminution chez les enfants de moins de 2 ans pour la quatrième semaine consécutive :

  • 4 391 passages aux urgences (soit 15 % des passages aux urgences de cette classe d’âge) versus 17,7 % en semaine 51 ;
  • 1 392 hospitalisations (soit 33,2 % des hospitalisations dans cette classe d’âge) versus 35,5 %.

Concernant l’activité en ville, on observe une stabilisation après 3 semaines de baisse :

  • 7,1 % des actes de SOS médecin réalisés chez des enfants de moins de 2 ans (versus 7,4 %). 

Covid-19 : stabilisation en ville et diminution à l’hôpital

Concernant la Covid-19, les indicateurs syndromiques se stabilisent ou continuent à diminuer en ville et à l’hôpital :

  • le nombre de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 est de 4 505 (soit 1,3 % des passages aux urgences versus 1,4 % en semaine 51) ;
  • le nombre d’hospitalisations après passage aux urgences est de 1 902 soit 2,7 % de l’ensemble des hospitalisations (versus 3,1 % en semaine 51).

La situation est hétérogène pour la surveillance dans les eaux usées (ratio de concentration virale de SARS-CoV-2 - SUM'Eau), mais il existe globalement une tendance à la stabilisation, voire une baisse sur certains sites.

Cas graves en réanimation

Depuis début octobre 2023, 94 cas graves de grippe (dont 7 décès signalés*) et 369 cas graves de Covid-19 (dont 61 décès signalés*) ont été rapportés par les services de réanimation participant à la surveillance (non exhaustive).

Parmi les 64 patients atteints de grippe pour lesquels le statut vaccinal était renseigné, 56 n’étaient pas vaccinés contre la grippe.

Parmi les 369 personnes en réanimation pour Covid-19, des comorbidités étaient rapportées dans 89 % des cas (versus 74 % pour la grippe).

*Données non consolidées.

Au cours de la semaine 52, 27 hospitalisations en service de réanimation après passage aux urgences ont été signalées pour bronchiolite chez des enfants de moins de 2 ans (ils avaient tous moins de 1 an). Ce qui représente 0,6 % des passages aux urgences pour bronchiolite et 36 % de l’ensemble des hospitalisations en service de réanimation pour cette classe d’âge.

Décès par certification électronique

Parmi les 5 859 décès déclarés par certificat électronique au cours la semaine 52, la grippe comme affection morbide ayant directement provoqué ou contribué au décès était mentionnée dans 1 % des cas (versus 0,6 % en semaine 51) et la Covid-19 dans 7,3 % des cas (versus 7,4 % en semaine 51).

Quid de la couverture vaccinale contre la Covid-19 ?

La couverture vaccinale de la campagne d’automne 2023 est de 28,7 % parmi les personnes âgées de 65 ans et plus. Chez les professionnels de santé, cette couverture est estimée à :

  • 9,5 % pour ceux exerçant en Ehpad ;
  • 10,7 % pour les libéraux ;
  • 11,7 % pour ceux exerçant en établissement de santé.

Un peu moins d’un tiers des vaccinations contre la Covid-19 a été réalisé en même temps qu’un vaccin contre la grippe chez les 65 ans et plus.

Sources

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster