#Médicaments #Prise en charge

Sclérose en plaques : nouvelle condition à la prise en charge de KESIMPTA et PONVORY

Une nouvelle condition à la prise en charge de KESIMPTA (ofatumumab) et PONVORY (ponésimod) est applicable : l'instauration et les décisions d'arrêt de ces traitements sont prises après consultation d'un centre de ressources et de compétences dans la sclérose en plaques (SEP).

David Paitraud 13 juin 2023 Image d'une montre2 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
3,6
(5 notes)
Publicité
Une indication thérapeutique dans les formes actives de sclérose en plaques récurrente.

Une indication thérapeutique dans les formes actives de sclérose en plaques récurrente.

Conformément à quatre arrêtés publiés au Journal officiel [1, 2, 3, 4], la prise en charge par l'Assurance maladie (remboursement en ville et agrément aux collectivités) de KESIMPTA 20 mg solution injectable en stylo prérempli (ofatumumab), et des spécialités de ponésimod PONVORY 20 mg comprimé pelliculé et PONVORY 2mg+3mg+4mg+5mg+6mg+7mg+8mg+9mg+10mg comprimé pelliculé (cf. Encadré) est désormais subordonnée au respect de la condition d'organisation des soins suivante, compte tenu de la complexité de la prise en charge médicale des scléroses en plaques récurrentes (SEP-R) très actives :

  • l'instauration et les décisions d'arrêt de traitement par ces spécialités devront être prises après consultation d'un centre de ressources et de compétences (CRC-SEP) dans la sclérose en plaques.

Cette décision ne modifie pas les autres modalités de prescription et de prise en charge déjà en vigueur : 

  • pour KESIMPTA : prescription réservée aux spécialistes en neurologie. Le périmètre de prise en charge correspond à l'indication de l'autorisation de mise sur le marché (AMM - cf. Encadré) ;
  • pour PONVORY :
    • prescription initiale hospitalière annuelle ;
    • prescription initiale et renouvellement réservés aux spécialistes et services de neurologie ; 
    • le périmètre de prise en charge est limité au traitement des patients adultes atteints de formes actives de sclérose en plaques récurrente rémittente (SEP-RR) définie par des paramètres cliniques ou d'imagerie.
Encadré - Indication thérapeutique de KESIMPTA et de PONVORY

KESIMPTA et PONVORY sont indiqués dans le traitement des patients adultes atteints de formes actives de sclérose en plaques récurrente (SEP-R) définies par des paramètres cliniques ou d'imagerie (cf. VIDAL Reco« Sclérose en plaques »).

La subordination de la prise en charge, déjà applicable pour OCREVUS (ocrélizumab) dans le cadre de son agrément aux collectivités, a été recommandée par la Haute Autorité de santé (HAS)  dans un avis émis en janvier 2023 [5] suite à une saisine de la direction de la Sécurité sociale (DSS) et de la direction générale de la Santé (DGS). Cet avis est commun aux spécialités KESIMPTA, PONVORY et ZEPOSIA (ozanimod, non commercialisé en France à la date du 12 juin 2023).

En France, les CRC-SEP sont répartis sur l'ensemble du territoire et ont pour objectifs d'améliorer la prise en charge des patients atteints de SEP, de coordonner les soins entre les professionnels de santé d'un même territoire, et de promouvoir les bonnes pratiques ainsi que la recherche clinique et l'innovation dans ce domaine [6].

 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster