NPLATE : nouveau dosage à 125 microgrammes, remboursable uniquement chez l'enfant

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 01 septembre 2021
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 837 lecteurs
NPLATE 125 µg poudre pour solution injectable sous-cutanée (romiplostim) est une nouvelle spécialité remboursable en seconde intention dans le traitement de la thrombopénie immunologique primaire (PTI) chez l'enfant à partir de 1 an.
Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie auto-immune définie par la présence d’une thrombopénie (plaquettes < 100 G/L) en partie liée à la présence d’auto-anticorps anti-plaquettes (illustration).

Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie auto-immune définie par la présence d’une thrombopénie (plaquettes < 100 G/L) en partie liée à la présence d’auto-anticorps anti-plaquettes (illustration).

 
Résumé : 
NPLATE 125 µg poudre pour solution injectable sous-cutanée (romiplostim) est une nouvelle spécialité au sein de la gamme NPLATE qui s'ajoute à NPLATE 250 µg et NPLATE 500 µg poudre et solvant pour solution injectable, déjà commercialisés. 
Il s'en distingue par la population cible, à savoir la population pédiatrique, alors que les autres dosages sont uniquement destinés à l'adulte.

Plus précisément, bien que disposant d'une indication chez l'adulte, NPLATE 125 µg est remboursable uniquement chez les patients pédiatriques âgés de 1 an et plus présentant une thrombopénie immunologique primaire (PTI) chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines).

NPLATE se présente en poudre à reconstituer avant injection, avec de l'eau ppi. 
Une étape supplémentaire de dilution (avec une solution de NaCl 0,9 %) est nécessaire lorsque la dose à injecter est inférieure à 23 µg, afin d'obtenir une solution concentrée à 125 µg/mL.

NPLATE 125 µg est administré par voie sous-cutanée (SC), à raison d'une injection hebdomadaire. L'auto-administration n'est pas autorisée chez les patients pédiatriques.

La prescription de NPLATE est hospitalière, et réservée aux spécialistes en hématologie ou en médecine interne, ou aux médecins compétents en maladie du sang. 
Une surveillance, notamment un contrôle du taux de plaquettes, est nécessaire pendant le traitement. 
NPLATE 125 µg est remboursable à 65 % (boîte de 1 flacon, base de remboursement de 293,81 euros) et agréé aux collectivités. 


La spécialité NPLATE 125 µg poudre pour solution injectable sous-cutanée est un nouveau dosage au sein de la gamme NPLATE à base de romiplostim, un agoniste du récepteur de la thrombopoïétine (R-TPO) [cf. Encadré 1].

Encadré 1 - Spécialités NPLATE commercialisées au 16 juillet 2021

NPLATE 125 µg a reçu une autorisation de mise sur le marché (AMM) :
  • chez l'adulte présentant une thrombopénie immunologique primaire (PTI), réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines), comme NPLATE 250 et 500 µg ;
  • chez les patients pédiatriques âgés de un an et plus présentant une thrombopénie immunologique primaire (PTI) chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines).
Seule l'indication pédiatrique est prise en charge par l'Assurance maladie. 

Évaluation médico-économique de NPLATE 125 µg : uniquement sur l'indication pédiatrique
NPLATE 125 µg a fait l'objet d'un examen par la Commission de la Transparence (CT) dans sa seule indication pédiatrique (avis du 5 février 2020), sur la base principalement de deux études randomisées en double aveugle contrôlées versus placebo
 :
  • une étude pivot de phase III (20080279) [1] ayant démontré la supériorité de NPLATE (romiplostim) par rapport au placebo sur la réponse plaquettaire durable (> 6 semaines) chez des enfants âgés de 1 an et plus ayant un PTI, diagnostiqué depuis au moins 6 mois, réfractaire aux traitements de première ligne (n = 62). Au final, 22 patients (52 %) ont eu une réponse plaquettaire durable dans le groupe romiplostim (n = 42) versus 2 patients (10 %) dans le groupe placebo (n = 20) [cf. Tableau I] ; 
 
Tableau I - Résultats sur cinq critères de jugement hiérarchisés
 
  • une étude de phase II de recherche de dose (20060195) [2] : menée en groupes parallèles, chez des patients âgés entre 1 an et 18 ans ayant un diagnostic de PTI depuis au moins 6 mois avec une thrombopénie, splénectomisés ou non, réfractaires à un traitement antérieur du PTI, ayant rechuté après au moins un traitement antérieur du PTI ou non éligibles à d'autres traitements du PTI. L'incidence de réponses plaquettaires durables observée dans le groupe romiplostim (n = 15/17) a été supérieure à celle observée dans le groupe placebo (n = 0/5) [cf. Tableau II].
 
Tableau II - Résultats de l'analyse en ITT des critères de jugement non hiérarchisés

Sur la base des données disponibles, la CT a octroyé à NPLATE 125 µg : 
  • un service médical rendu (SMR) important,
  • une amélioration du SMR mineure (ASMR IV), tenant compte de :
    • "de la démonstration de la supériorité de NPLATE (romiplostim) par rapport au placebo sur la réponse plaquettaire durable (> 6 semaines), critère de jugement principal, chez des enfants âgés de un an et plus ayant un PTI, diagnostiqué depuis au moins 6 mois, réfractaire aux traitements de première ligne,
    • du mécanisme d'action des agonistes du R-TPO,
    • de l'absence de démonstration d'une efficacité sur le nombre d'hémorragies et l'utilisation de traitements de secours,
    • du manque de données d'efficacité et de tolérance à long terme du produit dont l'effet est essentiellement suspensif,
    • de l'absence de données comparatives versus les autres traitements du PTI utilisés en deuxième ligne,
    • de l'absence de démonstration d'efficacité chez les enfants réfractaires aux traitements médicamenteux de première ligne et en échec des traitements de deuxième ligne".

Vigilance pour la préparation de la dose à injecter (calcul de la dose et du volume, modalités de préparation)
NPLATE 125 µg se présente en flacon de 125 µg de romiplostim.
La poudre doit être reconstituée en utilisant de l'eau stérile pour préparations injectables.
La solution obtenue après cette reconstitution initiale présente une concentration de 500 µg/mL.

Pour obtenir une solution à 125 µg/mL (à utiliser chez les patients nécessitant une dose < 23 µg - cf. infra), une étape supplémentaire est nécessaire : 
  • dilution à l'aide d'une solution injectable de chlorure de sodium (NaCl) à 9 mg/mL (0,9 %) stérile et sans conservateur (1,38 mL de NaCl à ajouter à la solution reconstituée de NPLATE 125 µg).
Les modalités de reconstitution et, si besoin de dilution, doivent être parfaitement respectées. Les professionnels de santé doivent être vigilants quant au risque d'erreur médicamenteuse associée à la préparation de NPLATE 125 µg. 

Détermination du volume à injecter
La dose initiale de romiplostim est de 1 µg/kg de poids corporel.

Selon la dose individuelle à administrer, le volume à prélever et à injecter est calculé de la manière suivante : 
  • si la dose est égale ou supérieure à 23 µg (utiliser la solution reconstituée, concentrée à 500 µg/mL) : 
    • Volume à administrer (mL) = dose individuelle pour le patient (microgrammes)/500 µg/mL (arrondir le volume au centième de mL le plus proche)
  • si la dose est inférieure à 23 µg (utiliser la solution reconstituée et diluée, concentrée à 125 µg/mL) : 
    • Volume à administrer (mL) = dose individuelle pour le patient (microgrammes)/125 µg/mL (arrondir le volume au centième de mL le plus proche)

Posologie et modalités d'administration
Afin d'améliorer la traçabilité des médicaments biologiques, le nom et le numéro de lot du produit administré doivent être clairement enregistrés.

Le traitement NPLATE doit être surveillé par un médecin spécialisé dans le traitement des maladies hématologiques.

Le schéma posologique de NPLATE prévoit 1 injection 1 fois par semaine.
NPLATE est administré par voie sous-cutanée (SC). 


Une seringue avec des graduations de 0,01 mL doit être utilisée pour prélever le volume dans le flacon.

L'auto-administration de NPLATE n'est pas autorisée chez les patients pédiatriques.

Ajustement posologique : les plaquettes et le poids
Chez l'enfant et l'adolescent, les ajustements posologiques ultérieurs sont basés sur :
  • l'évolution des taux de plaquettes, qui doivent par conséquent faire l'objet d'une surveillance régulière ;
  • et sur la variation du poids corporel, qui doit être réévalué toutes les 12 semaines.

Identité administrative
  • Liste I
  • Prescription hospitalière réservée aux spécialistes en hématologie ou en médecine interne, ou aux médecins compétents en maladie du sang
  • Surveillance particulière pendant le traitement
  • Flacon de poudre à usage unique, CIP 3400930130872
  • Remboursable à 65 % (Journal officiel du 11 mars 2021, texte 33 - cf. Encadré 2)
  • Prix public TTC = 293,81 euros 
  • Agrément aux collectivités (Journal officiel du 11 mars 2021, texte 34 - cf. Encadré 2)
  • Laboratoire Amgen

Encadré 2 - Périmètre de prise en charge (remboursement et agrément aux collectivités)
  • Enfant âgé de un an et plus présentant un purpura thrombopénique auto-immun (PTI) (idiopathique) chronique, réfractaire aux autres traitements (par exemple corticoïdes, immunoglobulines).

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence - NPLATE 125 µg (HAS, 5 février 2020)

Les études d'efficacité

(1) Tarantino MD, Bussel JB, Blanchette VS et al. Romiplostim in children with immune thrombocytopenia: a phase 3, randomised, double-blind, placebo-controlled study. Lancet 2016 ; 388 (10039) : 45-54
(2) Bussel JB et al. A randomized, double-blind study of romiplostim to determine its safety and efficacy in children with immune thrombocytopenia. Blood 2011 ; 118(1) : 28-36

Sources : J.O. (Journal Officiel) , EMA (European Medicines Agency) , HAS (Haute Autorité de Santé) , ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster