LEVOTHYROX : nouveaux dosages à 88 µg, 112 µg et 137 µg de lévothyroxine sodique

Par Isabelle COCHOIS -
1
2
3
4
5
4.0
(1 note)
vu par 4994 lecteurs


La gamme d'hormones thyroïdiennes LEVOTHYROX comprimé sécable compte 3 nouveaux dosages, à 88 µg, 112 µg et 137 µg de lévothyroxine sodique, en complément de ceux déjà commercialisés (25 µg, 50 µg, 75 µg, 100 µg, 125 µg, 150 µg, 175 µg et 200 µg). 

Ces nouveaux dosages permettent d'affiner les posologies et leur adaptation de manière plus progressive selon le profil des patients. 

Ils sont remboursables à 65 % par l'Assurance maladie et agréés aux collectivité.
Leur prix public est compris entre 1,76 euros (30 comprimés à 88 µg) et 7,32 euros (90 comprimés à 137 µg), selon le nombre de comprimés et le dosage.

 
Représentation anatomique en 3D de la thyroïde (illustration).

Représentation anatomique en 3D de la thyroïde (illustration).


Trois nouveaux dosages de LEVOTHYROX comprimé sécable (lévothyroxine sodique) sont commercialisés : 
Ces dosages intermédiaires complètent ceux déjà disponibles : 25 µg, 50 µg, 75 µg, 100 µg, 125 µg, 150 µg, 175 µg et 200 µg.

L'ensemble de ces dosages, nouvellement ou précédemment disponibles, disposent des mêmes indications thérapeutiques (Cf. Encadré 1).
 
Encadré 1 - Indications thérapeutiques de LEVOTHYROX

Des paliers plus progressifs si nécessaire
Les doses administrées de lévothyroxine sodique varient suivant le degré d'hypothyroïdie, l'âge du patient et la tolérance individuelle.


En général, la posologie est établie en débutant, par exemple, par 25 µg ou 50 µg par jour ; la dose quotidienne est ensuite augmentée progressivement par paliers de 12 µg à 50 µg toutes les 2 à 4 semaines.

Des schémas posologiques plus progressifs peuvent être proposés, en particulier en cas d'insuffisance cardiaque ou coronarienne, de troubles du rythme, chez les patients atteints d'hypothyroïdie sévère ou persistante, et chez le sujet âgé, pour qui il convient alors de commencer le traitement à des doses plus faibles et de respecter des paliers plus progressifs.
Une dose de maintien inférieure à la dose nécessaire pour normaliser le taux de TSH peut être envisagée.

Les 3 nouveaux dosages intermédiaires de LEVOTHYROX permettent ainsi d'adapter plus finement la posologie aux besoins spécifiques de chaque patient.


Identité administrative
  • Liste I
  • LEVOTHYROX 88 µg, boîte de 30, CIP 3400930157930, prix public TTC = 1,76 euros
  • LEVOTHYROX 88 µg, boîte de 90, CIP 3400930157954, prix public TTC = 4,72 euros
  • LEVOTHYROX 112 µg, boîte de 30, CIP 3400930158043, prix public TTC = 2,16 euros
  • LEVOTHYROX 112 µg, boîte de 90, CIP 3400930158074, prix public TTC = 5,98 euros
  • LEVOTHYROX 137 µg, boîte de 30, CIP 3400930158166, prix public TTC = 2,57 euros
  • LEVOTHYROX 137 µg, boîte de 90, CIP 3400930158180, prix public TTC = 7,32 euros
  • Remboursable à 65 % (Journal officiel du 7 mars 2019 - texte 17)
  • Agrément aux collectivités (Journal officiel du 7 mars 2019 - texte 18)
  • Laboratoire Merck Serono

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence (HAS, 5 décembre 2018)

Sur VIDAL.fr
LEVOTHYROX : prolongation de la mise à disposition temporaire de l'ancienne formule (EUTHYROX) en 2019 (8 novembre 2018)
Hypothyroïdie fruste sans facteur de risque : 21 essais randomisés confirment l'inutilité d'un traitement (11 octobre 2018)
CYNOMEL (liothyronine) : désormais contre-indiqué pendant la grossesse (17 avril 2018)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News