1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Les spécialités CELESTENE 0,05 % solution buvable en gouttes et génériques (bétaméthasone) sont réservées au nourrisson et à l'enfant (illustration).

Les spécialités CELESTENE 0,05 % solution buvable en gouttes et génériques (bétaméthasone) sont réservées au nourrisson et à l'enfant (illustration).

#Médicaments #Disponibilité
Par David Paitraud - Date de publication : 10 avril 2019

CELESTENE 0,05 % solution buvable en gouttes et génériques (bétaméthasone) : remise à disposition normale

Après plusieurs mois de perturbations, les spécialités CELESTENE 0,05 % solution buvable en gouttes et génériques (bétaméthasone), réservées au nourrisson et à l'enfant, sont remises à disposition normale. 

En tension d'approvisionnement depuis septembre 2018, les spécialités à base de bétaméthasone 0,05 % solution buvable en gouttes sont remises à disposition normale.

En effet, selon l'information transmise le 8 avril 2019 par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la distribution des spécialités suivantes a repris normalement en ville et à l'hôpital : CELESTENE, BETAMETHASONE ARROW, BETAMETHASONE BIOGARAN, BETAMETHASONE EG et BETAMETHASONE ZENTIVA 0,05% solutions buvables en gouttes. 

En conséquence, les mesures de restriction d'utilisation, consistant à réserver les unités disponibles aux enfants de moins de 2 ans et aux indications suivantes : les laryngites aiguës et l'asthme sévère du nourrisson (notre article du 7 septembre 2018) sont levées. 

Pour aller plus loin 
BETAMETHASONE 0.05%,solution buvable en gouttes - Remise à disposition (8 avril 2019)

Sur VIDAL.fr
CELESTENE 0,5 % solution buvable en gouttes et génériques (bétaméthasone ) : tensions d'approvisionnement (7 septembre 2018)
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster