PENTHROX liquide pour inhalation par vapeur (méthoxyflurane) : nouveau médicament analgésique d'urgence

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
4.3
(4 notes)
vu par 7295 lecteurs


PENTHROX est un nouvel antalgique non opioïde indiqué dans le soulagement d'urgence des douleurs modérées à sévères associées à un traumatisme chez des patients adultes conscients.
Son utilisation est limitée à un usage professionnel, notamment au sein des services d'accueil des urgences, SAMU et SMUR. 

Le principe actif est le méthoxyflurane, un anesthésique halogéné, aux propriétés antalgiques à faible concentration.

Son évaluation par la Commission de la transparence repose sur une étude conduite versus placebo dont les résultats ont montré la supériorité analgésique de PENTHROX chez des patients dont la douleur était en majorité d'intensité modérée.

En l'absence d'études versus comparateurs actifs (paracétamol, opioïde ou MEOPA) et de données d'efficacité sur des douleurs plus sévères, la place de PENTHROX dans la stratégie thérapeutique n'est pas définie et la Commission a conclu à un service médical rendu (SMR) modéré et à l'absence d'amélioration du SMR (ASMR V).

 PENTHROX représente néanmoins une alternative intéressante aux antalgiques disponibles dans la prise en charge en urgence de la douleur modérée à sévère du fait qu'il est plus facile d'utilisation et plus pratique (auto-administration, voie veineuse non requise, dispositif moins encombrant et plus léger que les mélanges équimolaires d’
oxygène et de protoxyde d’azote [MEOPA]).

PENTHROX se présente sous la forme d'un liquide (flacon de 3 mL) à vaporiser au moyen d'un inhalateur. Le patient peut s'auto-administrer PENTHROX par inhalation sous la supervision d'une personne formée à l'utilisation de ce médicament. 
Les professionnels de santé administrant PENTHROX doivent fournir et expliquer la notice d'information du produit au patient.

La dose antalgique efficace la plus faible doit être administrée sans dépasser 6 mL en une administration unique et
15 mL par semaine (dose totale administrée)
A forte dose, le méthoxyflurane peut entraîner une toxicité rénale (insuffisance rénale).
Le 
début du soulagement de la douleur est rapide et se manifeste après 6 à 10 inhalations.

PENTHROX est agréé aux collectivités
PENTHROX est réservé à l'usage professionnel, notamment aux services d'accueil des urgences, SAMU et SMUR (illustration).

PENTHROX est réservé à l'usage professionnel, notamment aux services d'accueil des urgences, SAMU et SMUR (illustration).


Nouvel antalgique à inhaler réservé à l'usage professionnel
PENTHROX liquide pour inhalation par vapeur (méthoxyflurane) est un nouveau médicament antalgique à inhaler indiqué dans le soulagement d'urgence des douleurs modérées à sévères associées à un traumatisme chez des patients adultes conscients (Cf. VIDAL Reco "Douleur de l'adulte"). 
PENTHROX est réservé à l'usage professionnel, notamment aux services d'accueil des urgences, SAMU et SMUR.


Son principe actif, le méthoxyflurane, a été utilisé comme gaz anesthésiant jusque dans les années 70. Cependant, à fortes doses, il était associé à une néphrotoxicité grave liée à la dose et à l'utilsation pendant une durée prolongée au cours de l'anesthésie générale.
Sous forme de vapeur inhalée, le méthoxyflurane produit un effet antalgique à de faibles concentrations : il est utilisé comme analgésique non opioïde d'urgence depuis 1993 en Australie et depuis 2002 en Nouvelle Zélande.

Du fait de la simplicité de son mode d'administration, PENTHROX pourrait être une alternative aux antalgiques comme les MEOPA (mélanges équimolaires d'oxygène et de protoxyde d'azote), disponibles uniquement en bouteilles, actuellement utilisés pour soulager la douleur en traumatologie. 


Une étude d'efficacité versus placebo
Dans son avis du 30 novembre 2016, la Commission de la transparence s'est appuyée sur une étude clinique de phase III (MEOF-001) réalisée versus placebo (Coffey F et al. Emerg Med J 2014) dans le but d'évaluer l'efficacité à court terme de PENTHROX à la demande dans le traitement de la douleur aiguë (score EN* compris entre 4 et 7) chez des patients admis dans un service d'urgence (n = 298) avec un traumatisme mineur (Cf. Tableau I).
* EN : échelle numérique de 0 à 10 où [1 ; 3] : douleur faible, [4 ; 6] : modérée et > ou = 7 : sévère

 
Tableau I - Données relatives aux types de traumatisme principal
(étude 
Coffey F et al. Emerg Med J 2014)


Le critère de jugement principal était la variation de l'intensité de la douleur entre l'état basal et la 5e, 10e, 15e et 20e minute mesurée par l'EVA (échelle visuelle analogique de 0 à 100 mm).

Selon les résultats de cette étude, le méthoxyflurane a été supérieur au placebo dans la population globale sur ce critère principal (différence en faveur du méthoxyflurane : -15,1 [-19,2 ; -11], p < 0,0001).

En termes de tolérance, les effets indésirables les plus fréquemment rapportés avec PENTHROX avaient trait au système nerveux central, comme les vertiges, la somnolence et les céphalées et ont été en général facilement réversibles.

La Commission cite de rares cas d'hépatotoxicité rapportés lors de l'utilisation de PENTHROX à dose antalgique. Le plan de gestion des risques de PENTHROX prévoit le suivi de ce risque.


"Une alternative intéressante aux antalgiques disponibles"
Considérant que PENTHROX n'a pas été évalué en comparaison avec les autres antalgiques disponibles (paracétamol, opioïde ou MEOPA), la Commission considère qu'il est difficile de déterminer ce que PENTHROX apporte par rapport aux alternatives médicamenteuses disposant des mêmes indications.
De plus, l'efficacité de PENTHROX n'a pas été évaluée pour les douleurs les plus sévères (EN > 7). 

La Commission considère néanmoins que PENTHROX est une alternative intéressante aux antalgiques disponibles compte tenu de sa simplicité d'utilisation et de sa praticité en analgésie mono ou multimodale :
  • préparation rapide et relativement simple,
  • auto-administration par le patient sous la supervision d'un personnel médical ou paramédical formé,
  • voie veineuse non requise,
  • délai d'action rapide,
  • dispositif moins encombrant et plus léger que les mélanges équimolaires d'oxygène et de protoxyde d'azote [MEOPA] (par exemple : ANTONOX, KALINOX, OXYNOX, ANTASOL).

Considérant l'ensemble des informations disponibles, la Commission considère que PENTHROX apporte un service médical rendu (SMR) modéré et n'améliore pas le SMR (ASMR V) par rapport aux autres antalgiques actuellement disponibles.

PENTHROX en pratique
PENTHROX se présente en flacon de 3 mL. 
Lors de l'utilisation, le contenu du flacon doit être versé dans l'inhalateur manuel fourni (marquage CE), auquel est insérée la chambre de charbon actif (CfFigure ci-contre et Monographie VIDAL - Rubrique Posologie et mode d'dministration).

PENTHROX est destiné à être autoadministré avec l'inhalateur sous la supervision d'une personne formée à son administration.
 
L'administration se fait en utilisant l'inhalateur manuel fourni dans le conditionnement et marqué CE.
Les professionnels de santé administrant PENTHROX doivent fournir et expliquer la notice d'information du produit au patient.
 
  • Recommandations de doses
La dose antalgique efficace la plus faible doit être administrée.

La dose de PENTHROX ne doit pas dépasser :

- 6 mL en une administration unique ;
- 15 mL par semaine et par patient. L'administration sur plusieurs jours consécutifs n'est pas recommandée.

A forte dose, le méthoxyflurane peut entraîner une insuffisance rénale
La fréquence à laquelle PENTHROX peut être utilisé en toute sécurité n'est pas établie.  


PENTHROX fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité (CfInfos Pratiques VIDAL - Médicaments sous surveillance renforcée). Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté (Cf. ANSM - Comment déclarer un effet indésirable ?). 
 
  • Conseils d'utilisation : inhaler de façon intermittente pour contrôler la douleur
L'inhalation du produit est réalisée à travers l'embout buccal de l'inhalateur. 
Le patient expire dans l'inhalateur PENTHROX.
La vapeur expirée passe à travers la chambre de charbon actif pour adsorber le méthoxyflurane expiré.

Le début du soulagement de la douleur est rapide et se manifeste après 6 à 10 inhalations
Les premières inspirations doivent être légères puis le patient peut respirer normalement à travers l'inhalateur.
Une inhalation intermittente permet d'obtenir une antalgie adéquate
Une inhalation intermittente pourrait permettre de prolonger l'effet antalgique tandis qu'une inhalation continue produit un effet antalgique de 25-30 minutes. 
La plus faible dose efficace doit toujours être recherchée.

Si un effet antalgique plus puissant est nécessaire, le patient peut boucher avec son doigt l'orifice du diffuseur sur la chambre de charbon actif, pendant l'inspiration.


Identité administrative
  • Liste I
  • Médicament réservé à l'usage professionnel
  • Flacon de 3 mL + 1 inhalateur + 1 chambre de charbon actif, CIP 3400930060889
  • Laboratoire Mundipharma

Pour aller plus loin
Arrêté du 5 janvier 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services (Journal officiel du 10 janvier 2017 - texte 5)

Avis de la Commission de la transparence (HAS, 30 novembre 2016)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-12-14

Archives des Vidal News