Oxygène

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La fraction en oxygène de l'air ambiant est de l'ordre de 21 %.

L'oxygène est un élément indispensable à l'organisme, il intervient dans le métabolisme et le catabolisme cellulaire, et permet la production d'énergie sous forme d'adénosine triphosphate (ATP).

La variation de la pression partielle en oxygène du sang retentit sur le système cardiovasculaire, le système respiratoire, le métabolisme cellulaire et le système nerveux central.

La respiration d'oxygène sous une pression partielle supérieure à 1 atmosphère (oxygénothérapie hyperbare) a pour but d'augmenter de façon importante la quantité d'oxygène dissout dans le sang artériel approvisionnant directement les cellules.


Cas d'usage

L'oxygène est utilisé dans la prise en charge de :
  • algies vasculaires de la face,
  • alimentation des respirateurs en anesthésie-réanimation,
  • hypoxies d'étiologies diverses nécessitant une oxygénothérapie normobare ou hyperbare,
  • vecteur des médicaments pour inhalation administrés par nébuliseur.
En association avec le protoxyde d’azote, l’oxygène est utilisé dans la prise en charge d’analgésies.