Les spécialités contenant de la codéine sont contre-indiquées au cours de l'allaitement

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 4847 lecteurs


Suite à une réévaluation européenne des risques liés à l'utilisation de codéine, cet alcaloïde de l'opium est désormais contre-indiqué au cours de l'allaitement. 

Les spécialités contenant de la codéine, qu'il s'agisse des spécialités antitussives ou antalgiques, ne doivent donc pas être utilisées chez la femme qui allaite.

Le passage de la codéine et de son métabolite actif (morphine) dans le lait maternel expose les nourrissons à un risque accru de toxicité morphinique, potentiellement d'issue fatale. 
Ce risque est plus important si les femmes qui allaitent sont métaboliseurs rapides CYP2D6.

Cette restriction d'indication de la codéine chez les femmes qui allaitent s'ajoute à celles, déjà applicables depuis avril 2015 dans tous les états membres, chez tous les patients connus comme métaboliseurs ultrarapides des substrats du cytochrome CYP2D6.

Les autres restrictions d'utilisation de la codéine, également 
applicables depuis avril 2015 dans tous les états membres, concernent le traitement de la toux chez l'enfant où :
  • la codéine est contre-indiquée chez les enfants de moins de 12 ans.
  • son utilisation n'est pas recommandée chez les enfants et les adolescents âgés de 12 à 18 ans présentant une fonction respiratoire altérée.


En avril dernier, le CMDh (Groupe de coordination des procédures de reconnaissance mutuelle et décentralisées) approuvait les restrictions d'utilisation de la codéine chez l'enfant et pour certaines catégories de patients (voir Encadré 1), recommandées par le PRAC (Pharmacovigilance Risk Assessment Committee) [notre article du 13 mai 2015]
 
Encadré 1 - Restrictions d'utilisation des médicaments à base de codéine utilisés dans le traitement de la toux, applicables dans tous les Etats membres depuis avril 2015
(ANSM, 12 mai 2015)
  • Contre-indication dans le traitement de la toux chez les enfants de moins de 12 ans.
  • Mise en garde chez les enfants et les adolescents entre 12 et 18 ans présentant une fonction respiratoires altérée.
  • Contre-indication chez les patients connus comme métaboliseurs ultra-rapides des substrats du CYP2D6.


La codéine également contre-indiquée au cours de l'allaitement
Le CMDh recommandait par ailleurs d'étendre la contre-indication au cours de l'allaitement à toutes les spécialités contenant de la codéine indiquées chez l'adulte, quelle que soit l'indication.

Considérant que le passage dans le lait maternel de la codéine et de son métabolite actif, la morphine, pouvait exposer les enfants allaités à un risque accru de toxicité morphinique potentiellement fatal dans de très rares cas, notamment si la femme qui allaite est un métaboliseur rapide, le PRAC a estimé que que la codéine devait être contre-indiquée en cas d'allaitement.

Dans un courrier adressé aux médecins pneumologues, pédiatres, généralistes et aux pharmaciens d'officine, l'ANSM (Agence de sécurité du médicament et des produits de santé) et les laboratoires concernés rappellent l'ensemble des nouvelles modalités d'utilisation de la codéine validées au niveau européen.

Pour mémoire
Les spécialités de codéine disposant d'une indication dans le traitement de la toux et commercialisées en France sont les suivantes :
  • Spécialités indiquées chez l'enfant uniquement :
    • NEO-CODION ENFANTS sirop
    • TUSSIPAX sirop 
  • Spécialités indiquées chez l'enfant et l'adulte :
    • EUCALYPTINE LE BRUN sirop
    • EUPHON sirop
    • TUSSIPAX solution buvable en gouttes
  • Spécialités indiquées chez l'adulte uniquement :
    • NEO-CODION ADULTES sirop 
    • NEO-CODION comprimé enrobé
    • PADERYL 19,5 mg comprimé enrobé 
    • PADERYL 0,1 POUR CENT sirop 
    • PULMOSERUM solution buvable 
    • PULMOBAILLY solution buvable en flacon
    • DINACODE sirop adulte
    • TUSSIPAX comprimé pelliculé 
    • TUSSIPAX sirop 
    • THIOPECTOL ADULTES sirop
    • POLERY ADULTES sirop
    • POLERY ADULTES SANS SUCRE sirop édulcoré à la saccharine sodique et au cyclamate de sodium
    • CODEDRILL SANS SUCRE 0,1 POUR CENT solution buvable édulcorée à la saccharine 

Pour aller plus loin
Nouvelles restrictions d'utilisation de la codéine dans le traitement de la toux - Lettre aux professionnels de santé (ANSM, 21 décembre 2015)

Sur Vidal.fr
Codéine chez les enfants dans le traitement de la toux : les restrictions d'utilisation sont applicables au niveau européen (13 mai 2015)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News