FUCIDINE comprimé et suspension buvable : utilisation contre-indiquée avec les statines quelle que soit l'indication

Par David PAITRAUD -
1
2
3
4
5
1.0
(2 notes)
vu par 12758 lecteurs


L'utilisation de FUCIDINE comprimé et suspension buvable (acide fusidique) est désormais contre-indiquée avec les statines, quelle que soit l'indication dans laquelle cet antibiotique de la famille des fusidanines est prescrit (infections staphylococciques cutanées, osseuses et articulaires).

Jusqu'à présent, la contre-indication acide fusidique/statines était limitée aux indications cutanées de FUCIDINE.

L'utilisation concomitante de l'acide fusidique avec les statines est associé à un risque majoré de rhabdomyolyse, parfois d'issue fatale. 

En pratique, le traitement par statines doit être interrompu pendant toute la durée du traitement par l'acide fusidique. 
Photographie au microscope de bactéries type Staphylococcus (illustration @Y. Tambe sur Wikimedia).

Photographie au microscope de bactéries type Staphylococcus (illustration @Y. Tambe sur Wikimedia).


La contre-indication de l'acide fusidique avec les inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase (statines) est désormais élargie à toutes les indications de FUCIDINE comprimé et FUCIDINE suspension buvable, c'est-à-dire dans le traitement des infections staphylococciques cutanées, osseuses et articulaires.
Jusqu'à présent, cette contre-indication était limitée aux indications cutanées de l'acide fusidique. Dans les autres indications, l'utilisation concomitante de l'acide fusidique et des statines était déconseillée.

Risque majoré d'événements musculaires de type rhabdomyolyse
L'utilisation concomitante d'acide fusidique et des inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase est contre-indiqué en raison du risque majoré d'effets indésirables (concentration-dépendants) à type de rhabdomyolyses.
"Des cas de décès sont survenus chez des patients traités par statine ayant reçu de l'acide fusidique dans le cadre d'infections ostéoarticulaires", précise le résumé des caractéristiques du produit (RCP) actualisé de FUCIDINE. 

Les affections musculosquelettiques de type myalgie sont des événements indésirables connus et fréquents des médicaments inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase. Ils peuvent évoluer dans de rares cas vers une myopathie ou une rhabdomyolyse.
La contre-indication acide fusidique/inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase est mentionnée dans les RCP des médicaments à base de statine (atorvastatine, simvastatine, pravastatine, fluvastatine, rosuvastatine). 

En pratique : interrompre le traitement par statines
Chez les patients concernés, cette contre-indication impose de suspendre le traitement par l'inhibiteur de la HMG-CoA réductase pendant toute la durée du traitement par acide fusidique.

Si le traitement par l'inhibiteur de la HMG-CoA réductase ne peut être interrompu, il est recommandé d'avoir recours à un autre antibiotique que l'acide fusidique.

Les patients doivent faire l'objet d'une surveillance étroite et doivent être sensibilisés au risque de rhabdomyolyse et au comportement à adopter en cas de signes évocateurs.
Une consultation médicale immédiate est indispensable en cas de faiblesse, de douleur ou de sensibilité musculaire.

Pour mémoire
Les indications de FUCIDINE comprimé et de FUCIDINE suspension buvable procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du fusidate de sodium.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles. 
Ces indications sont limitées aux infections staphylococciques, notamment dans leurs localisations cutanées, osseuses et articulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-06-22