Chlorpromazine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Les antipsychotiques neuroleptiques possèdent des propriétés antidopaminergiques auxquelles sont imputés l'effet antipsychotique recherché en thérapeutique, et des effets secondaires (syndrome extrapyramidal, dyskinésies, hyperprolactinémie).

Dans le cas de la chlorpromazine, cette activité antidopaminergique est d'importance moyenne : l'activité antipsychotique est nette. Les effets extrapyramidaux sont nets, mais modérés.

La molécule possède également des propriétés antihistaminiques (à l'origine d'une sédation, en général recherchée en clinique), adrénolytiques et anticholinergiques marquées. 


Cas d'usage

La chlorpromazine est utilisée dans la prise en charge :
  • agitations psychotiques,
  • agressivités psychotiques,
  • états psychotiques,
  • prémédications avant anesthésies,
  • troubles sévères du comportement chez l’enfant avec agitation et agressivité.


Médicaments contenant la substance active en association (0)