Pipéracilline

Mise à jour : 26 Mai 2014

Mécanisme d'action

La pipéracilline est un antibiotique antibactérien de la famille des bêta-lactamines, du groupe des uréidopénicillines.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes :

  • entérobactéries : S <= 8 mg/l et R > 64 mg/l
  • Pseudomonas aeruginosa : S <= 16 mg/l et R > 64 mg/l

Espèces sensibles :

  • aérobies à Gram + : Corynebacterium diphtheriae, Enterococcus faecalis, Listeria monocytogenes, Nocardia asteroïdes, Streptococcus, Streptococcus pneumoniae ;
  • aérobies à Gram - : Acinetobacter, Bordetella pertussis,Citrobacter freundii, Enterobacter, Escherichia coli, Haemophilus influenzae, Morganella morganii, Neisseria gonorrhoeae, Neisseria meningitidis, Pseudomonas aeruginosa, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, Providencia, Salmonella, Serratia, Shigella, Vibrio cholerae ;
  • anaérobies : Actinomyces, Bacteroides fragilis, Clostridium, Fusobacterium, Peptostreptococcus, Prevotella ;
  • autres : Bartonella.

Espèces résistantes :

  • aérobies à Gram + : Enterococcus faecium, Staphylococcus ;
  • aérobies à Gram - : Branhamella catarrhalis, Citrobacter koseri, Klebsiella, Legionella, Yersinia enterocolitica ;
  • autres : Chlamydia, Mycobacterium, Mycoplasma, Rickettsia

Cas d'usage

La pipéracilline est utilisée dans la prise en charge de :

  • endocardites,
  • infections digestives et/ou biliaires,
  • infections gynécologiques hautes,
  • infections neuroméningées,
  • infections ostéoarticulaires,
  • infections respiratoires,
  • infections rénales et urogénitales,
  • septicémies.

 

En association au tazobactam, la pipéracilline est utilisée dans la prise en charge de :

  • fièvres en cas de neutropénies,
  • infections de la peau et des tissus mous,
  • infections en cas de neutropénies,
  • infections digestives et/ou intra-abdominales,
  • infections urinaires,
  • pneumonies.