Polymyxine B

Mise à jour : 03 Février 2015

Mécanisme d'action

La polymyxine B est un antibiotique de la famille des polypeptides.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes : S <= 2 mg/l et R > 2 mg/l.

Espèces sensibles :

  • aérobies à Gram - : Acinetobacter, Aeromonas, Alcaligenes, Citrobacter freundii, Citrobacter koseri, Enterobacter, Escherichia coli, Klebsiella, Moraxella, Pseudomonas aeruginosa, Salmonella, Shigella, Stenotrophomonas maltophilia.

Espèces résistantes :

  • aérobies à Gram + : cocci et bacilles ;
  • aérobies à Gram - : Branhamella catarrhalis, Brucella, Burkholderia cepacia, Burkholderia pseudomallei, Campylobacter, Chryseobacterium meningosepticum, Legionella, Morganella, Neisseria, Proteus, Providencia, Serratia, Vibrio cholerae El Tor ;
  • anaérobies : cocci et bacilles ;
  • autres : mycobactéries. 

Cas d'usage

En association à la néomycine et à la nystatine, la polymyxine B est utilisée dans la prise en charge de vaginites.

En association à la néomycine et à la fluocinolone, ou à la néomycine et au dexaméthasone, ou à la framycétine et au dexaméthasone, la polymyxine B est utilisée dans la prise en charge de :

  • eczémas infectés du conduit auditif,
  • otites externes.

En association à la néomycine, la polymyxine B est utilisée dans la prise en charge de :

  • conjonctivites bactériennes,
  • kératites bactériennes,
  • ulcères cornéens.

En association au dexaméthasone et à la framycétine, la polymyxine B est utilisée dans la prise en charge :

  • desmodontites d’origine médicamenteuse ou septique,
  • nécroses pulpaires.

En association à la néomycine et au dexaméthasone,  la polymyxine B est utilisée dans la prise en charge de :

  • infections bactériennes et inflammatoires de l’œil et de ses annexes,
  • infections en chirurgie ophtalmique.

Médicaments contenant la substance active seule (0)

Monographies disponibles

Pas de monographie disponible.