Sotalol

Mise à jour : 02 Février 2015

Mécanisme d'action

Le sotalol est un antiarythmique possédant à la fois des propriétés de classe II (bêtabloquant non sélectif dépourvu d'activité sympathomimétique intrinsèque et d'effet stabilisant de membrane) et des propriétés de classe III (prolongation de la durée des potentiels d'action cardiaques).

Le sotalol ralentit la fréquence cardiaque, la vitesse de conduction auriculoventriculaire (allongement de l'intervalle PR), augmente la période réfractaire de la jonction auriculoventriculaire, prolonge l'intervalle QT et QTc, sans modifier la dépolarisation ventriculaire (absence de modification significative de la durée de QRS). Il prolonge la durée des périodes réfractaires auriculaires, ventriculaires et celles des voies accessoires (dans le sens antérograde et rétrograde).

Du fait de ses propriétés bêtabloquantes, le sotalol diminue la force de contraction cardiaque. Ses propriétés de classe III à l'inverse entraînent un effet inotrope positif. Bien que le sotalol soit habituellement bien toléré d'un point de vue hémodynamique, la prudence s'impose en cas de fonction ventriculaire altérée.

Comme tous les bêta-bloquants, le sotalol entraîne une baisse des pressions systolique et

diastolique de l'hypertendu.


Cas d'usage

Le sotalol est utilisé dans la prise en charge de tachycardies.


Médicaments contenant la substance active en association (0)

Monographies disponibles

Pas de monographie disponible.

Substance citée dans