Substance active sotalol

À propos de la substance
Mise à jour : 02 février 2015

Sotalol : Mécanisme d'action

Le sotalol est un antiarythmique possédant à la fois des propriétés de classe II (bêtabloquant non sélectif dépourvu d'activité sympathomimétique intrinsèque et d'effet stabilisant de membrane) et des propriétés de classe III (prolongation de la durée des potentiels d'action cardiaques).

Le sotalol ralentit la fréquence cardiaque, la vitesse de conduction auriculoventriculaire (allongement de l'intervalle PR), augmente la période réfractaire de la jonction auriculoventriculaire, prolonge l'intervalle QT et QTc, sans modifier la dépolarisation ventriculaire (absence de modification significative de la durée de QRS). Il prolonge la durée des périodes réfractaires auriculaires, ventriculaires et celles des voies accessoires (dans le sens antérograde et rétrograde).

Du fait de ses propriétés bêtabloquantes, le sotalol diminue la force de contraction cardiaque. Ses propriétés de classe III à l'inverse entraînent un effet inotrope positif. Bien que le sotalol soit habituellement bien toléré d'un point de vue hémodynamique, la prudence s'impose en cas de fonction ventriculaire altérée.

Comme tous les bêta-bloquants, le sotalol entraîne une baisse des pressions systolique et

diastolique de l'hypertendu.

Sotalol : Cas d'usage

Le sotalol est utilisé dans la prise en charge de tachycardies.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Sotalol chlorhydrate 80 mg comprimé

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
C SYSTEME CARDIOVASCULAIRE
C07 BETA-BLOQUANTS
C07A BETA-BLOQUANTS
C07AA BETA-BLOQUANTS NON SELECTIFS
C07AA07 SOTALOL
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIIII

IIIContre-indication relativeIIPrécaution

Indications et modalités d'administration

SOTALOL CHLORHYDRATE 80 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Tachycardie supraventriculaire, traitement préventif des récidives (de la)
  • Tachycardie ventriculaire, traitement préventif des récidives (de la)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • sotalol chlorhydrate : 80 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Traitement à arrêter progressivement
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Tachycardie supraventriculaire, traitement préventif des récidives (de la) - Tachycardie ventriculaire, traitement préventif des récidives (de la)
Traitement initial
  • Utiliser une forme sécable si nécessaire
  • 80 mg en 1 à 2 prises par jour
Traitement ultérieur
  • Posologie à augmenter par palier jusqu'à la dose efficace
  • 160 à 320 mg en 2 prises par jour
Dans le cas de : Etat sévère
  • Posologie à augmenter par palier jusqu'à la dose efficace
  • 320 à 640 mg en 2 à 3 prises par jour
  • Posologie maximale: 640 mg par jour
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Mises en garde

  • Interaction phytothérapique : boldo
  • Interaction phytothérapique : bourdaine
  • Interaction phytothérapique : cascara
  • Interaction phytothérapique : réglisse
  • Interaction phytothérapique : rhubarbe
  • Interaction phytothérapique : ricin
  • Interaction phytothérapique : séné
  • Posologie à instaurer progressivement
  • Traitement à arrêter progressivement

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction rénale avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la kaliémie avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de l'électrocardiogramme avant et pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

SOTALOL CHLORHYDRATE 80 mg cp
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Cocaïne
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Amiodarone (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Bépridil (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Disopyramide (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Dofétilide (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Dronédarone (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Hydroquinidine (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Ibutilide (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Quinidine (anti-arythmique)
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (anti-arythmique) + Tédisamil
Risques et mécanismesL'association de deux antiarythmiques est très délicate. Elle est dans la majorité des cas, contre-indiquée ou déconseillée. L'association d'antiarythmiques donnant des torsades de pointes est contre-indiquée.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Amiodarone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Bépridil (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Chloral hydrate
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Cisapride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Citalopram
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Disopyramide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Dofétilide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Dolasétron (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Dompéridone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Dronédarone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Erythromycine (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Escitalopram
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Hydroxyzine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Ibutilide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Méquitazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Moxifloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Pipéraquine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Quinidine, hydroquinidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Spiramycine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Tédisamil
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Terfénadine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Tizanidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Torémifène
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Trazodone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Vandétanib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Vasopressine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Véralipride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Vincamine (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Ziprasidone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Diltiazem (voie systémique)
Risques et mécanismesTroubles de l'automatisme (bradycardie excessive, arrêt sinusal), troubles de la conduction sino-auriculaire et auriculo-ventriculaire et défaillance cardiaque.
Conduite à tenirUne telle association ne doit se faire que sous surveillance clinique et ECG étroite, en particulier chez le sujet âgé ou en début de traitement.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Vérapamil (voie systémique)
Risques et mécanismesTroubles de l'automatisme (bradycardie excessive, arrêt sinusal), troubles de la conduction sino-auriculaire et auriculo-ventriculaire et défaillance cardiaque.
Conduite à tenirUne telle association ne doit se faire que sous surveillance clinique et ECG étroite, en particulier chez le sujet âgé ou en début de traitement.
Bradycardisants + Fingolimod
Risques et mécanismesPotentialisation des effets bradycardisants pouvant avoir des conséquences fatales. Les bêta-bloquants sont d'autant plus à risque qu'ils empêchent les mécanismes de compensation adrénergique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG continu pendant les 24 heures suivant la première dose.
Bradycardisants + Ozanimod
Risques et mécanismesPotentialisation des effets bradycardisants pouvant avoir des conséquences fatales. Les bêta-bloquants sont d'autant plus à risque qu'ils empêchent les mécanismes de compensation adrénergique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG pendant au moins 6 heures.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Loféxidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Sotalol (anti-arythmique) + Brétylium
Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques de même classe est déconseillée, sauf cas exceptionnel, en raison du risque accru d'effets indésirables cardiaques.
Conduite à tenir
Sotalol (voie systémique) + Amisulpride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Arsenieux
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Chloroquine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Sotalol (voie systémique) + Chlorpromazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Chlorprothixène
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Crizotinib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Sotalol (voie systémique) + Cyamémazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Délamanid
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et éléctrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Dropéridol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Flupentixol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Fluphénazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Halofantrine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Sotalol (voie systémique) + Halopéridol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Hydroxychloroquine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Lévomépromazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Luméfantrine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Sotalol (voie systémique) + Melpérone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Méthadone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Sotalol (voie systémique) + Pentamidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Sotalol (voie systémique) + Pimozide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Pipampérone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Pipotiazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Sertindole
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Sulfaméthoxazole associé au trimétoprime
Risques et mécanismesRisque de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Sotalol (voie systémique) + Sulpiride (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Sultopride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Tiapride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Zotépine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Sotalol (voie systémique) + Zuclopenthixol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Anesthésiques volatils halogénés
Risques et mécanismesRéduction des réactions cardiovasculaires de compensation par les bêta-bloquants. L'inhibition bêta-adrénergique peut être levée durant l'intervention par les bêta-mimétiques.
Conduite à tenirEn règle générale, ne pas arrêter le traitement bêta-bloquant et, de toute façon, éviter l'arrêt brutal. Informer l'anesthésiste de ce traitement.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Antihypertenseurs centraux
Risques et mécanismesAugmentation importante de la pression artérielle en cas d'arrêt brutal du traitement par l'antihypertenseur central.
Conduite à tenirEviter l'arrêt brutal du traitement par l'antihypertenseur central. Surveillance clinique.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Gliptines
Risques et mécanismesTous les bêta-bloquants peuvent masquer certains symptômes de l'hypoglycémie : palpitations et tachycardie.
Conduite à tenirPrévenir le patient et renforcer, surtout en début de traitement, l'autosurveillance glycémique.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Insuline
Risques et mécanismesTous les bêta-bloquants peuvent masquer certains symptômes de l'hypoglycémie : palpitations et tachycardie.
Conduite à tenirPrévenir le patient et renforcer, surtout en début de traitement, l'autosurveillance glycémique.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Lidocaïne (voie IV)
Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de lidocaïne avec possibilité d'effets indésirables neurologiques et cardiaques (diminution de la clairance hépatique de la lidocaïne).
Conduite à tenirSurveillance clinique, ECG et éventuellement contrôle des concentrations plasmatiques de lidocaïne pendant l'association et après l'arrêt du bêta-bloquant. Adaptation si besoin de la posologie de la lidocaïne.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Natéglinide
Risques et mécanismesTous les bêta-bloquants peuvent masquer certains symptômes de l'hypoglycémie : palpitations et tachycardie.
Conduite à tenirPrévenir le patient et renforcer, surtout en début de traitement, l'autosurveillance glycémique.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Propafénone
Risques et mécanismesTroubles de la contractilité, de l'automatisme et de la conduction (suppression des mécanismes sympathiques compensateurs).
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Répaglinide
Risques et mécanismesTous les bêta-bloquants peuvent masquer certains symptômes de l'hypoglycémie : palpitations et tachycardie.
Conduite à tenirPrévenir le patient et renforcer, surtout en début de traitement, l'autosurveillance glycémique.
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Sulfamides hypoglycémiants
Risques et mécanismesTous les bêta-bloquants peuvent masquer certains symptômes de l'hypoglycémie : palpitations et tachycardie.
Conduite à tenirPrévenir le patient et renforcer, surtout en début de traitement, l'autosurveillance glycémique.
Bradycardisants + Cocaïne
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Bradycardisants + Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments abaissant la pression artérielle + Tizanidine
Risques et mécanismesMajoration du risque d'hypotension, notamment orthostatique.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Anagrélide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Azithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bêta-bloquants dans l'insuffisance cardiaque
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bradycardisants
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ciprofloxacine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Clarithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Glasdégib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Hypokaliémiants
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirCorriger toute hypokaliémie avant d'administrer le produit et réaliser une surveillance clinique, électrolytique et électrocardiographique.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Lévofloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Médicaments à l'origine d'un hypogonadisme masculin
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Norfloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ondansétron
Risques et mécanismesAvec l'ondansétron administré par voie IV, risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Roxithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Antihypertenseurs sauf alpha-bloquants + Alphabloquants à visée urologique (sauf doxazosine)
Risques et mécanismesMajoration de l'effet hypotenseur. Risque d'hypotension orthostatique sévère.
Conduite à tenir
Antihypertenseurs sauf alpha-bloquants + Antihypertenseurs alpha-bloquants (sauf doxazosine)
Risques et mécanismesMajoration de l'effet hypotenseur. Risque majoré d'hypotension orthostatique.
Conduite à tenir
Antihypertenseurs sauf alpha-bloquants + Doxazosine
Risques et mécanismesMajoration de l'effet hypotenseur. Risque d'hypotension orthostatique sévère.
Conduite à tenir
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Anti-inflammatoires non stéroïdiens
Risques et mécanismesRéduction de l'effet antihypertenseur (inhibition des prostaglandines vasodilatatrices par les anti-inflammatoires non stéroïdiens).
Conduite à tenir
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Dihydropyridines
Risques et mécanismesHypotension, défaillance cardiaque chez les patients en insuffisance cardiaque latente ou non contrôlée (addition des effets inotropes négatifs). Le bêta-bloquant peut par ailleurs minimiser la réaction sympathique réflexe mise en jeu en cas de répercussion hémodynamique excessive.
Conduite à tenir
Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres) + Dipyridamole (voie injectable)
Risques et mécanismesAvec le dipyridamole par voie injectable : majoration de l'effet antihypertenseur.
Conduite à tenir
Bêta-bloquants non cardiosélectifs (y compris collyres) + Bêta-2 mimétiques (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de moindre efficacité réciproque par antagonisme pharmacodynamique.
Conduite à tenir
Bradycardisants + Bradycardisants
Risques et mécanismesRisque de bradycardie excessive (addition des effets).
Conduite à tenir
Médicaments abaissant la pression artérielle + Médicaments à l'origine d'une hypotension orthostatique
Risques et mécanismesRisque de majoration d'une hypotension, notamment orthostatique.
Conduite à tenir
Médicaments abaissant la pression artérielle + Nésiritide
Risques et mécanismesMajoration du risque d'hypotension, notamment orthostatique.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.
Sotalol (anti-arythmique) + Cibenzoline (anti-arythmique)
Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Sotalol (anti-arythmique) + Diltiazem (anti-arythmique)
Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Sotalol (anti-arythmique) + Flécaïnide (anti-arythmique)
Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Sotalol (anti-arythmique) + Lidocaïne (anti-arythmique)
Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Sotalol (anti-arythmique) + Mexilétine (anti-arythmique)
Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Sotalol (anti-arythmique) + Propafénone (anti-arythmique)
Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Sotalol (anti-arythmique) + Vérapamil (anti-arythmique)
Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Acidose métabolique
  • Allongement de l'espace QT
  • Anesthésie entraînant une dépression myocardique
  • Angor de Prinzmetal
  • Artériopathie périphérique
  • Asthme
  • Bloc auriculoventriculaire de 2e degré
  • Bloc auriculoventriculaire de 3e degré
  • Bloc sino-auriculaire
  • Bradycardie sévère
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive
  • Choc cardiogénique
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux bêtabloquants
  • Hypotension artérielle
  • Insuffisance cardiaque non contrôlée
  • Insuffisance rénale très sévère : clairance de la créatinine < 10 ml/min
  • Maladie du sinus non appareillé
  • Phéochromocytome non traité
  • Syndrome de Raynaud
  • Syndrome du QT long congénital
  • Torsades de pointes
IIIHaut
Niveau de gravité: Contre-indication relative

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Allongement de l'espace QT > 450 ms
  • Anesthésie générale
  • Angor
  • Antécédent récent d'infarctus du myocarde
  • Arythmie ventriculaire
  • Bloc auriculoventriculaire du premier degré
  • Bradycardie
  • Diabète
  • Diarrhée
  • Femme
  • Hypokaliémie
  • Hypomagnésémie
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance coronarienne
  • Insuffisance rénale : 10 ml/min < clairance de la créatinine < 90 ml/min
  • Insuffisance ventriculaire gauche
  • Intervention chirurgicale
  • Ischémie myocardique
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Patient traité à posologie élevée
  • Psoriasis
  • Sportif
  • Sujet âgé
  • Sujet allergique
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Tachycardie ventriculaire
  • Traitement de désensibilisation en cours
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIIII

IIIContre-indication relativeIIPrécaution

Risques spécifiques

  • Interaction avec la cocaïne
  • Risque d'aggravation de l'arythmie
  • Risque d'aggravation du psoriasis
  • Risque d'allongement de l'espace QT
  • Risque d'arythmie
  • Risque de bradycardie
  • Risque de masquage des symptômes d'une hyperthyroïdie
  • Risque de masquage des symptômes d'une hypoglycémie
  • Risque de torsades de pointes
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Anticorps antinucléaire positif (Rare) Hypoglycémie
DERMATOLOGIEEruption cutanée (Fréquent)
Psoriasis (Fréquent)
Alopécie
Hyperhidrose
Prurit
DIVERSAsthénie (Fréquent)
Douleur thoracique (Très fréquent)
Fatigue (Fréquent)
Fièvre (Fréquent)
Oedème (Très fréquent)
Trouble sexuel (Fréquent)
HÉMATOLOGIE Thrombopénie
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Syndrome lupique
OPHTALMOLOGIE Vision floue
ORL, STOMATOLOGIEDysgueusie (Fréquent)
Hypoacousie (Fréquent)
Trouble auditif (Fréquent)
Vertige (Très fréquent)
PSYCHIATRIEAnxiété (Fréquent)
Dépression (Fréquent)
Sautes d'humeur (Fréquent)
Trouble du sommeil (Très fréquent)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREAnomalie de l'électrocardiogramme (Très fréquent)
Arythmie (Fréquent)
Bradycardie (Très fréquent)
Hypotension artérielle (Fréquent)
Insuffisance cardiaque (Fréquent)
Palpitation (Très fréquent)
Prodromes de syncope (Fréquent)
Syncope (Fréquent)
Torsades de pointes (Fréquent)
Trouble circulatoire périphérique (Fréquent)
Angor
Bloc auriculoventriculaire
Claudication intermittente
Syndrome de Raynaud
SYSTÈME DIGESTIFDiarrhée (Très fréquent)
Douleur abdominale (Fréquent)
Dyspepsie (Fréquent)
Flatulence (Fréquent)
Nausée (Fréquent)
Vomissement (Très fréquent)
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEContractures musculaires (Fréquent)
Douleur articulaire (Fréquent)
Douleur musculaire (Fréquent)
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Très fréquent)
Paresthésie (Fréquent)
SYSTÈME RESPIRATOIREDyspnée (Très fréquent) Bronchospasme

Voir aussi les substances

Sotalol chlorhydrate

Détails sur les substances
Chimie
IUPACchlorhydrate de (isopropylamino)-2(méthylsulfonamido-4 phényl)-1 éthanol
Synonymessotalol hydrochloride
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:0.16 g
Parenteral:0.16 g
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster