Terbinafine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La terbinafine est un antifongique à large spectre, appartenant à la classe des allylamines.

La terbinafine est active sur les affections fongiques cutanées dues à des dermatophytes tels que trichophyton (Trichophyton rubrum, Trichophyton mentagrophytes, Trichophyton verrucosum, Trichophyton violaceum), Microsporum canis et Epidermophyton floccosum.

A faible concentration, la terbinafine est fongicide vis-à-vis des dermatophytes et des moisissures. L'activité fongicide (exemple : Pityrosporum orbiculare ou Malassezia furfur) ou fongistatique sur certaines levures dépend des espèces.

La terbinafine interfère spécifiquement et de façon précoce sur la biosynthèse de l'ergostérol (constituant essentiel de la membrane cellulaire du champignon) ; ceci aboutit à un déficit en ergostérol et à l'accumulation intracellulaire de squalène, responsable de son action fongicide.

La terbinafine empêche la biosynthèse de l'ergostérol, constituant essentiel de la membrane cellulaire du champignon, par inhibition de la squalène-époxydase dans la membrane cellulaire du champignon, l'enzyme squalène-époxydase n'étant pas liée au système cytochrome P450.

La terbinafine ne modifie pas le métabolisme des hormones et des autres substances.


Cas d'usage

La terbinafine est utilisée dans la prise en charge de :

  • candidoses cutanées,
  • dermatophyties de la peau glabre,
  • intertrigos dermatophytiques,
  • kératodermies palmoplantaires,
  • pityriasis versicolor,
  • onychomycoses,
  • perlèches candidosiques,
  • pityriasis versicolor.


Médicaments contenant la substance active en association (0)