VIDAL - AccueilSubstancesZinc

Zinc

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le zinc est un constituant essentiel d'au moins 120 métalloenzymes parmi lesquelles l'anhydrase carbonique, les phosphatases alcalines, la carboxypeptidase, les oxydoréductases, les transférases, les ligases, les hydrolases, les isomérases, l'alcool déshydrogénase.

Il a également un rôle important dans la synthèse des acides nucléiques ARN (acide ribonucléique) et ADN (acide désoxyribonucléique) et dans la régulation du catabolisme de l'ARN.

Il intervient aussi dans la transformation des lymphocytes T et agirait dans la synthèse de l'insuline.

Ainsi, le zinc participe au métabolisme des glucides, des lipides, des protéines. Il tient une place indispensable dans la croissance du prématuré, du nourrisson et de l'enfant.

Le gluconate de zinc agit sur la composante inflammatoire de l'acné.

Par voie locale, le zinc oxyde agit comme protecteur cutané.


Cas d'usage

Le zinc est utilisé dans la prise en charge de :
  • acnés à prédominance inflammatoire,
  • acrodermatites entéropathiques,
  • apports de zinc en nutrition parentérale,
Le zinc est utilisé, en oligothérapie, dans la prise en charge de :
  • acnés à prédominance inflammatoire,
  • affections cutanées.
En association à la tétracosactide, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :
  • explorations dynamiques de la corticosurrénale,
  • syndromes de West.
En association au cuivre, le zinc est utilisé, en oligothérapie, dans la prise en charge de :
  • syndromes prémenstruels,
  • troubles fonctionnels de la ménopause,
  • troubles fonctionnels de la puberté.
En association au nickel et au cobalt, le zinc est utilisé, en oligothérapie, dans la prise en charge de surcharges pondérales.

Par voie locale, le zinc est utilisé, seul ou en association à l’huile de foie de poisson, dans la prise en charge de :

  • érythèmes fessier,
  • irritations cutanées.

Par voie locale en association à la calamine, au cholestérol benzoate, au cuivre, ou à l’ichthyolammonium, le zinc est utilisé dans la prise en charge de dermites irritatives.

Par voie locale, en association au cuivre, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :

  • affections cutanées,
  • antisepsies et toilettes gynécologiques externes.

Par voie locale, en association au camphre et au cuivre, le zinc est utilisé dans la prise en charge de dermites irritatives.

Par voie locale, en association au cuivre et au soufre, le zinc est utilisé dans la prise en charge d’acnés mineures.

Par voie locale, en association au titane, ou au talc et au glycérol, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :

  • dermites irritatives,
  • érythèmes fessiers,
  • plaies superficielles et d’ulcérations.

Par voie locale, en association au titane et au baume du Pérou, le zinc est utilisé dans la prise en charge de brûlures du premier degré.

Par voie locale, en association à la lidocaïne, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :

  • aphtes,
  • stomatites.

Par voie locale, en association à l’acide undécylénique et au calcium, le zinc est utilisé dans la prise en charge de dermatophyties.