Substance active zinc

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Zinc : Mécanisme d'action

Le zinc est un constituant essentiel d'au moins 120 métalloenzymes parmi lesquelles l'anhydrase carbonique, les phosphatases alcalines, la carboxypeptidase, les oxydoréductases, les transférases, les ligases, les hydrolases, les isomérases, l'alcool déshydrogénase.

Il a également un rôle important dans la synthèse des acides nucléiques ARN (acide ribonucléique) et ADN (acide désoxyribonucléique) et dans la régulation du catabolisme de l'ARN.

Il intervient aussi dans la transformation des lymphocytes T et agirait dans la synthèse de l'insuline.

Ainsi, le zinc participe au métabolisme des glucides, des lipides, des protéines. Il tient une place indispensable dans la croissance du prématuré, du nourrisson et de l'enfant.

Le gluconate de zinc agit sur la composante inflammatoire de l'acné.

Par voie locale, le zinc oxyde agit comme protecteur cutané.

Zinc : Cas d'usage

Le zinc est utilisé dans la prise en charge de :
  • acnés à prédominance inflammatoire,
  • acrodermatites entéropathiques,
  • apports de zinc en nutrition parentérale,
Le zinc est utilisé, en oligothérapie, dans la prise en charge de :
  • acnés à prédominance inflammatoire,
  • affections cutanées.
En association à la tétracosactide, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :
  • explorations dynamiques de la corticosurrénale,
  • syndromes de West.
En association au cuivre, le zinc est utilisé, en oligothérapie, dans la prise en charge de :
  • syndromes prémenstruels,
  • troubles fonctionnels de la ménopause,
  • troubles fonctionnels de la puberté.
En association au nickel et au cobalt, le zinc est utilisé, en oligothérapie, dans la prise en charge de surcharges pondérales.

Par voie locale, le zinc est utilisé, seul ou en association à l’huile de foie de poisson, dans la prise en charge de :

  • érythèmes fessier,
  • irritations cutanées.

Par voie locale en association à la calamine, au cholestérol benzoate, au cuivre, ou à l’ichthyolammonium, le zinc est utilisé dans la prise en charge de dermites irritatives.

Par voie locale, en association au cuivre, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :

  • affections cutanées,
  • antisepsies et toilettes gynécologiques externes.

Par voie locale, en association au camphre et au cuivre, le zinc est utilisé dans la prise en charge de dermites irritatives.

Par voie locale, en association au cuivre et au soufre, le zinc est utilisé dans la prise en charge d’acnés mineures.

Par voie locale, en association au titane, ou au talc et au glycérol, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :

  • dermites irritatives,
  • érythèmes fessiers,
  • plaies superficielles et d’ulcérations.

Par voie locale, en association au titane et au baume du Pérou, le zinc est utilisé dans la prise en charge de brûlures du premier degré.

Par voie locale, en association à la lidocaïne, le zinc est utilisé dans la prise en charge de :

  • aphtes,
  • stomatites.

Par voie locale, en association à l’acide undécylénique et au calcium, le zinc est utilisé dans la prise en charge de dermatophyties.

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 18 Octobre 2022

Zinc (gluconate) 15 mg gélule

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
A VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A12 SUPPLEMENTS MINERAUX
A12C AUTRES SUPPLEMENTS MINERAUX
A12CB ZINC
A12CB02 ZINC GLUCONATE
D MEDICAMENTS DERMATOLOGIQUES
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

ZINC (gluconate) 15 mg gél

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Acné à prédominance inflammatoire
  • Acrodermatite entéropathique

Posologie

Unité de prise
gélule
  • zinc (gluconate) : 15 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer au moins 2 heures avant le repas ou plus de 2 heures après le repas
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer en position assise
  • Ne pas s'allonger au cours des 30 minutes suivant l'administration
Posologie
Patient de 6 an(s) à 12 an(s)
Patient quel que soit le poids
Acrodermatite entéropathique
Posologie standard
  • 15 à 30 mg 1 fois par jour
Patient à partir de 12 an(s)
Patient quel que soit le poids
Acrodermatite entéropathique
Posologie standard
  • 15 à 30 mg 1 fois par jour
Acné à prédominance inflammatoire
Traitement initial
  • 30 mg en 1 prise par jour
  • Pendant 3 mois
Traitement ultérieur
  • 15 mg en 1 prise par jour

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer à distance du repas
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau

Mises en garde

  • Administrer en position assise
  • Ne pas s'allonger au cours des 30 minutes suivant l'administration

Informations relatives à la sécurité du patient

ZINC (gluconate) 15 mg gél
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Zinc (sels de) (voie orale) + Calcium (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive du zinc par le calcium.
Conduite à tenirPrendre les sels de calcium à distance du zinc (plus de 2 heures si possible).
Zinc (sels de) (voie orale) + Cyclines (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des cyclines.
Conduite à tenirPrendre les sels de zinc à distance des cyclines (plus de 2 heures si possible).
Zinc (sels de) (voie orale) + Fer (sels de) (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive du zinc par le fer.
Conduite à tenirPrendre les sels de fer à distance du zinc (plus de 2 heures si possible).
Zinc (sels de) (voie orale) + Fluoroquinolones (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des fluoroquinolones.
Conduite à tenirPrendre les sels de zinc à distance des fluoroquinolones (plus de 2 heures, si possible).
Zinc (sels de) (voie orale) + Strontium (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive du strontium.
Conduite à tenirPrendre le strontium à distance des sels de zinc (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Patient traité à posologie élevée
  • Traitement prolongé
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque de trouble digestif

Interactions alimentaires

  • Aliments contenant de l'acide phytique
  • Aliments et boissons contenant du calcium
  • Aliments riches en fibres
  • Café
  • Produits laitiers

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Fer sérique (diminution) (Très rare)
Neutropénie (Très rare)
Hypocuprémie
DERMATOLOGIE Eruption cutanée (Très rare)
Erythème cutané (Très rare)
Prurit (Très rare)
Urticaire (Très rare)
HÉMATOLOGIE Anémie (Très rare)
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Hypersensibilité (Très rare)
SYSTÈME DIGESTIF Constipation (Rare)
Diarrhée (Rare)
Douleur abdominale (Rare)
Douleur épigastrique (Rare)
Dyspepsie (Rare)
Transit intestinal (modification) (Rare)
Nausée
Vomissement

Voir aussi les substances

Zinc gluconate

Détails sur les substances
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster