Troxérutine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La troxérutine est un veinotonique et un vasculoprotecteur : elle augmente le tonus veineux (études faites chez l'animal et chez l'homme).

Elle réduit la perméabilité des capillaires : cette propriété a été démontrée par différents modèles (irradiations, extravasation du dextran et des grosses molécules, stase capillaire) dans différentes espèces animales.

Cette réduction de la perméabilité des capillaires se traduit par une diminution locale des œdèmes, et un effet sur l'agrégation des plaquettes et des hématies.

La troxérutine est également un correcteur rhéologique : à forte dose, elle modifie favorablement la déformabilité des hématies et diminue les microviscosités sanguine et plasmatique (propriétés mises en évidence chez l'animal et chez l'homme).


Cas d'usage

La troxérutine, seule ou en association au gingko biloba et à l’heptaminol, est utilisée dans la prise en charge de :
  • hémorroïdes,
  • insuffisances veinolymphatiques.