Propafénone

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La propafénone est un antiarythmique qui appartient à la classe I de la classification de Vaughan-Williams, sous-classe IC.
 
Chez l'homme :
A l'étage auriculaire :
  • augmentation du temps de conduction sino-auriculaire et des périodes réfractaires effectives auriculaires ;
  • action peu marquée sur l'automatisme sinusal : effet bradycardisant, surtout si la fréquence cardiaque est élevée (il se manifeste alors de jour comme de nuit, toutefois un peu plus prononcé en période diurne qu'en période nocturne).
Au niveau du nœud auriculoventriculaire :
  • augmentation des périodes réfractaires effectives ;
  • ralentissement de la conduction nodale.
A l'étage ventriculaire :
  • allongement du temps de conduction intraventriculaire ;
  • augmentation des périodes réfractaires du His-Purkinje et du myocarde ventriculaire à un moindre degré.
Sur les faisceaux accessoires :
  • ralentissement de la conduction, aussi bien antérograde que rétrograde ;
  • augmentation des périodes réfractaires antérograde et rétrograde, même dans les faisceaux à période réfractaire courte.
Autres effets :
  • aux doses thérapeutiques, la propafénone possède un effet bêtabloquant et un effet inotrope négatif;
  • la propafénone n'a pas d'effet atropinique.

Cas d'usage

La propafénone est utilisée dans la prise en charge de :
  • tachycardies,
  • patients porteurs de défibrillateurs.


Médicaments contenant la substance active en association (0)

Monographies disponibles

Substance citée dans