À propos de Propafénone
Mise à jour :
Propafénone : Mécanisme d'action
La propafénone est un antiarythmique qui appartient à la classe I de la classification de Vaughan-Williams, sous-classe IC.
 
Chez l'homme :
A l'étage auriculaire :
  • augmentation du temps de conduction sino-auriculaire et des périodes réfractaires effectives auriculaires ;
  • action peu marquée sur l'automatisme sinusal : effet bradycardisant, surtout si la fréquence cardiaque est élevée (il se manifeste alors de jour comme de nuit, toutefois un peu plus prononcé en période diurne qu'en période nocturne).
Au niveau du nœud auriculoventriculaire :
  • augmentation des périodes réfractaires effectives ;
  • ralentissement de la conduction nodale.
A l'étage ventriculaire :
  • allongement du temps de conduction intraventriculaire ;
  • augmentation des périodes réfractaires du His-Purkinje et du myocarde ventriculaire à un moindre degré.
Sur les faisceaux accessoires :
  • ralentissement de la conduction, aussi bien antérograde que rétrograde ;
  • augmentation des périodes réfractaires antérograde et rétrograde, même dans les faisceaux à période réfractaire courte.
Autres effets :
  • aux doses thérapeutiques, la propafénone possède un effet bêtabloquant et un effet inotrope négatif;
  • la propafénone n'a pas d'effet atropinique.
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Propafénone chlorhydrate 300 mg comprimé

Dernière modification : 15/04/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
C - SYSTEME CARDIOVASCULAIRE
C01 - MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE
C01B - ANTIARYTHMIQUES, CLASSE I ET III
C01BC - ANTIARYTHMIQUES, CLASSE IC
C01BC03 - PROPAFENONE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

vigilance picto

Soyez prudent

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

PROPAFENONE CHLORHYDRATE 300 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Choc cardiaque électrique chez le patient porteur de défibrillateur, traitement préventif (du)
  • Rythme ventriculaire, troubles (du)
  • Rythme ventriculaire, troubles (du), traitement préventif des récidives (des)
  • Tachyarythmie supraventriculaire
  • Tachyarythmie ventriculaire
  • Tachycardie supraventriculaire, traitement préventif des récidives (de la)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • propafénone chlorhydrate : 300 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante de liquide
  • Administrer entier
  • Posologie à augmenter par palier à intervalles d'au moins 3 à 4 jours
Posologie
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
Poids >= 45 kg
  • Choc cardiaque électrique chez le patient porteur de défibrillateur, traitement préventif (du) - Rythme ventriculaire, troubles (du) - Rythme ventriculaire, troubles (du), traitement préventif des récidives (des) - Tachyarythmie supraventriculaire - Tachyarythmie ventriculaire - Tachycardie supraventriculaire, traitement préventif des récidives (de la)
  • Posologie standard
  • 10 à 20 mg/kg en 3 à 4 prises par jour
Patient à partir de 15 an(s)
45 kg
  • Choc cardiaque électrique chez le patient porteur de défibrillateur, traitement préventif (du) - Rythme ventriculaire, troubles (du) - Rythme ventriculaire, troubles (du), traitement préventif des récidives (des) - Tachyarythmie supraventriculaire - Tachyarythmie ventriculaire - Tachycardie supraventriculaire, traitement préventif des récidives (de la)
  • Posologie standard
  • La dose quotidienne doit être réduite chez les patients pesant moins de 70 kilogrammes.
Poids >= 70 kg
  • Choc cardiaque électrique chez le patient porteur de défibrillateur, traitement préventif (du) - Rythme ventriculaire, troubles (du) - Rythme ventriculaire, troubles (du), traitement préventif des récidives (des) - Tachyarythmie supraventriculaire - Tachyarythmie ventriculaire - Tachycardie supraventriculaire, traitement préventif des récidives (de la)
  • Posologie standard
  • 450 à 600 mg en 2 à 3 prises par jour
  • Posologie maximale: 900 mg par jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 3 comprimés par jour
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer avec une quantité suffisante de liquide
  • Administrer entier
  • Posologie à instaurer progressivement

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

PROPAFENONE CHLORHYDRATE 300 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Anomalie cardiaque structurelle
  • Anomalie de la conduction auriculaire
  • Bloc auriculoventriculaire de 2e degré
  • Bloc auriculoventriculaire de 3e degré
  • Bloc auriculoventriculaire distal non appareillé
  • Bloc de branche
  • Bradycardie sévère
  • Choc cardiogénique
  • Cirrhose
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypotension artérielle sévère
  • Infarctus du myocarde au cours des 3 derniers mois
  • Insuffisance cardiaque congestive non traitée
  • Maladie du sinus
  • Myasthénie sévère
  • Syndrome de Brugada
  • Trouble hydroélectrolytique
X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication relative
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive sévère

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Arythmie ventriculaire
  • Asthme
  • Flutter auriculaire
  • Grossesse
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Obstruction respiratoire
  • Port d'un stimulateur cardiaque
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque d'insuffisance cardiaque
  • Sujet de moins de 70 kg
  • Trouble de la conduction cardiaque

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Propafénone + Nirmatrelvir boosté par ritonavir

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques du médicament associé au nirmatrelvir boosté par ritonavir.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

Propafénone (anti-arythmique) + Cibenzoline (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Disopyramide (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Flécaïnide (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Hydroquinidine (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Lidocaïne (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Mexilétine (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Quinidine (anti-arythmique)

Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques de même classe est déconseillée, sauf cas exceptionnel, en raison du risque accru d'effets indésirables cardiaques.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.

Propafénone + Abiratérone

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des effets indésirables de la propafénone par diminution de son métabolisme hépatique par l'abiratérone.
Conduite à tenirSurveillance clinique. Si besoin, adaptation de la posologie de la propafénone pendant le traitement par l'abiratérone.

Propafénone + Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres)

Propafénone + Esmolol

Risques et mécanismesTroubles de la contractilité, de l'automatisme et de la conduction (suppression des mécanismes sympathiques compensateurs).
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG.

Propafénone + Bupropion

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des effets indésirables de la propafénone par diminution de son métabolisme hépatique par le bupropion.
Conduite à tenirSurveillance clinique. Si besoin, adaptation de la posologie de la propafénone pendant le traitement par le bupropion.

Propafénone + Cinacalcet

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par le cinacalcet.
Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par cinacalcet.

Propafénone + Darifénacine

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone, avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par la darifénacine.
Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par darifénacine.

Propafénone + Digoxine (voie systémique)

Risques et mécanismesRisque d'augmentation de la digoxinémie, notamment chez le sujet âgé.
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la digoxinémie pendant le traitement par propafénone et après son arrêt.

Propafénone + Duloxétine

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par la duloxétine.
Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par la duloxétine et après son arrêt.

Propafénone + Inducteurs enzymatiques puissants

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la propafénone par augmentation de son métabolisme hépatique par l'inducteur.
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG. S'il y a lieu, adaptation de la posologie de la propafénone pendant l'association et après l'arrêt de l'inducteur.

Propafénone + Millepertuis (voie orale)

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la propafénone par augmentation de son métabolisme hépatique par le millepertuis.
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG. S'il y a lieu, adaptation de la posologie de la propafénone pendant l'association et après l'arrêt du millepertuis.

Propafénone + Mirabégron

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de la propafénone par diminution de son métabolisme par le mirabégron.
Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction éventuelle de la posologie de la propafénone pendant l'association.

Propafénone + Rifampicine

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la propafénone, par augmentation de son métabolisme hépatique par la rifampicine.
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG. S'il y a lieu, adaptation de la posologie de la propafénone pendant l'association et après l'arrêt de la rifampicine.

Propafénone + Rolapitant

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par le rolapitant.
Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par le rolapitant et après son arrêt.

Propafénone + Terbinafine

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des effets indésirables de la propafénone, par diminution de son métabolisme hépatique par la terbinafine.
Conduite à tenirSurveillance clinique. Si besoin, adaptation de la posologie de la propafénone pendant le traitement par la terbinafine.

Propafénone + Théophylline

Risques et mécanismesRisque d'augmentation de la théophyllinémie par diminution de son métabolisme hépatique par la propafénone.
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Propafénone (anti-arythmique) + Amiodarone (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Bépridil (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Brétylium

Propafénone (anti-arythmique) + Diltiazem (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Dofétilide (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Dronédarone (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Ibutilide (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Sotalol (anti-arythmique)

Propafénone (anti-arythmique) + Tédisamil

Propafénone (anti-arythmique) + Vérapamil (anti-arythmique)

Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction alimentaire : jus de pamplemousse
  • Interaction phytothérapique : millepertuis

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'aggravation de l'arythmie
  • Risque d'allongement du complexe QRS
  • Risque d'augmentation des enzymes hépatiques
  • Risque d'extrasystole ventriculaire
  • Risque de révélation d'un syndrome de Brugada
  • Risque de trouble de la conduction cardiaque

Surveillances du patient

  • Surveillance clinique avant et pendant le traitement
  • Surveillance de l'électrocardiogramme avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la kaliémie avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la magnésémie avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la pression artérielle pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Traitement à initier par un médecin spécialisé

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'extrasystoles ventriculaires plus nombreuses ou polymorphes
  • Traitement à arrêter en cas de survenue de bloc auriculoventriculaire
  • Traitement à arrêter en cas de survenue de bloc de branche complet
  • Traitement à arrêter en cas de survenue de bloc sino-auriculaire

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Phosphatases alcalines (augmentation) (Fréquent)
  • ALAT (augmentation) (Fréquent)
  • ASAT (augmentation) (Fréquent)
  • Gamma GT (augmentation) (Fréquent)
  • Bilan hépatique (anomalie)
  • Granulopénie
  • Leucopénie
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Sécheresse cutanée (Fréquent)
  • Erythème cutané (Peu fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée
  • DIVERS
  • Douleur thoracique (Fréquent)
  • Fièvre (Fréquent)
  • Asthénie (Fréquent)
  • Fatigue (Fréquent)
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombopénie (Peu fréquent)
  • Agranulocytose
  • Dyscrasie sanguine
  • HÉPATOLOGIE
  • Insuffisance hépatique (Fréquent)
  • Hépatopathie
  • Cholestase
  • Hépatite mixte
  • Ictère
  • Hépatite cholestatique
  • Hépatite
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Syndrome lupique
  • Hypersensibilité
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Appétit diminué (Peu fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Vision floue (Fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige (Peu fréquent)
  • Dysgueusie (Fréquent)
  • Hyposialie (Fréquent)
  • Sensation de vertige (Très fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Trouble du sommeil (Fréquent)
  • Anxiété (Fréquent)
  • Cauchemar (Peu fréquent)
  • Agitation
  • Confusion mentale
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Flutter auriculaire (Fréquent)
  • Bradycardie (Fréquent)
  • Bloc intraventriculaire (Très fréquent)
  • Tachycardie (Fréquent)
  • Trouble de la conduction cardiaque (Très fréquent)
  • Palpitation (Très fréquent)
  • Hypotension artérielle (Peu fréquent)
  • Arythmie (Peu fréquent)
  • Bradycardie sinusale (Fréquent)
  • Bloc auriculoventriculaire (Très fréquent)
  • Tachycardie ventriculaire (Peu fréquent)
  • Syncope (Peu fréquent)
  • Bloc sino-auriculaire (Très fréquent)
  • Insuffisance cardiaque (aggravation)
  • Arythmie (aggravation)
  • Bloc de branche
  • Insuffisance cardiaque sévère
  • Hypotension orthostatique
  • Choc cardiogénique
  • Fibrillation ventriculaire
  • Lipothymie
  • Trouble de la conduction cardiaque (aggravation)
  • Insuffisance cardiaque
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Distension abdominale (Peu fréquent)
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Constipation (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Flatulence (Peu fréquent)
  • Trouble digestif
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Ataxie (Peu fréquent)
  • Paresthésie (Peu fréquent)
  • Tremblement
  • Convulsions
  • Syndrome extrapyramidal
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Fréquent)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Trouble de l'érection (Peu fréquent)
  • Oligospermie (Peu fréquent)
  • INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

    PROPAFENONE CHLORHYDRATE 300 mg cp
    Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

    Contre-indications

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication absolue
    • Anomalie cardiaque structurelle
    • Anomalie de la conduction auriculaire
    • Bloc auriculoventriculaire de 2e degré
    • Bloc auriculoventriculaire de 3e degré
    • Bloc auriculoventriculaire distal non appareillé
    • Bloc de branche
    • Bradycardie sévère
    • Choc cardiogénique
    • Cirrhose
    • Hypersensibilité à l'un des composants
    • Hypotension artérielle sévère
    • Infarctus du myocarde au cours des 3 derniers mois
    • Insuffisance cardiaque congestive non traitée
    • Maladie du sinus
    • Myasthénie sévère
    • Syndrome de Brugada
    • Trouble hydroélectrolytique
    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication relative
    • Bronchopneumopathie chronique obstructive sévère

    Précautions

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précautions
    • Allaitement
    • Arythmie ventriculaire
    • Asthme
    • Flutter auriculaire
    • Grossesse
    • Insuffisance cardiaque congestive
    • Insuffisance hépatique
    • Insuffisance rénale
    • Obstruction respiratoire
    • Port d'un stimulateur cardiaque
    • Sujet âgé
    • Sujet à risque d'insuffisance cardiaque
    • Sujet de moins de 70 kg
    • Trouble de la conduction cardiaque

    Interactions médicamenteuses

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication

    Propafénone + Nirmatrelvir boosté par ritonavir

    Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques du médicament associé au nirmatrelvir boosté par ritonavir.
    Conduite à tenir
    III Haut
    Niveau de gravité : Association déconseillée

    Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

    Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
    Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

    Propafénone (anti-arythmique) + Cibenzoline (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Disopyramide (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Flécaïnide (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Hydroquinidine (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Lidocaïne (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Mexilétine (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Quinidine (anti-arythmique)

    Risques et mécanismesDe nombreux antiarythmiques sont dépresseurs de l'automatisme, de la conduction et de la contractilité cardiaques. L'association d'antiarythmiques de même classe est déconseillée, sauf cas exceptionnel, en raison du risque accru d'effets indésirables cardiaques.
    Conduite à tenir
    II Modéré
    Niveau de gravité : Précaution d'emploi

    Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

    Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

    Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
    Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.

    Propafénone + Abiratérone

    Risques et mécanismesRisque d'augmentation des effets indésirables de la propafénone par diminution de son métabolisme hépatique par l'abiratérone.
    Conduite à tenirSurveillance clinique. Si besoin, adaptation de la posologie de la propafénone pendant le traitement par l'abiratérone.

    Propafénone + Bêta-bloquants (sauf esmolol) (y compris collyres)

    Propafénone + Esmolol

    Risques et mécanismesTroubles de la contractilité, de l'automatisme et de la conduction (suppression des mécanismes sympathiques compensateurs).
    Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG.

    Propafénone + Bupropion

    Risques et mécanismesRisque d'augmentation des effets indésirables de la propafénone par diminution de son métabolisme hépatique par le bupropion.
    Conduite à tenirSurveillance clinique. Si besoin, adaptation de la posologie de la propafénone pendant le traitement par le bupropion.

    Propafénone + Cinacalcet

    Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par le cinacalcet.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par cinacalcet.

    Propafénone + Darifénacine

    Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone, avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par la darifénacine.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par darifénacine.

    Propafénone + Digoxine (voie systémique)

    Risques et mécanismesRisque d'augmentation de la digoxinémie, notamment chez le sujet âgé.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la digoxinémie pendant le traitement par propafénone et après son arrêt.

    Propafénone + Duloxétine

    Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par la duloxétine.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par la duloxétine et après son arrêt.

    Propafénone + Inducteurs enzymatiques puissants

    Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la propafénone par augmentation de son métabolisme hépatique par l'inducteur.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG. S'il y a lieu, adaptation de la posologie de la propafénone pendant l'association et après l'arrêt de l'inducteur.

    Propafénone + Millepertuis (voie orale)

    Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la propafénone par augmentation de son métabolisme hépatique par le millepertuis.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG. S'il y a lieu, adaptation de la posologie de la propafénone pendant l'association et après l'arrêt du millepertuis.

    Propafénone + Mirabégron

    Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de la propafénone par diminution de son métabolisme par le mirabégron.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction éventuelle de la posologie de la propafénone pendant l'association.

    Propafénone + Rifampicine

    Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques de la propafénone, par augmentation de son métabolisme hépatique par la rifampicine.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG. S'il y a lieu, adaptation de la posologie de la propafénone pendant l'association et après l'arrêt de la rifampicine.

    Propafénone + Rolapitant

    Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de propafénone avec risque de surdosage, par diminution de son métabolisme hépatique par le rolapitant.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et réduction de la posologie de la propafénone pendant le traitement par le rolapitant et après son arrêt.

    Propafénone + Terbinafine

    Risques et mécanismesRisque d'augmentation des effets indésirables de la propafénone, par diminution de son métabolisme hépatique par la terbinafine.
    Conduite à tenirSurveillance clinique. Si besoin, adaptation de la posologie de la propafénone pendant le traitement par la terbinafine.

    Propafénone + Théophylline

    Risques et mécanismesRisque d'augmentation de la théophyllinémie par diminution de son métabolisme hépatique par la propafénone.
    Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement de la théophyllinémie.
    I Bas
    Niveau de gravité : A prendre en compte

    Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

    Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
    Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

    Propafénone (anti-arythmique) + Amiodarone (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Bépridil (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Brétylium

    Propafénone (anti-arythmique) + Diltiazem (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Dofétilide (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Dronédarone (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Ibutilide (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Sotalol (anti-arythmique)

    Propafénone (anti-arythmique) + Tédisamil

    Propafénone (anti-arythmique) + Vérapamil (anti-arythmique)

    Risques et mécanismesL'association d'antiarythmiques de classes différentes peut apporter un effet thérapeutique bénéfique, mais s'avère le plus souvent très délicate, nécessitant une surveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.
    Conduite à tenirSurveillance clinique étroite et un contrôle de l'ECG.

    Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

    • Interaction alimentaire : jus de pamplemousse
    • Interaction phytothérapique : millepertuis

    Grossesse et allaitement

    Contre-indications et précautions d'emploi
    Grossesse (mois)Allaitement
    123456789
    RisquesIIII

    II Précaution

    Risques liés au traitement

    • Risque d'aggravation de l'arythmie
    • Risque d'allongement du complexe QRS
    • Risque d'augmentation des enzymes hépatiques
    • Risque d'extrasystole ventriculaire
    • Risque de révélation d'un syndrome de Brugada
    • Risque de trouble de la conduction cardiaque

    Surveillances du patient

    • Surveillance clinique avant et pendant le traitement
    • Surveillance de l'électrocardiogramme avant et pendant le traitement
    • Surveillance de la kaliémie avant la mise en route du traitement
    • Surveillance de la magnésémie avant la mise en route du traitement
    • Surveillance de la pression artérielle pendant le traitement

    Mesures à associer au traitement

    • Traitement à initier par un médecin spécialisé

    Traitement à arrêter définitivement en cas de...

    • Traitement à arrêter en cas d'extrasystoles ventriculaires plus nombreuses ou polymorphes
    • Traitement à arrêter en cas de survenue de bloc auriculoventriculaire
    • Traitement à arrêter en cas de survenue de bloc de branche complet
    • Traitement à arrêter en cas de survenue de bloc sino-auriculaire

    Information des professionnels de santé et des patients

    • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines

    Effets indésirables

    SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
    ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Phosphatases alcalines (augmentation) (Fréquent)
  • ALAT (augmentation) (Fréquent)
  • ASAT (augmentation) (Fréquent)
  • Gamma GT (augmentation) (Fréquent)
  • Bilan hépatique (anomalie)
  • Granulopénie
  • Leucopénie
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Sécheresse cutanée (Fréquent)
  • Erythème cutané (Peu fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée
  • DIVERS
  • Douleur thoracique (Fréquent)
  • Fièvre (Fréquent)
  • Asthénie (Fréquent)
  • Fatigue (Fréquent)
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombopénie (Peu fréquent)
  • Agranulocytose
  • Dyscrasie sanguine
  • HÉPATOLOGIE
  • Insuffisance hépatique (Fréquent)
  • Hépatopathie
  • Cholestase
  • Hépatite mixte
  • Ictère
  • Hépatite cholestatique
  • Hépatite
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Syndrome lupique
  • Hypersensibilité
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Appétit diminué (Peu fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Vision floue (Fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige (Peu fréquent)
  • Dysgueusie (Fréquent)
  • Hyposialie (Fréquent)
  • Sensation de vertige (Très fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Trouble du sommeil (Fréquent)
  • Anxiété (Fréquent)
  • Cauchemar (Peu fréquent)
  • Agitation
  • Confusion mentale
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Flutter auriculaire (Fréquent)
  • Bradycardie (Fréquent)
  • Bloc intraventriculaire (Très fréquent)
  • Tachycardie (Fréquent)
  • Trouble de la conduction cardiaque (Très fréquent)
  • Palpitation (Très fréquent)
  • Hypotension artérielle (Peu fréquent)
  • Arythmie (Peu fréquent)
  • Bradycardie sinusale (Fréquent)
  • Bloc auriculoventriculaire (Très fréquent)
  • Tachycardie ventriculaire (Peu fréquent)
  • Syncope (Peu fréquent)
  • Bloc sino-auriculaire (Très fréquent)
  • Insuffisance cardiaque (aggravation)
  • Arythmie (aggravation)
  • Bloc de branche
  • Insuffisance cardiaque sévère
  • Hypotension orthostatique
  • Choc cardiogénique
  • Fibrillation ventriculaire
  • Lipothymie
  • Trouble de la conduction cardiaque (aggravation)
  • Insuffisance cardiaque
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Distension abdominale (Peu fréquent)
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Constipation (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Flatulence (Peu fréquent)
  • Trouble digestif
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Ataxie (Peu fréquent)
  • Paresthésie (Peu fréquent)
  • Tremblement
  • Convulsions
  • Syndrome extrapyramidal
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Fréquent)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Trouble de l'érection (Peu fréquent)
  • Oligospermie (Peu fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Propafénone chlorhydrate

    Chimie
    IUPACchlorhydrate d'hydroxy-2 propylamino-3 propoxy)-2' phényl-3 propiophénone
    Synonymespropafenone hydrochloride
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.3 g
    Parenteral:0.3 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster