Pristinamycine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La pristinamycine est un antibiotique appartenant à la famille des streptogramines (synergistines).

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes (Recommandations du Comité de l'antibiogramme de la Société française de microbiologie, ou CA-SFM, 2012) :

  • S <= 1 mg/l et R > 2 mg/l,
  • Sreptococcus pneumoniae : S <= 1 mg/l et R > 1 mg/l.

Espèces habituellement sensibles :

  • aérobies à Gram + : Bacillus anthracis, Bacillus cereus, corynebacterium, Enterococcus faecium, Staphylococcus méticilline-sensible, Staphylococcus méticilline-résistant, streptococcus, Streptococcus pneumoniae ;
  • aérobies à Gram - : Bordetella pertussis, haemophilus, legionella, Moraxella catarrhalis (Branhamella catarrhalis), neisseria ;
  • anaérobies : actinomyces, Clostridium perfringens, eubacterium, fusobacterium, mobiluncus, peptostreptococcus, porphyromonas, prevotella, Propionibacterium acnes ;
  • autres : Chlamydia trachomatis, Chlamydia pneumoniae, coxiella, Mycoplasma hominis, Mycoplasma pneumoniae, Ureaplasma urealyticum.

Espèces naturellement résistantes :

  • aérobies à Gram + : Enterococcus faecalis, Rhodococcus equi ;
  • aérobies à Gram - : acinetobacter, entérobactéries, pasteurella, pseudomonas ;
  • anaérobies : Clostridium difficile, veillonella

Cas d'usage

La pristinamycine est utilisée dans la prise en charge de :

  • bronchites chroniques surinfectées,
  • infections cutanées,
  • pneumopathies aiguës,
  • sinusites.


Médicaments contenant la substance active en association (0)