Nitrofurantoïne

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La nitrofurantoïne est un antibactérien de la famille des nitrofuranes. Elle agit par inhibition de plusieurs systèmes enzymatiques bactériens sur des espèces à Gram - et à Gram +.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire, et ces dernières, des résistantes :

  • Enterobacteriaceae S <= 64 mg/l et R > 64 mg/l ;
  • Staphylococcus spp S <= 64 mg/l et R > 64 mg/l ;
  • Enterococcus spp S <= 64 mg/l et R > 64 mg/l ;
  • Streptococcus du groupe B S <= 64 mg/l et R > 64 mg/l.

Espèces habituellement sensibles :

  • aérobies à Gram + : Enterococcus faecalis, Staphylococcus epidermidis, Staphylococcus saprophyticus, streptococcus du groupe B ;
  • aérobies à Gram - : Escherichia coli.

Espèces inconstamment sensibles (résistance acquise >= 10 %) :

  • aérobies à Gram - : enterobacter sp, klebsiella sp.

Espèces naturellement résistantes :

  • aérobies à Gram - : Morganella morganii, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, Providencia stuartii, Serratia marcescens

Cas d'usage

La nitrofurantoïne est utilisée dans la prise en charge de cystites aiguës non compliquées.


Médicaments contenant la substance active en association (0)