Crizotinib

Mise à jour : 22 Février 2017

Mécanisme d'action

Le crizotinib est une molécule inhibitrice sélective du récepteur à activité tyrosine kinase (RTK) ALK et de ses variants oncogèniques (fusion du gène ALK et certaines mutations d'ALK). Le crizotinib est également un inhibiteur du RTK du facteur de croissance des hépatocytes (HGFR, ou c-Met).
Le crizotinib a montré une inhibition concentration-dépendante de l'activité kinase de l'ALK et du c-Met dans des essais biochimiques, et a inhibé la phosphorylation et la fonction dépendante des kinases dans des essais cellulaires. Le crizotinib exerce une inhibition puissante et sélective de la croissance et a induit l'apoptose dans des lignées de cellules tumorales présentant des variants de fusion ALK (EML4-ALK ou NPM-ALK) ou présentant une amplification des locus géniques ALK ou c-Met.

Le crizotinib a montré une efficacité antitumorale, notamment une activité antitumorale cytoréductrice marquée, chez des souris porteuses de xénogreffes tumorales exprimant des variants de fusion ALK.  


Cas d'usage

Le crizotinib est utilisé dans la prise en charge de cancers du poumon non à petites cellules. 

Le crizotinib bénéficie d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) en France dans la prise en charge de cancers du poumon non à petites cellules localement avancé ou métastatique avec réarrangement de ROS1.

Voir la RTU du Xalkori (ANSM, avril 2016)



Médicaments contenant la substance active en association (0)