Silodosine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La silodosine est fortement sélective vis-à-vis des récepteurs adrénergiques alpha1A situés principalement dans la prostate humaine, au niveau de la base de la vessie, du col de la vessie, de la capsule prostatique et de l'urètre prostatique.

Le blocage de ces récepteurs adrénergiques alpha1A entraîne un relâchement des muscles lisses de ces tissus, ce qui réduit la résistance à l'évacuation hors de la vessie, sans affecter la contractilité du muscle lisse détrusor. Ceci permet d'atténuer à la fois les symptômes irritatifs dus au remplissage de la vessie et les symptômes obstructifs liés à la miction (troubles urinaires du bas appareil, TUBA) associés à l'hypertrophie bénigne de la prostate.

La silodosine présente une affinité considérablement plus faible vis-à-vis des récepteurs adrénergiques alpha1B situés principalement au niveau du système cardiovasculaire. Il a été montré in vitro que le ratio de liaison alpha1A /alpha1B de la silodosine est extrêmement élevé (162/1).


Cas d'usage

La silodosine est utilisée dans la prise en charge d'hypertrophies bénignes de la prostate.



Médicaments contenant la substance active en association (0)