Lénalidomide

Mise à jour : 13 Mai 2014

Mécanisme d'action

Le lénalidomide possède des propriétés antinéoplasiques, antiangiogènes, proérythropoïétiques et immunomodulatrices. En particulier, il inhibe la prolifération de certaines cellules malignes hématopoïétiques (y compris les plasmocytes malins de myélome multiple et celles présentant des délétions sur le chromosome 5). Le lénalidomide renforce l'immunité impliquant les lymphocytes T et les cellules tueuses naturelles (Natural Killer) et accroît le nombre des cellules NKT (T Natural Killer), inhibe l'angiogenèse en bloquant la migration et l'adhésion des cellules endothéliales, ainsi que la formation des microvaisseaux, amplifie la production foetale d'hémoglobine par les cellules souches hématopoïétiques CD34+. Enfin, le lénalidomide inhibe la production des cytokines pro-inflammatoires (TNF-alpha et IL-6, par exemple) par les monocytes.
Dans les syndromes myélodysplasiques del 5q, le lénalidomide a inhibé sélectivement le clone anormal en augmentant l'apoptose des cellules présentant la délétion 5q.
 

Cas d'usage

Le lénalidomide est utilisé dans la prise en charge de :
  • myélomes multiples,
  • syndromes myélodysplasiques.


Médicaments contenant la substance active en association (0)