Emtricitabine

Mise à jour : 03 Février 2016

Mécanisme d'action

L'emtricitabine est un analogue nucléosidique synthétique de la cytidine, dotée d'une activité spécifique sur le virus de l'immunodéficience humaine de types 1 et 2 (VIH-1 et VIH-2) et sur le virus de l'hépatite B (VHB).

L'emtricitabine est phosphorylée par les enzymes cellulaires pour former l'emtricitabine-5'-triphosphate. L'emtricitabine-5'-triphosphate inhibe de façon compétitive la transcriptase inverse du VIH-1, aboutissant à l'arrêt de l'élongation de la chaîne d'ADN (acide désoxyribonucléique). L'emtricitabine est un faible inhibiteur des polymérases alpha, ß et epsi de l'ADN des mammifères et de la polymérase gamma de l'ADN mitochondrial. 


Cas d'usage

L’emtricitabine est utilisée, seule ou en association avec la rilpivirine et le ténofovir disoproxil, avec l’efavirenz et le ténofovir disoproxil, ou avec l'elvitégravir, le cobicistat et le ténofovir disoproxil dans la prise en charge d’infections par le VIH.

 

L’association emtricitabine/ténofovir disoproxil bénéficie d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) en France dans la prophylaxie pré-exposition au VIH chez certains patients.

Voir sur vidal.fr  « Prophylaxie pré-exposition contre le VIH/sida : la RTU de TRUVADA établie par l'ANSM » (2 décembre 2015)

Voir la RTU de Truvada (ANSM, janvier 2016)