Mélatonine

Mise à jour : 03 Février 2016

Mécanisme d'action

La mélatonine est une hormone naturelle produite par la glande pinéale. Sa structure est voisine de celle de la sérotonine. Au plan physiologique, la sécrétion de mélatonine augmente peu après la tombée de la nuit, est à son maximum entre 2 et 4 heures du matin et diminue durant la seconde moitié de la nuit. La mélatonine participe au contrôle des rythmes circadiens et à la régulation du rythme jour-nuit. Elle est aussi associée à un effet hypnotique et à une propension accrue au sommeil.

L'activité de la mélatonine sur les récepteurs MT1, MT2 et MT3 est réputée contribuer à ses propriétés de facilitation du sommeil, puisque ces récepteurs (principalement MT1 et MT2) sont impliqués dans la régulation des rythmes circadiens et du sommeil. 


Cas d'usage

La mélatonine est utilisée dans la prise en charge d’insomnies.
 

La mélatonine bénéficie d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) en France dans la prise en charge des troubles du rythme veille-sommeil liés à un syndrome de Rett, un syndrome de Smith-Magenis, un syndrome d’Angelman, une sclérose tubéreuse ou à des troubles du spectre autistique chez l’enfant de plus de 6 ans.

Voir la RTU de Circadin (ANSM, octobre 2015)



Médicaments contenant la substance active en association (0)