Métyrapone

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La métyrapone inhibe de façon réversible la biosynthèse du cortisol, de la corticostérone et de l'aldostérone dans la corticosurrénale en bloquant l'hydroxylation enzymatique en 11 β du noyau stéroïde.

La suppression du mécanisme puissant d'inhibition par rétro contrôle du cortisol sur l'hypophyse a pour conséquence l'augmentation de l'hormone corticotrope (Adreno Cortico  Trophic Hormone : ACTH). L'inhibition prolongée de la biosynthèse de cortisol et de la corticostérone est marquée par une augmentation de leurs précurseurs immédiats: le 11 désoxycortisol et désoxycorticostérone, qui sont des faibles inhibiteurs de la sécrétion d'ACTH.

On observe donc une augmentation de la concentration plasmatique de ces précurseurs ainsi qu'une augmentation de la concentration urinaire de leurs métabolites: les 17-hydroxycorticostéroïdes (17-OH-stéroïdes) et 17-céto-stéroïdes (17-céto).

La métyrapone est utilisée comme test sur la base de ces propriétés et le dosage plasmatique du 11 désoxycortisol et du 17 OH- stéroïde urinaire sont des indicateurs de la réponse en ACTH de l'hypophyse.


Cas d'usage

La métyrapone est utilisée dans la prise en charge de :
  • syndromes de Cushing,
  • explorations de la sécrétion d'ACTH (Adreno Cortico  Trophic Hormone).


Médicaments contenant la substance active en association (0)