Acide mycophénolique

Mise à jour : 02 Juin 2014

Mécanisme d'action

L'acide mycophénolique est un puissant inhibiteur sélectif, non compétitif et réversible de l'inosine monophosphate déshydrogénase ; il inhibe donc, sans être incorporé à l'ADN, la synthèse de novo des nucléotides guanine. Étant donné que la prolifération des lymphocytes B et T est essentiellement dépendante de la synthèse de novo des purines, et que d'autres types de cellules peuvent utiliser des voies métaboliques « de suppléance », l'acide mycophénolique a un effet cytostatique plus marqué sur les lymphocytes que sur les autres cellules.


 


Cas d'usage

 L'acide mycophénolique est utilisé dans la prise en charge de greffes rénales, hépatiques ou cardiaques.



Médicaments contenant la substance active en association (0)