Virus amaril

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le virus vivant atténué amarile, virus de la fièvre jaune, provoque, comme tous les autres vaccins à virus vivants atténués, une infection subclinique chez les receveurs sains ce qui induit la production de cellules spécifiques B et T et l'apparition d'anticorps spécifiques circulants.

L'immunité protectrice apparaît dans les 10 jours suivant l'injection. Bien que la réglementation sanitaire internationale exige une revaccination tous les 10 ans afin de conserver la validité du certificat de vaccination, l'immunité semble persister pendant plus de 10 ans. 


Cas d'usage

Le virus vivant atténué amarile est utilisé dans la vaccination contre la fièvre jaune.



Médicaments contenant la substance active en association (0)